livios logo

La maladie COVID-19 et le temps pluvieux retardent les projets de construction

Malgré les températures hivernales douces de ces derniers mois, de nombreux projets de construction ont été retardés. C'est ce que rapporte Bouwunie. Les plus grands coupables sont les fortes pluies et les divers orages. L'apparition de la maladie COVID-19 a également mis un bâton dans les roues de nombreux (re)constructeurs. Mais quel est l'impact sur votre projet ?

Au moins deux semaines de retard dû aux intempéries

Une enquête réalisée par Bouwunie a révélé que 95% des entrepreneurs extérieurs sont affectés par les mauvaises conditions climatiques hivernales. La moitié d'entre eux déclarent avoir eu plus de retards dus aux intempéries que les années précédentes. Un tiers des entrepreneurs s'attendent donc à un retard de trois semaines ou plus, 70% parlent d'au moins deux semaines. « La pluie persistante de ces dernières semaines a transformé de nombreux chantiers en bourbiers », déclare Jean-Pierre Waeytens, directeur général de Bouwunie. « En conséquence, l'efficacité diminue et les chantiers sont retardés. »

Infiltration


  

Plans de rénovation des bâtiments de l'entrepreneur


© Getty Images  

Crise Corona : de moins en moins d'activité

Comment la maladie COVID-19 affecte-t-il votre projet de (re)construction ? Pour l'instant, c'est encore difficile à dire.Selon la Confédération Construction, de plus en plus d'entreprises de construction cessent leurs activités, en partie à cause du manque de matériaux de construction et du trop grand nombre d'employés malades. Et l'utilisation de méthodes de travail alternatives n'est pas facile pour les entreprises de construction. « 75% des travailleurs du secteur de la construction sont ouvriers et ne peuvent donc pas télétravailler », déclare Robert de Mûelenaere, directeur général de la Confédération Construction. « De plus, il est difficile de respecter les règles de la distanciation sociale, tant sur place qu'en chemin. »

Pénurie de béton

Concrètement, deux entreprises de construction sur trois sont déjà gravement touchées par la crise Corona et les mesures gouvernementales qui y sont liées. C'est la conclusion d'une enquête menée par la Confédération Construction auprès de 820 entreprises de construction dans toute la Belgique. En raison des règles relatives à la distanciation sociale, seules 15% des entreprises peuvent poursuivre toutes leurs activités normalement. À peine 24% d'entre eux peuvent effectuer un transport normal vers et depuis le chantier. En outre, seuls 8% des entrepreneurs ont encore un accès suffisant aux matériaux de construction nécessaires. Surtout le béton est en pénurie.

Tout arrêter ou pas?

En raison de la combinaison de ces difficultés, 41% des entreprises de construction ont déjà cessé toutes leurs activités. 36% le font partiellement pour l'instant. « Les entreprises de construction doivent maintenant décider elles-mêmes si elles veulent rester actives, en partie ou en totalité, ou si elles veulent tout arrêter », explique Robert de Mûelenaere. En tout cas, il est certain que la maladie COVID-19 rend de plus en plus difficile le travail, aussi dans le secteur de la construction. »

« Comptez sur au moins un mois »

On ne sait pas encore exactement quel est le retard dont souffre le secteur de la construction. « Heureusement, le temps de pluie est passé, mais avec l'épidémie corona, il faut certainement ajouter un mois », déclare Bram Vanbaelen, employé de l'entreprise de construction Willy Clauwers à Bocholt. « Aujourd'hui (vendredi, ndlr.), on va travailler pour la dernière fois. De plus en plus de fournisseurs de matériaux de construction et de béton ferment leurs portes, de sorte que l'ensemble du secteur pourrait bientôt être au point mort pendant un certain temps. Je pense que c'est mieux ainsi. Non seulement parce que tous les horaires restent synchronisés, mais surtout pour des raisons de santé. Il n'est pas vraiment possible pour nous de respecter les règles de distanciation sociale. Oui, on se rend séparément au chantier, mais il est difficile de garder une distance d'un mètre et demi quand un échafaudage n'est même pas aussi large. »

12 choses à savoir sur partenaires de la construction

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/partenaires-de-la-construction/la-maladie-covid-19-et-le-temps-pluvieux-retardent-les-projets-de-construction/?utm_source=Livios&utm_medium=Newsletter&utm_campaign=week-13-2020_fr