livios logo

Les quatre questions les plus populaires sur la domotique

Une salle de bains où vous pouvez écouter votre chanteur préféré. D'une pression sur un bouton, un programme lumineux personnalisé lorsque vous regardez la télévision. Les possibilités de la domotique semblent illimitées. Ce qui rend aussi les choix difficiles lorsque vous voulez acquérir vote propre système.

Toutes ces possibilités vous laissent perplexes et vous ne savez plus lesquelles choisir ? Jurgen Van Zaelen de BTicino répond à quatre questions fréquemment posées.

Photo AIPHONE - DELTA DORE (CCI N.V.)
  

Photo Legrand
  

Photo Gira
  

 1. Quelles sont les indispensables fonctions d'une installation de base ?

"Repérez ce qui est fonctionnel et ce qui est totalement futile. Une protection solaire automatisée et l'éclairage font partie du kit de base de tout système domotique. Un troisième élément touche à l'aspect énergétique comme la visualisation de votre consommation." L'écran central vous indique les quantités d'eau, de gaz et d'électricité que vous avez consommées pendant une journée, une semaine ou un mois précis. 

"La musique, l'alarme et la sécurité complètent ce top cinq des fonctionnalités de l'installation de base. De nombreux bâtisseurs et rénovateurs ne font pas le lien entre le système d'alarme et le système domotique."

2. A quelle étape de mon projet dois-je faire intervenir un installateur ?

Votre entrepreneur, votre installateur ou tout autre partenaire de construction vont donneront la même réponse : le plus rapidement possible. "Un installateur domotique peut aussi vous aider à répondre à la question dont je viens de parler et à faire la distinction entre ce dont vous avez vraiment besoin et ce qui relève du superflu ", explique Van Zaelen. 

"Faire des choix pour l'installation domotique a des conséquences sur d'autres travaux.  Si vous voulez un chauffage solaire, votre chauffagiste devra s'y prendre autrement. Idem pour l'alarme : faites placer directement vos contacts de châssis sur la menuiserie extérieure."

"Tout le monde doit savoir très rapidement ce qui lui incombe. Mais vous ne pouvez le faire que si vous avez un plan global."

3. Puis-je raccorder mon alarme existante à mon nouveau système domotique ? Ou encore à mes détecteurs de fumée ?

La question n'est pas anodine pour les rénovateurs. "Règle d'or : si un appareil est en mesure d'envoyer une impulsion, un système domotique peut le réceptionner et l'intégrer. Mais ce n'est certainement pas le cas de tous les appareils, même si ces possibilités sont énormes. Un système domotique n'est en effet pas nécessairement un 'produit fini'."

"Le but est que vous puissiez le compléter d'autres fonctions. Mais il est bien entendu plus facile d'étendre un bon système de base que d'intégrer des composants existants dans ce système de base. Même si une fois encore, cette dernière opération ne doit pas s'avérer insurmontable."

4. Domotique et protection solaire : quelles sont les options ?

Deux valeurs sûres en construction : une isolation renforcée et de grandes surfaces vitrées. La protection solaire est non seulement un must pour votre confort, mais aussi une obligation légale. Quel rôle peut jouer la domotique dans la prévention de la surchauffe ?

"Il existe différentes possibilités.  Première option : commander vos screens et volets en fonction de la quantité de rayons qui pénètrent dans l'habitation. Option deux : en fonction de la température ambiante intérieure. Dans votre living, la température dépasse-t-elle 23° C ? Dans ce cas, les screens se ferment. Option trois : de manière automatique à des moments précis. Le choix dépend de ce que vous voulez précisément", conclut Van Zaelen.

Plus d'infos sur les screens et volets automatisés ? Lisez certainement l'article Automatisez et maximalisez : protection solaire active !

12 choses à savoir sur partenaires de la construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/partenaires-de-la-construction/27721/les-quatre-questions-les-plus-populaires-sur-la-domotique/