livios logo

Une nouvelle construction optimale : écoénergétique et bien située

Thomas Valkeniers dirige le Pajota Groep, une société immobilière, et est membre de Certes, organisme de qualité pour les agents immobiliers. Il remarque avec le temps que les maisons et les appartements perdent en taille. « Alors qu’il y a dix ans, les appartements ayant en moyenne 90 m² se vendaient rapidement, ce sont aujourd’hui les appartements deux chambres de 85 m² qui sont devenus la norme. C’est le résultat de deux évolutions : le nombre croissant de familles monoparentales et le vieillissement de la population. »

Le politique suit

Thomas Valkeniers : "Plus votre maison est proche d’une ville, plus cher vous payerez."

Photo Certes - L'immobilier de qualité
  

Les autorités ont anticipé cette tendance démographique. Thomas Valkeniers : « Auparavant, les petits appartements étaient à peine autorisés alors que, après une prise de conscience, on accorde désormais des permis pour des appartements d’à peine 55 m². C’était impensable auparavant. »

L’explosion démographique

Il ne semble pas que cette tendance aux appartements plus petits soit près de s’arrêter. Le besoin en logements est grand. « Selon les projections démographiques du centre de recherche du gouvernement flamand, la Flandre va voir sa population augmenter de 458.000 habitants, avec un accent particulier dans les villes et notamment à Bruxelles. Rien que dans la capitale, la population augmentera de 100.000 personnes dans les quinze prochaines années. Toutes ces personnes auront besoin de se loger. On estime qu’il faudra 348.000 logements supplémentaires à l’horizon 2030. »

Les investisseurs optent pour l’immobilier

Des investisseurs sont principalement intéressés par les appartements, les kots étudiants et les maisons de soin.

Photo Durabrik
  

Cela ne signifie pas que les agents immobiliers vont connaître un âge d’or. Les grandes villas se positionnent très mal sur les marchés. Néanmoins, l’immobilier offre encore de belles perspectives. Cela vient du fait que le nombre d’investisseurs préférant l’immobilier aux Bourses va croissant. « Ils sont principalement intéressés par les appartements, les kots étudiants et les maisons de soin. Ces segments apporteront de réelles plus-values à l’avenir. »

Une augmentation des prix de par les mesures énergétiques

Les investisseurs sont-ils la cause de l’augmentation des prix actuelle ? « Certainement pas. Les principales raisons des hausses de prix sont les mesures strictes prises en matière de consommation énergétique. Celles-ci ont provoqué une augmentation des prix d’une maison moyenne de 10.000 à 15.000 EUR. Ce n’est pas la demande qui fait les prix, mais bien les réglementations. »

Mieux que la norme

Cela n’empêche pas les gens d’être demandeurs de projets répondant à ces besoins d’économie d’énergie. « Les promoteurs en jouent. Le fait est qu’ils continuent à développer des projets dont les performances énergétiques dépassent de loin les exigences actuelles. Une bonne affaire. Nous ne sommes pas partisans de la hausse des prix, mais les économies d’énergie bénéficieront à tous. Les gens payeront effectivement plus par mètre carré, amis ce coût sera récupérer au travers des factures énergétiques. »

Une différence de prix entre Régions

Les promoteurs continuent à développer des projets dont les performances énergétiques dépassent de loin les exigences actuelles.

Photo Luminus
  

Tout aussi étonnantes sont les différences de prix entre les régions. Et c’est également vrai sur le marché de la construction neuve. « La croissance de la population est plus marquée autour des grandes villes. La demande augmentant plus rapidement, les prix suivent le mouvement. En d’autres termes, plus votre maison est proche d’une ville, plus cher vous payerez. Et comme cette croissance démographique ne risque pas de changer de si tôt… »

Une bonne situation est un atout majeur

Raison pour laquelle Thomas Valkeniers a un conseil de premier ordre pour qui achète, construit ou investit dans l’immobilier. « Pensez aux trois ‘s’ : situation, situation et… situation ! Pour vous, bien évidemment, mais aussi pour la valeur future de votre maison. Les maisons bien situées sont un double atout majeur. »


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/quel-genre-de-logement-ai-je-envie/construire-renover-acheter-ou-louer/une-nouvelle-construction-optimale-ecoenergetique-et-bien-situee/