livios logo

PEB 2021 : tout le monde Q-ZEN ?

Si vous construisez ou rénovez votre maison, vous n’échapperez pas à la réglementation PEB (performance énergétique des bâtiments). L’objectif est de réduire la consommation énergétique de notre parc immobilier et de contribuer ainsi aux ambitions climatiques. Pour y parvenir, des normes sont imposées, notamment en matière d’efficacité énergétique, d’isolation thermique, de climat intérieur et, éventuellement, au niveau des installations techniques. Aujourd’hui, la construction de bâtiments NZEB (nearly zero energy building) est devenue une obligation dans toute l’Europe. Nous parcourons les principales exigences.

La Wallonie a introduit la réglementation PEB en 2010, avec des exigences initiales Ew 100 et Espec 170 kWh/m2/an pour les nouvelles constructions. Depuis, les règles ont été plusieurs fois renforcées avec, cette année, des durcissements cruciaux en matière de consommation énergétique. En effet, depuis ce 1er janvier, toute nouvelle construction doit satisfaire aux exigences Q-ZEN (quasi zéro énergie).

Nouvelle construction

Conformément à la norme Q-ZEN et au label énergétique A pour le bâtiment, les nouvelles constructions doivent dès à présent rencontrer des Ew 45 et Espec 85 kWh/m2/an. Toutefois, les exigences d’isolation elles-mêmes ne changent pas. La valeur K maximale reste fixée à 35, et les parois restent soumises aux mêmes valeurs U maximales qu’auparavant. Les exigences en matière de climat intérieur sont également identiques à celles de 2020 : l’indicateur de surchauffe ne peut pas dépasser 6 500 Kh (Kelvin/heure) et le choix d’un système de ventilation, bien qu’obligatoire, reste libre. Il n’existe pas d’exigences ou d’interdictions spécifiques pour le chauffage, et il n’y a aucune obligation quant à l’usage d’une énergie renouvelable. Bien entendu, tous ces aspects influent néanmoins sur les critères Ew et Espec.

Q-ZEN ou NZEB

Ce que sous-tend spécifiquement cette appellation n’est pas déterminé au niveau européen. À l’instar des modalités pratiques de la réglementation PEB, son application incombe aux États-membres. En Belgique, ce sont les Régions qui se chargent de ces modalités. La Wallonie, la Flandre et la Région bruxelloise appliquent d’autres paramètres, procédures et niveaux de performance

 

Arkana20150926ArkanaDomoor-15

Les nouvelles constructions doivent dès à présent rencontrer des Ew 45 et Espec 85 kWh/m2/an.

Photo ARKANA
  

Daikin Altherma à l'extérieur

Il n’existe pas d’exigences ou d’interdictions spécifiques pour le chauffage, et il n’y a aucune obligation quant à l’usage d’une énergie renouvelable.

Photo Daikin Airconditioning Belgium
  

Rénovation

La Wallonie opère une distinction entre les rénovations importantes, qui portent sur au moins un quart de l’enveloppe de construction, et toutes les autres rénovations simples. La différence réside surtout dans les procédures. Dans les deux cas, les exigences sont les mêmes depuis 2017 : les parois neuves ou remplacées doivent rencontrer les valeurs U maximales et la ventilation est obligatoire dans les nouveaux espaces. Si l’on remplace uniquement les portes ou les fenêtres d’un espace existant, il faut prévoir une amenée d’air neuf. Si le bâtiment subit un changement d’affectation entraînant le chauffage de pièces précédemment non chauffées, il faudra rencontrer un niveau K65. Il n’y a pas d’exigences en matière de Ew et Espec.

Amendes et primes

Pour rencontrer les procédures PEB, il faut nommer un responsable PEB, tant pour une nouvelle construction que pour une rénovation importante. Une déclaration PEB initiale est également exigée avant le début des travaux. Pour les nouvelles constructions, celle-ci est complétée d’une étude de faisabilité et, après la réception des travaux, d’une déclaration PEB finale. Les rénovations simples profitent d’une procédure simplifiée. Les procédures ou exigences non respectées font l’objet d’amendes administratives.

La Wallonie a par ailleurs pour ambition d’atteindre, d’ici 2050, le label PEB de niveau A sur la moyenne de l’ensemble du parc de logements. Dans ce cadre, la Région a mis en place un panel de primes et de prêts à taux zéro, afin d’inciter les particuliers à améliorer leur logement et à économiser l’énergie. La réalisation d’un audit énergétique préalable est toutefois une condition sine qua non à l’octroi des primes.

Et à l’avenir

Les chiffres du SPW Énergie montrent que près de 20.000 maisons construites au cours des dernières années rencontrent déjà les exigences PEB de 2021. Il est toutefois surprenant de constater que près de la moitié de celles-ci ne recourent pas aux énergies renouvelables. Le gouvernement wallon souhaite dès lors revoir à la hausse ses ambitions en la matière. Il faut donc s’attendre à un renforcement des exigences. De manière générale, la Wallonie vise une moyenne de label énergétique A d’ici 2050. Elle compte pour ce faire sur des performances supérieures, tant au niveau des nouvelles constructions que des rénovations.

Source : Je vais Construire

13 choses à savoir sur réglementation de construction


Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/reglementation-de-construction/peb-2021-tout-le-monde-q-zen/