Forte hausse des prix des matériaux : l'acier, le bois et l'isolation jusqu'à 30% plus chers

Depuis fin 2020, les prix de divers matériaux de construction et de rénovation tels que l'acier, le bois et l'isolation ont augmenté jusqu'à 30%. C'est ce qui ressort des publications de la Mercuriale des matériaux de construction. La pénurie de matières premières de base est l'un des principaux responsables, ce qui a également un impact négatif sur les prix et la disponibilité des peintures, vernis et revêtements.

En soi, l'augmentation du prix des matériaux de construction n'est pas anormale : en principe, elle se produit chaque année, généralement au cours des premiers mois. La grande différence par rapport aux autres années, c'est que certains produits sont devenus presque un tiers plus chers. Normalement, cette augmentation est limitée à 5 ou 15%. « Concrètement, depuis novembre 2020, les prix de l'acier ont augmenté de 14 à 30%, selon les produits », explique Robert de Mûelenaere, directeur général de la Confédération Construction. « Depuis lors, on paie de 13 à 31% de plus pour les matériaux en bois, tandis que les prix des produits d'isolation PIR et PUR ont augmenté de 31% depuis septembre. Ces augmentations de prix ne sont pas seulement une épine dans le pied des constructeurs et des rénovateurs, mais elles peuvent également entraver la relance de l'ensemble du secteur. »

Pénurie de matières premières

On sait depuis un certain temps déjà que certains matériaux d'isolation sont devenus considérablement plus chers. Le principal coupable est une pénurie du produit de base, le MDI. Les fabricants de peintures, vernis et revêtements connaissent aujourd'hui des problèmes similaires, avec toutes ses conséquences. Les producteurs membres de la fédération sectorielle belge IVP Coatings indiquent que depuis des semaines, ils éprouvent les plus grandes difficultés à obtenir les matières premières nécessaires. Leur rareté les a également rendus plus chers.Les autres causes sont la demande croissante, le manque de moyens de transport comme les conteneurs maritimes et les problèmes techniques dus aux conditions météorologiques.

Pas seulement en Belgique

Selon l'organisation sectorielle Bouwunie, la hausse des prix n'est pas un problème local mais mondial. « Le fait que les prix du bois, de l'acier et de l'isolation augmentent dans le monde entier est une réaction du marché aux problèmes de production causés par la crise du coronavirus », déclare le directeur général Jean-Pierre Waeytens dans De Morgen. IVP Coatings précise qu'il sera extrêmement difficile de maintenir l'approvisionnement et que, le cas échéant, elle donnera la priorité aux secteurs essentiels. « Il est presque incroyable que tous ces facteurs négatifs se cumulent en si peu de temps », note le président Hugo Myncke. « On fait tout notre possible pour continuer à produire et limiter la hausse des prix. »

Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

L'impact de l'augmentation des prix sur votre projet dépend en grande partie des travaux que vous effectuerez. Vous faites des travaux de construction ? Dans ce cas, les coûts supplémentaires restent plutôt limités. Tous les matériaux ne deviennent pas plus chers, et ces coûts ne représentent qu'une partie de l'ensemble d'un projet de construction. Mais cela ne veut pas dire que vous ne le ressentirez pas sur votre portefeuille. Pour un projet ou un travail de rénovation spécifique, comme l'isolation de votre grenier ou la peinture de votre maison, la hausse des prix se ressent évidemment davantage. Il n'est pas clair pour l'instant si et quand les prix baisseront à nouveau.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux