livios logo

Maison en paille ou en chanvre

Là où une construction bois permet d’avoir une approche écologique, vous opterez pour une construction en paille et chanvre pour un bâtiment totalement bio-écologique. Nombre de propriétaires qui utilisent ces méthodes de construction tiennent également compte de l’aspect écologique des matériaux d’isolation, des sols, des finitions… Malgré les nombreux points de comparaison, il existe des différences claires entre la construction paille et la construction chanvre. 

Comment se présentent ces habitations ? 

Construction

Une ossature bois forme la structure centrale de la maison. Le remplissage du squelette diffère. Le mur standard d’une maison en paille se compose d’un cadre en bois laminé de 40 cm de profondeur (l’épaisseur d’un ballot de paille). L’intérieur du cadre dispose de plusieurs barres de renforcement afin que le bois ne bouge pas. Les ballots de paille y sont fermement pressés l’un contre l’autre afin que le mur dispose d’une masse suffisante et qu’il n’y ait plus d’air entre les différentes structures de paille.

Les murs en chanvre ont une largeur de 30 cm. La moitié du mur est rempli de chanvre, l’autre avec un matériau isolant, respirant et perméable à la vapeur comme la laine de bois. Important : ces deux types de structures murales permettent de contrôler l’humidité dans la maison. Raison pour laquelle la construction d’une structure pare-vapeur est importante. 

Une ossature bois forme la structure centrale de la maison. Le remplissage du squelette diffère.

Photo Baeyens & Beck / PUUR Bouwen
  

Malgré les nombreux points de comparaison, il existe des différences claires entre la construction paille et la construction chanvre.

Photo Baeyens & Beck / PUUR Bouwen
  

Le mur standard d’une maison en paille se compose d’un cadre en bois laminé de 40 cm de profondeur (l’épaisseur d’un ballot de paille).

Photo Filip Dujardin / PUUR Bouwen
  

Les murs en chanvre ont une largeur de 30 cm. La moitié du mur est rempli de chanvre, l’autre avec un matériau isolant, respirant et perméable à la vapeur comme la laine de bois.

Photo Baeyens & Beck / PUUR Bouwen
  

Les deux types de structures murales permettent de contrôler l’humidité dans la maison. Raison pour laquelle la construction d’une structure pare-vapeur est importante.

Photo Cedric Verhelst / PUUR Bouwen
  

Un mur fait d’un mélange de chaux et de chanvre ne nécessite pas forcément une couche de chaux sur sa surface extérieure. Aucune restriction donc, sinon celle d’avoir une bonne fonctionnalité pare-vapeur. Pour les murs intérieurs, vous avez plus de possibilités de finition que pour une construction paille.

Photo Cedric Verhelst / PUUR Bouwen
  

Une construction paille est généralement finie avec de la chaux sur sa surface extérieure. Celui-ci assure l’étanchéité.

Photo Peter Vos / PUUR Bouwen
  

Une couche d’argile, pare-vapeur, sera appliquée sur la surface intérieure. Cette matière organique agit comme un tampon contre l’humidité avant que celle-ci n’atteigne la paille.

Photo Peter Vos / PUUR Bouwen
  

 

Isolation

Dans un mur de paille, la paille sert elle-même d’isolant. Aucun matériau d’isolation n’est nécessaire. Il n’en va pas de même pour le chanvre. Il s’agit d’un matériau à séchage lent (voir ci-dessous). Vous ne pouvez donc pas finir vos murs avant que tout soit complètement sec. D’où l’épaisseur limitée de cette couche et la combinaison avec un matériau isolant pare-vapeur. De cette manière, l’humidité peut être correctement drainée et vous obtenez la valeur d’isolation nécessaire dans votre mur. 

Finition

Une construction paille est généralement finie avec de la chaux sur sa surface extérieure. Celui-ci assure l’étanchéité. De cette manière, la construction exalte un côté plus artisanal. La chaux n’est pas identique au plâtre utilisé sur une façade traditionnelle. Les pores en surface sont relativement volumineux. Ceux-ci seront-ils visibles au final ? Il est ici conseillé de peindre votre façade avec une peinture compatible avec la chaux afin d’éviter la formation de mousse. Sinon, vous pouvez finir votre façade comme vous le souhaitez, par exemple avec des briques, des plaques ou du bois.

Une couche d’argile, pare-vapeur, sera appliquée sur la surface intérieure. Cette matière organique agit comme un tampon contre l’humidité avant que celle-ci n’atteigne la paille. Ici, pas besoin de finition supplémentaire. L’argile ne sera pas aussi lisse qu’un plafonnage traditionnel.

Un mur fait d’un mélange de chaux et de chanvre ne nécessite pas forcément une couche de chaux sur sa surface extérieure. Aucune restriction donc, sinon celle d’avoir une bonne fonctionnalité pare-vapeur. Pour les murs intérieurs, vous avez plus de possibilités de finition que pour une construction paille. Contre votre cadre de base avec le chanvre et la laine de bois, vous pouvez appliquer du gypse naturel, des dalles en fibres minérales, des plaques d’argile, même si la couche pare-vapeur n’est pas composée de chaux ou d’argile. 

Quels sont les principaux avantages et points d’attention ? 

  MAISON EN PAILLE MAISON EN CHANVRE
POSSIBILITES DE PREFABRICATION

Pluie et vent sont néfastes durant la construction. La préfabrication est ici la solution idéale et est parfaitement possible. 

Ici aussi, la préfabrication est recommandée. L’assemblage des murs doit être minutieusement effectué. 

TEMPS DE PRODUCTION Court temps de production en comparaison avec la construction chanvre. Temps de production plus long que pour la construction paille. 
DUREE DU CHANTIER Durée de finition plus longue que pour la construction chanvre. Durée de finition moins longue que pour la construction paille.
VITESSE En quelques jours, la maison est étanche à l’air et à l’eau.  Idem
POSSIBILITE D'EFFECTUER LES TRAVAUX SOI-MEME

La construction est plus accessible aux bricoleurs (paille et argile sont des matériaux bon marché), mais les conditions climatiques sont impactantes et les finitions ne sont pas aussi simples. Si vous maîtrisez la technique, vous pouvez faire de belles économies. 

Moins de possibilités en raison de la composition spécifique du mur, mais vous pouvez faire des économies sur les finitions. 

LIBERTE DE CONCEPTION

En raison de l’épaisseur des cadres (40 cm), la technique n’est recommandée que pour les maisons 4 façades. Des murs trop épais pour une maison de rangée ou semi-mitoyenne. Vous perdez trop de place. Il n’existe pas de restriction architecturale significative. 

Est plus souvent choisi pour les maisons (semi-)mitoyennes en raison de l’épaisseur limitée des murs (30 cm). Il n’y a pas de restrictions architecturales notoires. 
ISOLATION La paille offre une grande capacité d’isolation (0,13 à 0,17 W/m²K pour un mur en paille de 48 cm d’épaisseur). Son poids et sa largeur rendent la paille moins adaptée pour isoler les toits. 

Le chanvre ne suffit pas pour atteindre la bonne valeur d’isolation des murs. En combinaison avec de la laine de bois, c’est possible. La laine de bois est écologique, abordable et facile à traiter. En raison de son poids assez élevé, le chanvre est moins indiqué pour l’isolation des toits. 

OPTIONS DE FINITION Plus limitée en termes de choix, plus spécialement pour les finitions intérieures.  Choix plus larges, moins de restriction en termes de finitions intérieures et extérieures. 
GESTION DE L'HUMIDITE

L’argile sert essentiellement à la régulation de l’humidité, pas la paille en tant que telle. 

Le chanvre mélangé à de la chaux régule lui-même l’humidité de la maison. 
INERTIE THERMIQUE

Cela n’apparaît pas forcément au premier abord, mais un mur en paille possède une masse relativement importante. C’est surtout la couche d’argile de 3 cm du côté intérieur qui augmentera l’inertie thermique. 

Le chanvre possède une importante inertie thermique, évitant ainsi les fluctuations de température. 
PROTECTION INCENDIE Bon score à ce niveau. Aucun souci à obtenir une assurance incendie.  Idem
SANTE

Vous travaillez avec des matériaux naturels et renouvelables. La plupart des gens qui optent pour une construction paille ou chanvre appuient sur le caractère écologique de la construction. Vous subissez moins de substances nocives et optez pour un processus de production plus respectueux de l’environnement. 

Idem
TEMPS DE SECHAGE Une construction paille n’a pas de temps de séchage. 

La couche de chanvre dans les murs est maintenue à 15 cm d’épaisseur. Une double couche nécessitera donc un temps de séchage plus long. Vous ne pouvez pas commencer vos finitions tant que tout n’est pas parfaitement sec. Si vous n’attendez pas suffisamment, vous pourriez subir des taches sur les surfaces traitées. 

RENOVATION

Pas réellement adaptée aux rénovations de par la large structure. Certainement pas pour les maisons semi-mitoyennes en raison de la place perdue. 

Le chanvre est plus adapté aux rénovations avec des épaisseurs de construction limitées. 
FORCE DE LA CONSTRUCTION Possible jusqu’à cinq étages. Un bon calcul des résistances est nécessaire. La construction peut être complétée par des poutres métalliques.  Idem
RESISTANCE DES FINITIONS INTERIEURES

Le mur n’est pas suffisamment solide pour y accrocher des cadres, des tableaux ou des meubles suspendus à moins que vous ne fixiez des renforts aux cadres en bois ? Mais vous devez pouvoir les repérer par la suite. 

Si vous effectuez les bonnes finitions, vous pouvez imaginer accrocher des cadres ou des tableaux. Mais les constructions lourdes sont impossibles. Le chanvre reste un matériau très fragile quand vous entrez en contact avec lui. 

ETANCHEITE A L'AIR Les valeurs PEB sont conformes en utilisant les bonnes finitions.  Idem
QUID DES TUYAUX ET DES PRISES  Afin de garantie l’étanchéité à l’air de vos murs extérieurs, il est recommandé d’éviter de placer des choses dans les parois autant que faire se peut. De par la composition lâche de la paille, il est difficile d’insérer des prises dans les murs. Le plus souvent, elles sont insérées dans les sols.  

Afin de garantir l’étanchéité des murs extérieurs, il est recommandé de placer un maximum de choses dans les murs intérieurs. Les prises seront placées au préalable dans le chanvre et les réseaux seront supportés par du fil métallique.

ACOUSTIQUE Très bonnes performances acoustiques si la bonne finition est appliquée.   Idem
SIGNAL TELEPHONE L’épaisseur des finitions en argile peut retenir les signaux WiFi et GSM.  Pas de problème dans la transmission des signaux. 

13 choses à savoir sur techniques de construction


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/construire/techniques-de-construction/maison-en-paille-ou-en-chanvre/