livios logo

La règle d'or selon cet architecte ? « Un projet bien préparé est à moitié achevé »

Chaque semaine, dans notre carrousel d’architectes, nous présentons vos questions les plus fréquentes en matière de construction/rénovation à un architecte, qui désigne ensuite un collègue comme successeur. Cette semaine, c’est au tour de Peggy Geens, Lien Moens, Kristien Vanmerhaeghe du bureau d’architectes Burobill, situé à Bruxelles. Quels conseils ont-ils pour vous ?

Photo Burobill
  

Burobill a été choisi comme successeur par Tom Vanhee. Découvrez aussi ses réponses à nos questions !

1. Nouvelle construction ou rénovation ?

Pendant longtemps, nous n'avons fait que des rénovations ce qui nous a permis de construire un beau portefeuille de projets de rénovations. Récemment, les missions se sont toutefois davantage orientées vers la construction neuve, la démolition et une reconstruction plus durable. Les deux ont leurs défis bien sûr, dans un cas, les souhaits du constructeur s’adaptent en fonction de l’emplacement, dans l'autre, le projet se concrétise en fonction des souhaits du constructeur. La frontière entre l’un et l’autre est parfois très floue et c'est ce que nous trouvons passionnant. Les interactions, l'harmonie et les points sensibles entre l’emplacement et les plans du constructeur existent dans les deux scénarios. Dans le cas d'une construction neuve (détachée), le contexte est un paramètre fondamental, tandis que dans le cas d'une rénovation (dans un contexte urbain), nous avons une multitude de paramètres à traiter ou à choisir.

2. Quand un projet est-il considéré comme réussi et quel projet de votre bureau en est un bon exemple ?

Si vous, en tant qu’architecte, êtes dans la pièce avec votre client et que les deux parties sont satisfaites de la voie empruntée et du résultat final. Nous aimons aussi les projets qui prennent une certaine tournure, une tournure inattendue, une sensibilité, une poésie que l'on n'envisageait pas à première vue.

Le projet ‘The Doll House' est une rénovation totale d'une maison des années 50 qui était plus grande avant la rénovation qu'après. L'arrière-bâtiment existant a été démoli et seul la structure de base a été conservée. Une réorganisation complète de la maison et la démolition de certaines parties existantes donnent à la maison une apparence beaucoup plus grande et laissent entrer davantage de lumière.

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

La maison est divisée en deux zones au moyen d'une découpe verticale à travers tout son volume. Tous les sols et les murs sont sciés à l'endroit de la découpe. Une partie contient tous les espaces de vie dans des pièces colorées, où les sols et les murs existants ont été conservés autant que possible, l’autre partie contient la circulation verticale. Un détail important est le motif des fenêtres, basé sur le motif des fenêtres d'origine. Ceux-ci offrent une relation filtrée avec l'environnement et ont un impact lumineux particulier. La densité du motif varie en fonction de la relation souhaitée avec l'environnement.

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

Photo Burobill
  

3. Comment pouvez-vous, en tant que constructeur ou rénovateur, réduire vos coûts ?

En limitant vos propres besoins d’espace. Souvent, en faisant preuve d'intelligence en ce qui concerne vos exigences, vous pouvez obtenir un volume compact qui n'est pas seulement écologique, mais aussi financièrement intéressant à construire. L'architecte est bien sûr là pour vous aider. Nous essayons également de toujours trouver la méthode de construction et les matériaux les plus intéressants pour réaliser un projet. Avec à une préparation minutieuse, le processus de construction se passe sans problèmes.

4. Quelles erreurs devez-vous absolument éviter en tant que constructeur ou rénovateur ?

Nous avons déjà vu les budgets des constructeurs/rénovateurs augmenter en raison de changements pendant la phase de construction, comme par exemple choisir des matériaux plus chers, émettre des exigences supplémentaires, vouloir installer une piscine, etc. un projet bien préparé est à moitié achevé, c'est vraiment une règle d'or. Prenez le temps d'évaluer la conception et d'y jeter un regard critique. En tant que constructeur/rénovateur, il est préférable de consacrer plus de temps à la préparation et à la phase de conception, plutôt que de vouloir mettre la pelle dans le sol trop rapidement et devoir ensuite changer les choses pendant la phase de construction elle-même.

5. Avez-vous un conseil en or à donner aux constructeurs ou aux rénovateurs ?

En gérant intelligemment l'espace, vous pouvez créer plus de surface « émotionnelle » qu'il n'y a effectivement de mètres carrés. Réfléchissez bien à ce que vous voulez, en accord avec votre personnalité et recherchez où se situent vos priorités. Choisissez un architecte qui ose rêver, mais qui est réaliste quand il s'agit du budget de construction.

 

12 choses à savoir sur partenaires de la construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/partenaires-de-la-construction/la-regle-dor-selon-cet-architecte-un-projet-bien-prepare-est-a-moitie-acheve/