livios logo

« Construire une habitation passive sur une parcelle de terrain au milieu de la campagne ? Complètement inutile ! »

Chaque semaine, dans notre carrousel d’architectes, nous présentons vos questions les plus fréquentes en matière de construction/rénovation à un architecte, qui désigne ensuite un collègue comme successeur. Cette semaine, c'est au tour de Sam De Vocht du bureau d’architectes SAMENWERK, situé à Saint-Gilles (Bruxelles). Quels conseils a-t-il pour vous ?

Sam De Vocht a été choisi comme successeur par les architectes Petra Decouttere et Jan Baes. Découvrez aussi leurs réponses à nos questions !

Architecte Sam De Vocht: « Évitez de construire quand ce n'est pas nécessaire, il y a déjà assez d'espace libre qui a été gâché après la Seconde Guerre mondiale. »

Photo SAMENWERK
  

1. Nouvelle construction ou rénovation ?

Je préfère travailler dans un contexte existant. Vous ne partez pas d'une feuille blanche, mais vous bâtissez sur ce que d'autres personnes ont déjà créé. En tant qu'architecte, vous réalisez un dialogue avec le passé pour créer quelque chose qui pourra être adapté à nouveau dans quelques décennies. Cela signifie que vous laissez des “portes ouvertes”, des voies qui peuvent être explorées plus tard. Un bon exemple de bâtiments qui le permettent est celui des maisons bourgeoises extrêmement solides du XIXe siècle.

2. Quand un projet est-il considéré comme réussi et quel projet de votre bureau en est un bon exemple ?

Je pense qu’un projet est réussi si la condition ci-dessus est remplie. Un bon exemple est le projet STUK, la rénovation d'un immeuble d'appartements datant de 1940 sur le Dampoort à Gand, que nous avons réalisé avec d'autres architectes. Les interventions les plus importantes : nous avons créé des espaces de vie communs et créé un jardin commun où se trouvait un hangar. Nous avons pu limiter les coûts en achetant conjointement l'immeuble et en soumettant ensemble un appel d’offres pour les différents lots.

Photo SAMENWERK
© Ann Maelbrancke  

Photo SAMENWERK
© Crispijn Van Sas  

Photo SAMENWERK
© Crispijn Van Sas  

Photo SAMENWERK
© Crispijn Van Sas  

Photo SAMENWERK
© Sam De Vocht  

Photo SAMENWERK
© Stijn Bollaert  

3. Comment pouvez-vous, en tant que constructeur ou rénovateur, réduire vos coûts ?

En faisant des investissements avec d'autres. La construction ou la rénovation durable est de plus en plus la norme, mais elle reste cher. C'est pourquoi il est important d'investir dans la structure et de réaliser que de nombreux matériaux peuvent être recyclés pour la finition de votre habitation.

Photo SAMENWERK
© Julie Pfleiderer en Miriam Rohde  

Photo SAMENWERK
© Sam De Vocht  

Photo SAMENWERK
© Sam De Vocht  

Photo SAMENWERK
© Stijn Bolaert  

4. Quelles erreurs devez-vous absolument éviter en tant que constructeur ou rénovateur ?

Évitez de construire quand ce n'est pas nécessaire, il y a déjà assez d'espace libre qui a été gâché après la Seconde Guerre mondiale. Construire un bâtiment passif sur une parcelle de terrain au milieu de la campagne est inutile.

5. Avez-vous un conseil en or à donner aux constructeurs ou aux rénovateurs ?

Construire ou rénover à proximité d'un village ou d'une ville, en fonction du contexte et en respectant le critère d’orientation. Laissez-vous assister par des professionnels expérimentés avant et pendant le processus de construction ou de rénovation.

12 choses à savoir sur partenaires de la construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/partenaires-de-la-construction/construire-une-habitation-passive-sur-une-parcelle-de-terrain-au-milieu-de-la-campagne-completement-inutile/