Assurance incendie : que faire face à la hausse des primes ?

L'augmentation sans précédent des prix des matériaux de construction et le changement climatique ont fait grimper les primes de l'assurance incendie. Plus que jamais, il faut comparer les offres des compagnies.

Une assurance incendie couvre toutes sortes de dommages que pourrait subir votre logement. En échange de cette couverture vous payez une prime périodique à votre assureur. Lors du calcul de la prime, celui-ci tient compte de la valeur de votre logement mais aussi d'une série de risques, en ce compris les catastrophes naturelles. La multiplication et l'intensification des phénomènes climatiques violents imputables au changement climatique, tempêtes ou inondations par exemple, font grimper les primes.

À cela s'ajoute l'augmentation vertigineuse des prix des matériaux de construction, conséquence de la crise du Covid-19 mais encore aggravée par la guerre en Ukraine et la hausse des prix du gaz. D'une part, en raison d'une pénurie de matières premières et d'autre part parce que la production de briques, de verre, de ciment, de béton et de plaques de plâtre est extrêmement énergivore. Cerise sur cet amer gâteau, l'augmentation des coûts de transport et des salaires du secteur amplifie encore le phénomène.

La référence : l'indice ABEX

Mais quel est le rapport entre cette hausse des prix et votre assurance incendie ? En fait, le montant pour lequel votre logement est assuré est lié à l'indice ABEX, indice qui reflète l'évolution des prix de la construction dans notre pays. Un groupe d'experts recalcule cet indice deux fois par an : en mai et en novembre (le nouvel indice s'applique respectivement à partir de juillet et de janvier). Ils se basent sur les prix des matériaux de construction et le coût de la main d'œuvre, c’est-à-dire les salaires des ouvriers du bâtiment.

Donc, lorsque ces prix, et donc l'indice ABEX, augmentent, la prime de votre assurance incendie est directement impactée. En effet, si votre logement venait à être détruit par un incendie, vous devez disposer d'un capital suffisant pour en reconstruire un similaire.

L'évolution de l'indice ABEX est consultable en ligne. Il s'élève aujourd'hui à 954, soit une augmentation de 8,65 % par rapport à l'an dernier.

Adaptation annuelle de la prime

“Bien que le recalcul de l'indice ait lieu deux fois par an, la prime d'assurance incendie n'est adaptée qu'une fois l'an”, explique Peter Wiels, porte-parole d'Assuralia, l'union professionnelle des entreprises d'assurances. “L'adaptation se fait à la date du renouvellement annuel de la police, sur la base de l'indice ABEX le plus récent, celui de janvier ou celui de juillet.”

Mais votre assureur peut également augmenter ses tarifs. “Si en plus de l'adaptation ABEX votre assureur applique une augmentation de tarif, il doit le mentionner explicitement”, indique encore Peter Wiels. “L'invitation à payer que vous recevrez portera alors la mention ‘modification du tarif’ ou ‘modification des conditions’. Dans ce cas, vous avez la possibilité de résilier le contrat.”

Comparez les offres

Comme il est très probable que les prix des matériaux de construction continuent d'augmenter dans les mois à venir, le prochain indice ABEX sera sans doute plus élevé que celui d'aujourd'hui. Si la prochaine adaptation de la prime de votre assurance incendie n'est prévue qu'en janvier 2023, il vaut certainement la peine de consulter les offres d'autres assureurs. Des sites comme Guide-épargne.be et Assurances.be vous permettront de faire facilement toutes les comparaisons.

Imaginons que vous trouviez une police plus avantageuse, dont le contenu correspond à vos attentes, et que vous souhaitiez changer d'assureur. Si le changement intervient avant novembre 2022, vous bénéficierez toujours de la prime ‘inférieure’, basée sur l'indice ABEX actuel. Elle sera valable un an.

Sachez que votre nouvel assureur ou votre courtier peut résilier pour vous votre contrat actuel au moment opportun, c'est-à-dire trois mois avant l'échéance annuelle. Cela vous évite bien des tracas administratifs.

Une assurance incendie est-elle obligatoire ?

En tant que propriétaire, vous n'êtes pas obligé de souscrire une assurance incendie pour votre habitation. Mais il est préférable de le faire afin d'éviter des drames financiers en cas d'incendie, d'inondation ou de tempête, par exemple. Pour les locataires, la législation diffère d'une région à l'autre. Informez-vous !

Lisez aussi : L’assurance habitation obligatoire pour les locataires ?

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux