Modes de logement alternatifs

Nous avons parlé essentiellement des logements individuels et de la manière de concevoir ceux-ci afin de procurer aux occupants un sentiment de bien-être tout au long de leur vie et de les adapter à leurs besoins en constante évolution. Il existe bien entendu d’autres formes de logement qui ont pour but également de garantir sécurité, confort et accessibilité le plus longtemps possible.

Logement partagé

Formule idéale pour celui qui occupe une maison devenue trop grande pour ses besoins personnels et qui, pour des raisons de sécurité, souhaite aménager dans une autre famille. Le concept implique qu’un jeune ménage aménage dans une habitation et accueille une personne âgée dans une annexe ou une chambre séparée (de préférence avec accès séparé).

L’inconvénient de cette formule est que lorsque vous souhaitez agrandir votre habitation en vue d’en faire un logement partagé, votre revenu cadastral augmente.

Logement kangourou

Formule de logement où une personne âgée ou un couple de personnes âgées occupe le rez-de-chaussée d’une habitation et un jeune ménage occupe les autres niveaux. Les deux parties peuvent profiter ainsi de nombreux avantages. Le jeune ménage peut se loger moins cher, alors que les personnes âgées peuvent compter sur une aide rapide en cas d’urgences et une aide pratique pour faire les courses par exemple.

Le logement kangourou peut s’inscrire dans un projet de logement ou un quartier de logement social. Un bon encadrement est ici essentiel. Dans un logement kangourou privé, il est très important de passer de bons accords (par écrit).

Lisez aussi : Habitations kangourou : "Mieux, de mois en mois"

Habitat groupé

Dans ce système de logement, plusieurs personnes âgées décident d’occuper une même habitation, dans le but de veiller les uns sur les autres le plus longtemps possible. Les logements groupés existent depuis longtemps déjà en Grande-Bretagne et ont un certain succès aussi aux Pays-Bas. C’est un mode de logement qui peut être organisé soit à l’initiative d’un groupe de personnes soit par un organisme public.

Habitat encadré dans un service-flat

Vivre dans un service-flat est à mi-chemin entre le logement indépendant et le logement ‘protégé’ dans une maison de repos. Un complexe de service-flat se compose d’unités de logement individuelles, mais aussi d’infrastructures communes prévues pour des services auxquels les occupants peuvent faire appel.

Habitat attaché à une maison de repos

Cette forme de logement est une forme d’habitat encadré. Un logement de ce type se trouve à proximité d’une maison de repos ou de soins, de telle sorte que les occupants ont accès aux services offerts par cette institution. Il existe diverses variantes, allant des règlements par lesquels les occupants utilisent uniquement le service de repas chauds offerts par l’institution à des cas où ils peuvent aussi bénéficier de soins et utiliser le système d’appel d’urgence.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux