livios logo

Tiny houses en Belgique : ce qui est possible et ce qui est permis

Les Tiny Houses viennent des États-Unis et sont en train de conquérir, progressivement, le marché de l’habitat alternatif en Belgique. C’est ce qui ressort d’un article du Soir. Mais qu’est-ce qu’un Tiny House et pouvons-nous y vivre en permanence ? Nous avons posé ces questions à Arno Geunes, directeur de Tiny House Belgium.

Une tiny house est une petite maison qui est généralement construire sur roues pour en faciliter les déplacements. Vous y disposez du confort nécessaire grâce à une utilisation intelligente de l’espace et des technologies. Il vous suffit donc de raccorder votre tiny house au réseau électrique, mais vous pouvez aussi y vivre de manière autonome grâce à des panneaux solaires, à un récupérateur d’eau de pluie et une toilette à compost.

Photo Systimber
  

Photo Systimber
  

Un phénomène américain

Aux États-Unis, elles sont très populaires auprès des jeunes qui ne peuvent ou ne veulent pas acheter leur propre maison, qui ne veulent pas s’installer à un endroit à long terme ou qui ne veulent tout simplement pas rembourser un prêt à long terme. Elles conviennent également aux jeunes qui veulent vivre temporairement dans le jardin de leurs parents ou aux couples qui accueillent leurs père et mère, tout en conservant leur intimité. Mais est-ce possible au regard de la loi belge ?

Quelle est la situation en Belgique ?

Selon Arno Geunes, directeur de Tiny Houses Belgium, la législation belge est très vague sur ce genre de maison. « Les Tiny Houses n’apparaissent pas dans la législation et rien n’est clair quant à savoir si elles relèvent d’une caravane, d’une extension, d’une maison… On doit certainement pouvoir les classer quelque part, car plusieurs de nos maisons ont déjà reçu un permis. Vous devez demander auprès de votre commune si vous avez le droit de placer une Tiny House dans votre jardin, par exemple. Cela dépend souvent de la parcelle de terrain sur laquelle vous voulez la placer et des règlements communaux propres à votre lieu de résidence. »

Peut-on s’y domicilier ?

« Cela ne signifie pas que si vous pouvez installer une Tiny House, vous pouvez également y vivre » souligne Arno Geunes. « Les Tiny Houses ne sont pas reconnues comme des résidences parce que leur surface habitable est inférieure à la part obligatoire prescrite par la législation sur le logement. Pour vous y domicilier, vous devrez donc trouver une faille dans la loi. Pensez, par exemple, à un projet d’habitation communautaire avec des surfaces communes qui entrent en ligne de compte pour la surface habitable obligatoire. À moins que vous ne vous domiciliiez ailleurs, mais vous ne vivrez pas alors officiellement dans votre Tiny House. »

Qu’est-ce que cela coûte ?

Les prix d’une Tiny House varient de 20.000 à 55.000 euros selon la taille et le niveau de finition. Selon Le Soir, le prix moyen d’une petite maison est de 42.000 euros. Ce type de logement présente une surface moyenne de 22 m² et peut peser un maximum de 3,5 tonnes pour que vous puissiez toujours la transporter sur une remorque.

13 choses à savoir sur réglementation de construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/reglementation-de-construction/51956/tiny-houses-en-belgique-ce-qui-est-possible-et-ce-qui-est-permis/