livios logo

Voici comment votre habitation, neuve ou rénovée, peut répondre à tous vos besoins

La nouvelle génération des plus de 50 ans se préoccupe davantage de son avenir et de la façon dont elle souhaite vivre plus tard. Quatre personnes de plus de 50 ans sur dix veulent déménager avant même leur pension dans une plus petite habitation, plus adaptée à leurs vieux jours. Et pratiquement la moitié d’entre elles opte résolument pour un appartement. C’est ce qu’il ressort d’une enquête logement réalisée par le spécialiste immobilier Hillewaere. Mais comment se présente une habitation adaptée au logement jusqu’en fin de vie ? Et faut-il à tout prix déménager ? Avec ces conseils, vous pourrez continuer à vivre plus longtemps dans votre environnement familier.

Couler de vieux jours dans un environnement confortable est le souhait de toutes les personnes retraitées. C’est pourquoi vous préférez habiter à proximité d’un supermarché, d’un arrêt de bus et d’une pharmacie. Mais à l’intérieur de l’habitation proprement dite, certains aspects augmentent considérablement le confort de vie. Plus que jamais, les plus de 50 ans en ont fait le constat. Souvent, le déclic se produit au moment où leurs enfants quittent la maison et qu’ils se rendent compte que l’agencement de leur habitation ne correspond plus à leur mode de vie.

46% choisissent un appartement

Le spécialiste de l’immobilier Hillewaere a réalisé auprès d’un millier de personnes de plus de 50 ans une enquête qui révèle des résultats assez surprenants. 40% ont confié vouloir déménager encore avant leur pension pour emménager dans un plus petit logement plus adapté à leurs vieux jours. Ils le souhaitent notamment parce qu’ils voient comme il est compliqué pour leurs (grands-)parents de demeurer dans l’environnement rassurant du logement familial. Cette enquête a aussi révélé que 46% de ce groupe des plus de 50 ans optent pour un appartement. Vous l’envisagez-vous aussi ? Dans ce cas, vous devez absolument savoir ceci.

ArkanabernardineClaes-bremberg27-fullress-5

40% veulent déménager avant leur pension pour emménager dans un plus petit logement plus adapté à leurs vieux jours.

Photo ARKANA
  

Propriété Hyboma (2)

46% de ce groupe des plus de 50 ans optent pour un appartement.

Photo Hyboma
  

Travaux d’entretien et frais de nettoyage excessifs et inutiles, obstacles comme des escaliers raides ou des zones difficilement accessibles sont les principaux inconvénients potentiels évoqués. Cette étude révèle aussi une donnée étonnante : ce sont surtout les femmes qui estiment plus important de ne pas occuper un logement trop grand. Les hommes, de leur côté, estiment qu’un grand jardin est important. On note aussi des différences au niveau provincial. À Anvers surtout (42%) et dans le Limbourg (45,5%), les plus de 50 ans veulent encore déménager avant leur pension. Souvent, ceci est mis en rapport avec la situation géographique (à la campagne) de leur habitation.

Prix d'achat

Bien qu’aujourd’hui, en tant que membre de la famille, il soit plus simple d’installer une unité de soin provisoire dans votre jardin, de nombreuses personnes âgées tiennent à leur autonomie. L’enquête indique aussi que le prix à mettre pour une nouvelle habitation adaptée peut varier entre 250.000 et 350.000 euros, hors droits d’enregistrement, TVA et frais de notaire. Mais le prix d’achat réel dépasse souvent cette fourchette, vu l’augmentation constante des prix de l’immobilier

 

Évitez les seuils de porte et tout autre genre de différence de niveau.

Photo Schüco Belgium SA
  

Déménager dans un appartement ou un bungalow est exclu ? Songez à investir dans un monte-escalier.

Photo Comfortlift Orona
  

Conseils

Est-ce qu’une habitation jusqu’en fin de vie signifie nécessairement déménager ? Non, rénover peut aussi s’avérer une option. Tant lors de la recherche d’une nouvelle habitation que dans l’élaboration de plans de rénovation, vous devez garder les mêmes exigences à l’esprit.

  • Habitation accessible : Celui qui opte pour un appartement doit veiller à certains aspects. Préférez un appartement au rez-de-chaussée. Vous éviterez ainsi l’ascenseur. Le parking aussi est automatiquement plus proche. Rentrer les courses sera aussi moins pénible. Un autre avantage de l’appartement : vous aurez aussi une salle de bains et une chambre à coucher au rez-de-chaussée. C’est un atout précieux quand on devient vieux.
  • Limitez les différences de niveau : Tant dans un appartement que dans une habitation (rénovée), un bon conseil : évitez les seuils de porte et tout autre genre de différence de niveau. Il est impossible d’exclure totalement une différence de niveau ? Optez pour une pente. À terme, cette solution n’offre que des avantages. Les pièces seront nettement plus accessibles, même pour les personnes en fauteuils roulants. Un escalier dans la maison ? Choisissez un escalier droit avec une rampe bien solide.
  • Portes et pièces suffisamment larges : À un certain âge, davantage d’espace pour se mouvoir et manœuvrer n’est pas du luxe. Les portes et couloirs doivent être suffisamment larges. Il faut compter au moins 93 cm pour les portes et 120 cm pour les couloirs. Ainsi, vous pourrez déplacer plus facilement les meubles et autres objets encombrants et vous aurez suffisamment d’espace pour vous déplacer en fauteuil roulant.
  • Agencement logique : Vivre confortablement suppose un agencement logique. Le matin, il est préférable de ne pas devoir traverser toute la maison pour vous rendre depuis votre chambre dans la salle de bains. Une salle de bains annexe à la chambre est recommandée. Ce n’est pas possible ? Veillez à ce que la distance soit la plus petite possible et prévoyez suffisamment d’espace libre dans la salle de bains et la chambre à coucher. Dans la salle de bains et la toilette, des poignées murales peuvent s’avérer très pratiques. Continuez à profiter de votre salle de bains grâce à ces conseils.
  • Ascenseur : Déménager dans un appartement ou un bungalow est exclu ? Songez à investir dans un monte-escalier. Ce dispositif augmente la sécurité et le confort, mais suppose quelques aménagements. Le prix d’un monte-escalier dépend de la forme de votre escalier. Pour un escalier droit, vous pouvez compter sur un prix de départ de 2.500 euros, hors TVA et installation. Le budget peut s’élever à près de 7.500 euros, hors TVA et frais d’installation pour un modèle courbé. Lisez davantage d’informations sur cette page.

Si, à la fleur de l’âge, vous songez déjà à vos vieux jours et prévoyez de passer plusieurs générations dans la même maison, sachez que c’est parfaitement possible. Avec l‘’habitat flexible’, votre maison évolue avec vous. Il suffit de prévoir quelques équipements et interventions subtiles.

12 choses à savoir sur logement durable et évolutif

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/de-quel-type-de-logement-ai-je-envie/logement-durable-et-evolutif/voici-comment-votre-habitation-neuve-ou-renovee-peut-repondre-a-tous-vos-besoins/