livios logo

Ces matériaux sont devenus plus chers

Bois, acier, isolation ... Les prix des matériaux de construction sont en forte hausse depuis un an. Dans certains cas, ils ont même doublé. Les personnes qui construisent ou rénovent verront soudainement leurs factures augmenter. Mais de combien exactement ? Nous nous sommes renseignés pour vous.

Augmentations de prix depuis novembre 2020

Fin septembre, la Confédération Construction a mené une enquête auprès de 204 entreprises de construction sur le prix de revient des matériaux de construction. 6 entreprises sur 10 ont constaté des augmentations de prix de plus de 15% depuis novembre 2020. Dans 32% des cas, les augmentations de prix ont été supérieures à 25% et dans 12% des cas, elles ont été supérieures à 50%. « Les augmentations sont les plus importantes pour le bois, l'acier et l'isolation en polyuréthane. Plus de 25% des personnes interrogées parlent d'une augmentation de plus de 50%, et pour le bois, ce chiffre est de 46% », indique le porte-parole Sven Nouten.

« Pour les matériaux de gros œuvre, d'installation, de finition ou d'infrastructure également, plus de la moitié des personnes interrogées constatent une augmentation de plus de 15% depuis novembre dernier. La brique, les produits en ciment et le verre sont les seuls produits pour lesquels 70% ou plus des personnes interrogées parlent d'une stabilisation ou d'une augmentation inférieure à 15% », précise Nouten.

portefeuille d'argent

6 entreprises sur 10 ont constaté des augmentations de prix de plus de 15% depuis novembre 2020.


© Getty Images  

WienerbergerPorothermPLABSPBONDINGPLS500BONDINGDWWAREGEM0082014

La brique, les produits en ciment et le verre sont les seuls produits pour lesquels 70% ou plus des personnes interrogées parlent d'une stabilisation ou d'une augmentation inférieure à 15%.

Photo Porotherm
  

Demande importante

Jean-Pierre Waeytens, administrateur délégué de Bouwunie, parle plus en détail de cette problématique. « Après le creux d’activité causé par le coronavirus, il y a eu une demande importante de certains matériaux dans le monde entier, en partie en raison des différentes mesures de relance. Cela met la pression sur les prix et aussi sur les délais de livraison. De plus, pour certains matériaux, la production s'est également arrêtée, en raison de la crise, et il y a des problèmes logistiques, notamment dans les ports chinois. »

Les personnes qui souhaitent se lancer dans un projet de construction doivent actuellement payer un peu plus cher pour l'achat des matériaux. « Mais le prix des matières premières ne représente qu'une partie du budget total d'un projet de construction », précise Waeytens. « Un doublement du prix de certains types de bois, par exemple, ne signifie pas que le coût total de la rénovation double. L'exemple classique pour une maison se base sur le rapport 40-40-20 : 40% du coût est destiné aux matériaux, ce qui correspond à la totalité des produits et des matériaux, ceux dont le prix a augmenté de façon excessive mais aussi ceux qui sont restés stables. Un autre 40% est destiné aux coûts de la main-d'œuvre et les 20% restants aux frais généraux d'exploitation et de chantier. Ce rapport dépend beaucoup de la nature des œuvres. Pour la peinture, par exemple, la part des coûts de la main-d'œuvre est beaucoup plus élevée que celle des matériaux. Pour l'installation d'une chaudière, la part des matériaux est plus importante. »

Volatilité des prix

Vous travaillez avec un entrepreneur ? Ils tiendront également compte des prix qu'ils doivent payer eux-mêmes pour les matériaux lors du calcul de leurs devis. Waeytens : « En raison de la très grande volatilité des prix de certains matériaux, de nombreux entrepreneurs utilisent désormais une réservation de prix dans leur offre et travaillent avec des prix journaliers pour certains matériaux. Cela doit être explicitement indiqué dans le contrat. Les fournisseurs de matériaux travaillent eux aussi souvent avec des prix journaliers. Par conséquent, les entrepreneurs ont du mal à anticiper. Les revendeurs et les producteurs de matériaux de construction ne donnent plus de garanties sur les livraisons et les prix. Par exemple, un entrepreneur fait un devis comprenant une réservation de prix pour l'isolation. Au moment de l'exécution des travaux, il facturera alors le prix actuel de l'isolation. Cela peut donc aussi être bénéfique pour les consommateurs, car les prix peuvent également baisser. »

Une amélioration en vue ?

La plupart des entrepreneurs peuvent encore se procurer des matériaux, mais les délais d'attente peuvent être très longs, indique Waeytens. « Personne ne peut prédire combien de temps cette problématique va durer et comment les prix et les délais vont évoluer. En raison de l'incertitude des délais de livraison, nous demandons aux autorités de faire preuve d'une plus grande souplesse en ce qui concerne les conditions d'exécution, et nous demandons aux constructeurs privés de faire preuve de compréhension face à d'éventuels retards. Enfin, quand certains matériaux sont gravement retardés, cela peut avoir des conséquences sur le reste du processus de construction », conclut-il.

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/budget-de-construction-et-assurances/ces-materiaux-sont-devenus-plus-chers/