livios logo

La Confédération Construction fait 5 propositions pour rendre les maisons plus éconergétiques

La Commission européenne a récemment donné un mauvais bulletin à la Belgique pour son plan énergie-climat. D'ici 2030, nous devons réduire les émissions de CO2 de 40%. Au rythme actuel, nous atteindrons une réduction de 13% d'ici là. Nos maisons sont responsables de 40% de toutes les émissions de CO2. C'est pourquoi la Confédération Construction fait cinq propositions concrètes au nouveau gouvernement pour rendre les maisons plus écologiques.

1. Réduire la TVA sur la démolition et la reconstruction à 6%

Pas moins de 75% des maisons de notre pays ont été construites avant 1985, quand les normes énergétiques n'étaient pas encore en place. Ces bâtiments sont si pauvres en termes de performance énergétique qu'il est rentable de les démolir et de les reconstruire immédiatement. D'ici 2050, chaque maison dans notre pays doit atteindre un score énergétique de A+, A ou B. Actuellement, une maison moyenne a un score énergétique D ou E.

Dans 32 centres urbains de Belgique, la TVA sur la démolition et la reconstruction est de 6%, mais dans le reste du pays, un taux de 21% s'applique toujours. La Confédération Construction propose de réduire la TVA à 6% sur l'ensemble du territoire et d'étendre ce taux de TVA à la vente des logements reconstruits après démolition. Cette proposition a reçu un large soutien. Un groupe de 150 promoteurs et investisseurs a signé une lettre ouverte au gouvernement pour proposer cette mesure.

Assez des bâtiments sont si pauvres en termes de performance énergétique qu'il est rentable de les démolir et de les reconstruire immédiatement.

Photo Getty Images
  

Une personne qui contracte un prêt hypothécaire dépense souvent la totalité du prêt pour l'achat de la maison. C'est pourquoi il n'y a plus d'argent pour rénover.

Photo Getty Images
  

2. Promouvoir les rénovations énergétiques comme un investissement rentable

Les taux d'intérêt hypothécaires sont plus bas que jamais. Cela signifie que vous payez actuellement un taux d'intérêt historiquement bas sur un prêt, mais aussi que l'intérêt sur les livrets d'épargne est négligeable. Ceux qui veulent investir cherchent d'autres moyens de rentabiliser leur épargne. Le gouvernement doit encourager ces investisseurs à investir dans la rénovation. Les rénovations énergiques ont une période de récupération très courte. Ceux qui ont suffisamment de ressources financières ou la capacité de contracter un emprunt devraient être encouragés à investir cet argent dans une rénovation.

3. Rendre les prêts pour la rénovation moins chers et plus faciles

Une personne qui contracte un prêt hypothécaire dépense souvent la totalité du prêt pour l'achat de la maison. C'est pourquoi il n'y a plus d'argent pour rénover. Afin d'augmenter la capacité d'emprunt, un ‘taux d'intérêt vert’ doit être établi pour les prêts énergétiques. De plus, la valeur ajoutée d'une maison rénovée doit être prise en compte dans la capacité de remboursement. De cette façon, vous pouvez obtenir un prêt plus important, car il tient déjà compte des économies qu'une rénovation fera à l'avenir. Il devrait également être possible pour les ‘payeurs tiers’ d'investir dans une rénovation, par exemple en copropriété ou en location.

4. Garantir le rendement des rénovations énergétiques

Vous envisagez de rénover une maison ? Il faut alors tenir compte du fait que le revenu cadastral de votre maison augmente. Cela décourage les rénovateurs d'augmenter la valeur de leur maison par la rénovation. Le gouvernement doit donc garantir que le RC restera inchangé. De plus, ils doivent développer un outil qui calcule combien une rénovation vous coûtera et combien elle vous remportera. Ainsi, les rénovateurs et les banques peuvent être sûrs que la rénovation est un investissement sûr et rentable.

5. Encourager les investissements non rentables

Toutes les mesures antérieures s'appliquent aux investissements dont la Confédération sait qu'ils sont rentables. Cependant, il y a un certain nombre de rénovations qui ne rapportent pas d'argent, mais qui rendent la maison plus écologique. Le gouvernement doit collaborer avec les régions afin d’aussi rendre ces investissements possibles. Cela peut se faire au moyen d'obligations légales, mais aussi au moyen de subventions et de primes.

13 choses à savoir sur réglementation de construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/reglementation-de-construction/la-confederation-construction-fait-5-propositions-pour-rendre-les-maisons-plus-econergetiques/