Prêt pour les nouvelles formes de logement et les techniques intelligentes ?

Vous rêvez de votre propre maison avec jardin ? Selon une recherche d’iVox et de la Confédération Construction, il y a en tout cas grande chance que vous préférez toujours une telle maison. Cependant, un quart des Belges s’intéresse aussi aux nouvelles formes de logement, comme les projets de cohousing, les maisons kangourou et les tiny houses. Les solutions digitales et éconergétiques font aussi de plus en plus leur entrée chez nous.

Classique mais ouvert d’esprit

Sur le plan de l’habitat, le Belge est plutôt classique : 85% sont propriétaires, 67% vivent dans une maison et 33% dans un appartement ou un studio. Deux Belges sur trois profitent en outre d’un jardin. Cependant, les nouvelles formes de logement ne leur déplaisent pas non plus. Ainsi, 28% s’intéressent à un logement à assistance. Plus d’un interrogé sur cinq imagine la possibilité de vivre dans une maison avec des espaces communs ou partagés. 22% s’intéressent aux maisons kangourou et 20% considèrent une tiny house.

La nouvelle génération prend les devants

C’est surtout auprès des jeunes d’entre 25 et 34 ans que les formes de logement alternatives sont populaires. Ainsi, 32% d’entre eux aimeraient bien vivre dans une maison avec des espaces communs. 28% d’entre eux pourraient considérer des logements avec des espaces et des équipements communs, 27% ne rejettent pas l’idée d’une maison kangourou. Pas moins d’un quart de la génération plus jeune s’intéresse à une tiny house.

Et si vous louiez une chaudière ?

Ce ne sont pas seulement les nouvelles formes de logement qui sont en progression : les solutions techniques innovatrices se font également de plus en plus normales. Ainsi, plus que la moitié des interrogés considère l’installation d’applications intelligentes chez eux. La sérénité est également importante pour le Belge : 43% choisissent une formule d’entretien pour leur chaudière et leur système de ventilation. 34% des Belges considèrent la location d’appareils ou d’installations de chauffage et de refroidissement pour l’énergie alternative.

Prêt pour l’avenir

Selon Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction, le secteur de la construction aussi est prêt à répondre à ces évolutions : « La construction se trouve actuellement dans un fort processus de développement sur plusieurs niveaux. Notre secteur se digitalise, réduit considérablement les émissions de CO2 et présente de nouvelles formes de construction/rénovation et de logement. Nous faisons donc face à de nombreux défis, mais nous sommes certainement prêts pour l’avenir. »

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux