livios logo

Comment construirons et habiterons-nous pendant la prochaine décennie ? 3 experts nous donnent un avant-goût

Avant, on achetait des meubles qui duraient toute la vie. Aujourd’hui, on aime renouveler notre intérieur et nous achetons sans cesse de nouvelles choses. Notre façon d’habiter, changera-t-elle à l’avenir ? Et que nous apportera la décennie suivante au niveau de la construction ? Pendant le Trend Forecast de King George, trois experts partagent leurs expectatives sur l’avenir : le prévisionniste Stefaan Vandist, le journaliste de design Jeroen Junte et l’expert en éclairage Bart Maeyens.

Selon le prévisionniste Stefaan Vandist, la prochaine décennie est pleine de changements : “Nous nous trouvons dans une transition énergétique et devant le grand défi climatique. De plus, il y a l’émergence des smart cities, des villes résistantes au changement climatique et l’industrie 4.0 où l’accent est mis sur la robotisation et la digitalisation.”

Une maison : le nouveau luxe ?

Construire devient de plus en plus chère. À l’avenir, le fait de posséder une  maison sera peut-être réservé aux happy few. Pouvons-nous encore nous permettre ce luxe ? Selon le journaliste de design néerlandais Jeroen Junte, l’esprit du temps en changement a une grande influence sur le ‘luxe’: “Nous mettons plus l’accent sur le climat et l’environnement. Les matières premières se font plus chères et plus rares. Nous voulons bien du luxe, mais est-ce que c’est encore éthiquement responsable? L’écologie et l’éthique commencent à prévaloir dans nos choix.”

Habiter de façon flexible  

D’autres formes d’habitation qui nous font occuper moins d’espace sont aujourd’hui en plein essor : le cohousing, les tiny houses, … “Il ne s’agira plus de la taille d’une maison, mais de sa flexibilité et son adaptabilité”, explique Jeroen Junte. “L’authenticité devient plus importante. Vous voulez pouvoir choisir et organiser votre maison vous-même. À Eindhoven, par exemple, s’érigeront les années prochaines de petites maisons imprimées 3D en béton.”

Tuyau de lecture : Jeroen vit dans une tiny house de 3 sur 8, 5 m 

 

D’autres formes d’habitation qui nous font occuper moins d’espace sont aujourd’hui en plein essor : le cohousing, les tiny houses, …

Photo Systimber
  

En outre, la technologie jouera un rôle important. “Nos maisons deviennent des ordinateurs”, prévoit Jeroen Junte.

Photo Getty Images
  

D’autres méthodes de construction

Le débat sur l’énergie et le climat crépite également comme du petit bois dans un feu. La construction de maisons, tout comme le chauffage génère une empreinte écologique énorme. “Le ciment et le béton sont responsables de 8 à 9% des émissions de CO2 au niveau mondial”, raconte Stefaan Vandist. “Le Cross laminated timber (CLT) est une forme de construction qui pourrait devenir plus populaire. Le bois est un matériau naturellement réutilisable, il s’inscrit dans l’économie circulaire et il donne une réponse à la problématique climatique.”

Matériaux biologiques

Nous verrons aussi surgir d’autres matières premières et d’autres matériaux. “Aujourd’hui on voit déjà de nouveaux produits à base d’algues et de micro-organismes”, raconte Stefaan Vandist. “Prenez par exemple bioMASON. Ils fabriquent des briques en béton à base de micro-organismes. Le matériau est deux fois plus fort et deux fois plus léger que le béton traditionnel. En outre, il est autoréparant. Lorsqu’une fissure apparaît dans la brique, le matériau se répare soi-même. D’autre part, on voit aussi des initiatives pour rendre les produits libres de composantes animales. Il n’y a pas seulement la nourriture végane, il existe aussi des intérieurs véganes.”

Maison devient ordinateur

En outre, la technologie jouera un rôle important. “Nos maisons deviennent des ordinateurs”, prévoit Jeroen Junte. “Je n’ai pas de boule de cristal, mais je peux m’imaginer qu’à l’avenir, notre façade s’adaptera aux conditions climatiques. Il fait trop chaud ? Alors votre fenêtre se transformera en vitrage à contrôle solaire ou votre protection solaire s’active automatiquement. Une caméra près de votre porte d’entrée pourra registrer si vous rentrez chez vous de bonne ou de mauvaise humeur, grâce à quoi votre maison pourra s’adapter à votre état d’âme. Pensez par exemple à une mélodie joyeuse qui sonne ou un éclairage d’ambiance qui s’allume lorsque vous entrez.”

Lisez aussi : Smarthome : vie privée et sécurité

Éclairage intelligent

Selon Bart Maeyens, Directeur Général de Modular Lighting Instruments, l’éclairage sera de plus en plus important. “Une personne moyenne reçoit entre huit et neuf fois trop peu de lumière. Voici la nouvelle maladie de cette génération. La bonne quantité de lumière et la couleur de lumière exacte sont importantes pour la santé. Elles améliorent votre concentration et augmentent aussi votre confort”, explique Bart Maeyens. “L’éclairage intelligent, c’est l’avenir. Pour à peine quelque 2.400 euros, vous transformez déjà votre maison en smarthome, où vos appareils se communiquent et interagissent. Ainsi, vous pouvez optimaliser votre consommation énergétique. Vous récupérez cet investissement en moins de trois ans.”

11 choses à savoir sur logement durable et évolutif


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/quel-genre-de-logement-ai-je-envie/logement-durable-et-evolutif/comment-construirons-et-habiterons-nous-pendant-la-prochaine-decennie-3-experts-nous-donnent-un-avant-gout/