livios logo

Feu dans les habitations en forte augmentation en 2020 : la faute au corona ?

En dépit de l’obligation d’installer des détecteurs de fumée dans les maisons, le nombre d’incendies mortels dans les habitations a considérablement augmenté en 2020. À quoi est due cette flambée ?  Et si vous étiez vous-même victime d’un incendie ? Nous avons mené l’enquête et vous fournissons les informations essentielles, accompagnées de quelques conseils de prévention incendie. 

Une victime mortelle dans un incendie de maison tous les 5 jours

Les incendies domestiques survenus en 2020 en Belgique ont fait 76 décès, dont 40 en Wallonie, 2 à Bruxelles et 34 en Flandre. Ces chiffres représentent une énorme augmentation par rapport à 2019 avec un nombre total de 53 décès. Selon l’asbl Oscare, centre de soins et de recherche sur les brûlures et cicatrices, depuis le début du recensement en 2014, il n’y a même jamais eu autant de victimes mortelles d’incendie domestique. En Flandre, singulièrement, le nombre de victimes mortelles représente plus du double de 2019, qui comptait 16 victimes flamandes.

feu maison

Les incendies domestiques survenus en 2020 en Belgique ont fait 76 décès.


© Getty Images  

photo5 casa

Appareils électriques peuvent surchauffer et accroître considérablement le risque de court-circuit et d’incendie.

Photo AQUALEX
  

Cause indirecte nommée « corona »

Étant donné que les appareils électriques sont souvent mis en cause dans un incendie domestique, il ne faut pas chercher loin pour voir une cause indirecte de cette forte augmentation. La crise du corona nous a obligés à rester davantage chez nous, mais aussi à travailler à domicile. Conséquence ? Nous utilisons davantage nos appareils électroniques, comme ordinateur portable, écrans, téléphones portables, appareil à café, etc. En cas de fonctionnement prolongé, ces appareils peuvent surchauffer et accroître considérablement le risque de court-circuit et d’incendie.

Par ailleurs, un certain engouement pour le bricolage constitue également un facteur à prendre en considération. En raison de la diminution des contacts sociaux et de l’augmentation du temps passé à la maison, nous sommes plus nombreux à bricoler en vue d’aménager ou de transformer notre habitation. En dépit des bonnes intentions, il en résulte un risque accru d’incendie dans les maisons. Si par exemple vous soudez à proximité de matériaux non résistants à la chaleur ou si vous utilisez des substances inflammables sans prendre des mesures de précaution suffisantes, un accident est vite arrivé. 

Extinction d’une ancienne vs nouvelle habitation

Si malencontreusement un incendie se déclare dans votre habitation, votre souhait est qu’il puisse être éteint le plus vite possible. On pourrait penser qu’une nouvelle habitation qui répond aux normes les plus strictes a un avantage à ce niveau, mais le contraire est vrai aussi. Lorsqu’un incendie se déclare dans d’anciennes maisons, les fumées et la chaleur vont généralement pouvoir s’échapper par les fenêtres de l’habitation. Dans une nouvelle construction, l’ensemble du dispositif isolant aura certes pour effet de freiner la propagation du feu, mais entraînera aussi l’accumulation de monoxyde de carbone dans l’habitation. C’est ce qui rend la tâche des pompiers plus difficile tant pour pénétrer dans le bâtiment que pour éteindre le feu.

Les panneaux photovoltaïques aussi représentent un obstacle lors de l’extinction. Le feu fait rage au grenier ? En général, les pompiers peuvent retirer les tuiles du toit pour atteindre le grenier depuis la grande échelle. Mais si la toiture est couverte de panneaux, ils ne pourront pas s’y prendre de cette façon et il leur sera plus difficile de s’attaquer à l’incendie depuis l’extérieur.

gazon alimentation d'énergie verte des panneaux solaires

Les panneaux photovoltaïques représentent parfois un obstacle lors de l’extinction.

Photo Groep Huyzentruyt nv
  

bois

"Outre l’aspect durable, il faut aussi se soucier de la sécurité incendie des matériaux utilisés."

Photo ARKANA
  

Matériaux de construction ignifuges

Wauthier Robyns, directeur presse & communication chez Assuralia, lance par conséquent un avertissement pour l’établissement des plans de construction : “À l’heure actuelle, on a pas mal recours à des matériaux durables, comme la construction à ossature bois. C’est une bonne chose, mais outre l’aspect durable, il faut aussi se soucier de la sécurité incendie des matériaux utilisés. En cas d’incendie, le choix des matériaux de construction peut parfois faire la différence entre la vie et la mort. Il est par conséquent logique que votre assurance incendie soit en partie déterminée par les matériaux utilisés. Vous placez de nouveaux matériaux ou vous exécutez vous-même des travaux de rénovation ? Veillez à en informer votre assureur.”

Assurance complémentaire

Pour celui qui met un point d’honneur à être bien assuré, Wauthier Robyns donne le conseil suivant : “Votre assurance incendie est une assurance qui couvre le dommage matériel et donc le dommage à votre habitation et à son contenu. Les lésions corporelles ne sont pas couvertes par votre assurance incendie. Pour ce type d’intervention, vous pouvez en premier lieu faire appel à votre mutualité ou assurance hospitalisation, mais nous ne sommes bien souvent pas assurés contre les lésions permanentes. Discutez-en en tout cas avec votre assureur afin que, le cas échéant, il puisse prendre en charge les autres conséquences d’un incendie.”

Mieux vaut prévenir que guérir

Bien entendu, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. Aussi, nous avons demandé à Wauthier Robyns quelques conseils pour prévenir l’incendie dans la maison. Outre les recommandations usuelles comme l’installation d’un détecteur de fumée par étage et le remplacement régulier des piles, le stockage des liquides inflammables dans un endroit sécurisé et l’utilisation prudente de bougies, il met aussi le doigt sur les risques inhérents à notre mode de vie actuel. 

“Ne chargez surtout pas vos appareils électriques tels que GSM et PC portable la nuit, car la journée vous pouvez mieux y jeter un oeil vigilant. Et ne focalisez pas seulement sur les appareils domestiques, mais songez aussi à la batterie de votre vélo ou voiture électrique. Il existe par exemple des directives à respecter de manière stricte lorsque vous installez une borne de chargement. Par ailleurs, il est également conseillé de remplacer régulièrement les filtres de votre hotte de cuisine si vous cuisinez souvent et de veiller à ce que votre friteuse ne surchauffe pas. Au cas où un incendie se déclarerait chez vous, prévoyez quelques extincteurs dans votre maison et déterminez le parcours à emprunter en cas d’évacuation d’urgence, afin de vous rendre à l’extérieur, si le feu devait être trop important.”

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/budget-de-construction-et-assurances/feu-dans-les-habitations-en-forte-augmentation-en-2020-la-faute-au-corona/