livios logo

Taux d'intérêt fixe ou variable ?

Il existe aujourd'hui de nombreuses formules de prêts hypothécaires. Elles peuvent se répartir en trois grandes catégories: le taux d'intérêt variable, le taux d'intérêt fixe et le taux d'intérêt variable limité.

Taux d'intérêt fixe

Photo BNP Paribas Fortis
  

Photo BNP Paribas Fortis
  

Si vous optez pour un taux d'intérêt fixe, vous êtes assuré de toujours bénéficier du même taux. En revanche, cette formule propose un intérêt légèrement supérieur au taux variable. Par ailleurs, vous ne profiterez pas des baisses de taux. Cette formule est surtout intéressante pour les personnes qui empruntent au plus serré et lorsque les taux sont bas.

Taux d'intérêt variable

Un taux variable est en soi la formule la moins chère et si les taux baissent, vous bénéficierez d'un crédit encore plus avantageux. Cependant, cette formule ne garantit nullement la somme que vous devrez rembourser ultérieurement. Mais cette variabilité est limitée. Dans la plupart des banques, le taux d'intérêt peut varier à la baisse comme à la hausse de 5% au maximum. Dans le jargon bancaire, on parle de "+5/-5". Dans le cas d'un taux annuel révisable, pour protéger le consommateur, l'augmentation ne peut excéder 1% pendant la première année, 2% pendant la deuxième et 3% pendant la troisième.

Taux d'intérêt variable limité

Si vous souhaitez limiter davantage les risques, vous pouvez choisir un taux d'intérêt variable limité. Dans ce cas, le taux d'intérêt ne peut varier que de 2% ("+2/-2"). Si vous empruntez par exemple au taux de base de 4,8%, votre taux ne dépassera jamais 6,8% et ne descendra jamais en dessous de 2,8%.

Taux variable à mensualités fixes (prêt accordéon)

Au cours des dernières années, une nouvelle formule de prêt dite accordéon a été lancée sur le marché. Celle-ci cumule les avantages du taux variable (taux moins élevé et donc mensualité inférieure) à la sécurité de toujours payer le même montant chaque mois. Dans la formule du taux variable à mensualités fixes, en cas d'augmentation du taux, ce n'est pas la mensualité qui augmente, mais bien la durée de remboursement qui augmente (ou diminue, dans le cas contraire).

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/budget-de-construction-et-assurances/taux-dinteret-fixe-ou-variable/