livios logo

Qu'a apporté 2018 et que réserve 2019 au secteur du bâtiment ?

La nouvelle année approche à grands pas. Quels changements notables ont eu lieu dans le secteur de la construction en 2018 et quels défis rencontrerons-nous en 2019 ? Deux experts examinent les années 2018 et 2019. Intervenants : le directeur général de Bouwunie, Jean-Pierre Waeytens, et le président de Pixii, professeur Michel de Paepe.

Jean-Pierre Waeytens : « Répondre à la numérisation »

« Un autre défi important pour le secteur de la construction est de répondre à la numérisation » dit Jean-Pierre Waeytens.

Photo Bouwunie
  

Quel a été l'événement le plus marquant de l'année 2018 dans le secteur de la construction ?

2018 a été une bonne année pour la construction, déclare Jean-Pierre Waeytens, directeur général de Bouwunie. « Le baromètre de la construction de Bouwunie a déjà dépassé la limite d'équilibre de 100 tout au long de l'année. En d'autres termes, les entrepreneurs de construction flamands sont optimistes. Les points sensibles restent la concurrence très compétitive et un marché du travail tendu. Nouveau et important pour le secteur de la construction cette année est la réduction des coûts de construction demandée par Bouwunie depuis un bon moment et qui a enfin été réalisée. Il faut vraiment pouvoir défier la concurrence étrangère. Cependant, avec l'introduction de l'assurance obligatoire de la responsabilité civile décennale, les entreprises de construction ne sont pas très heureuses. »

Quel sera le grand défi pour le secteur de la construction en 2019 ?

Les perspectives pour 2019 sont un peu moins favorables, selon Waeytens : « Les premiers signes de ralentissement économique sont visibles et la crise gouvernementale crée une incertitude supplémentaire. À l'approche des élections, nous constatons toujours un statu quo politique, mais qui commence plus tôt que prévu. La concertation interprofessionnelle reprend beaucoup plus tard que d’habitude. En conséquence, la concertation sociale sectorielle sera également reportée. Un autre défi important pour le secteur de la construction est de répondre à la numérisation. Cela va vite et se traduit par de nouvelles technologies, des produits innovants et d'autres méthodes de travail. Les entreprises de construction doivent répondre aux nouvelles attentes du marché et des constructeurs. »

Michel De Paepe : « Mettre l’accent sur la construction circulaire »

« Le défi climatique est grand. Nous devons augmenter le niveau de rénovation non pas urgemment mais très urgemment » dit le professeur Michel De Paepe.

Photo Pixii
  

Quel a été l'événement le plus marquant de l'année 2018 dans le secteur de la construction ?

« Sans aucun doute, le choix du gouvernement flamand d'abolir les combustibles fossiles dans les bâtiments », déclare le professeur Michel De Paepe, président de Pixii, la plateforme de connaissances pour la construction neutre en énergie. « Pensez en particulier à des mesures telles que l'interdiction prochaine des chaudières à mazout et la décision de ne plus connecter les bâtiments au gaz naturel dans les nouveaux développements à partir de 2021, mais de les chauffer via une pompe à chaleur ou de les raccorder à un réseau de chaleur ... C'est l'étape la plus progressive de 2018 dans la réalisation des objectifs de l'accord de Paris sur le climat. Il est révélateur que les responsables du gouvernement flamand se rendent compte également que les combustibles fossiles sont une histoire ancienne et que le chapitre est clos. Il n'y a plus de discussion ou d'abandon des combustibles fossiles, qu’ils soient nécessaires ou non. Le «mindset» est enfin là, ce qui stimulera les innovations et les investissements dans les nouvelles technologies telles que la construction neutre en énergie. »

Quel sera le grand défi pour le secteur de la construction en 2019 ?

« En tant que pionnier, Pixii souhaite impliquer tout le monde dans la construction circulaire. Le défi climatique est grand, la responsabilité de notre parc de bâtiments à cet égard est grande et nous devons augmenter le niveau de rénovation non pas urgemment mais très urgemment. Ce n’est qu’en unissant nos forces que nous pourrons inverser la tendance. »

13 choses à savoir sur réglementation de construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/reglementation-de-construction/qua-apporte-2018-et-que-reserve-2019-au-secteur-du-batiment/