livios logo

Construire pour l’avenir : de quoi s’agit-il ?

La grande majorité des gens ne construisent ou rénovent leur habitation qu’une seule fois dans leur vie. Il est donc important que tout soit correct du premier coup. Du moins, si vous voulez pouvoir profiter, tout au long de votre vie, de tout le confort de votre habitation.

Principe

Un logement pour la vie est un logement qui est adapté au plus large éventail de personnes. Ce type de logement se caractérise par son accessibilité, sa sécurité et son confort.

  • Accessible : Parce que n’importe qui peut vivre dans cette habitation, quels que soient son âge, ses particularités physiques, ses capacités ou ses limites.
  • Sûr : Aucun accident ne peut survenir par suite d’espaces ou d’accessoires mal dimensionnés.
  • Confortable : La personne qui est moins mobile et est davantage liée à son habitation a des exigences de confort plus élevées.

Adapter aux circonstances

L’idée sous-jacente est de tenir compte d’une série de critères dès la construction d’une nouvelle habitation ou la transformation d’une habitation existante pour pouvoir jouir à toutes les étapes de la vie d’une habitation accessible, sûre et confortable. Le but est de construire une maison de manière à pouvoir l’adapter aux circonstances de la vie, sans devoir procéder à des travaux importants ni engager des frais élevés.

Un logement pour la vie est un logement qui est adapté au plus large éventail de personnes.

Photo Remeha
  

Ce type de logement se caractérise par son accessibilité, sa sécurité et son confort.

Photo Maisons Blavier
  

Vous jouissez non seulement aujourd’hui d’une habitation confortable mais vous évitez aussi des frais supplémentaires dans le futur.

Photo Schüco Belgium SA
  

La salle de bains doit pouvoir être utilisée par tous de manière sûre et confortable.

Photo Kaldewei
  

Pour qui ?

Et cela concerne tout le monde, pas uniquement les personnes âgées ou moins valides. Celui qui pendant un certain temps n’est pas aussi alerte ou les familles avec de jeunes enfants ont également un intérêt dans une habitation accessible, sûre et confortable. Songez par exemple à ce que peuvent apporter des plans de travail suffisamment élevés dans la cuisine, un agréable chauffage, un revêtement de sol adapté, des portes suffisamment larges, un nombre limité de marches, des prises de contact à hauteur de main…

Les avantages ?

Investir dans un logement pour la vie présente une série d’avantages pratiques, qui vous permettent d’utiliser votre habitation de manière plus rapide, sûre et confortable. De plus, vous investissez dans l’avenir. Car lorsque la famille s’agrandit ou lorsque vous devenez vieux, vous pourrez continuer à vivre sans problème dans votre environnement familier.

De plus, investir dans un logement pour la vie c’est épargner à long terme. Par un aménagement flexible, des passages de porte larges, des prises de contact placées à hauteur de main,… vous jouissez non seulement aujourd’hui d’une habitation confortable mais vous évitez aussi des frais supplémentaires dans le futur. Car des travaux d’extension occasionnent, outre bien des désagréments, souvent aussi de lourds investissements.

20 règles d’or

1. Limitez les différences de niveau

Une maison avec des différences de niveaux risque de poser problème. Surtout pour les personnes qui ne sont pas très alertes ou qui s’aident d’une tribune ou d’une chaise roulante. Par conséquent limitez – ou mieux évitez – autant que possible le nombre de niveaux dans votre habitation.

2. Placez un escalier correctement dimensionné

Un escalier sûr et bien dimensionné est certainement essentiel pour les personnes à mobilité réduite. Considérez le placement d’une seconde rampe pour un appui supplémentaire pour les personnes mal assurées sur leurs jambes. Essayez de créer un escalier avec la forme la plus simple. Cela facilite le placement d’un éventuel monte-escalier.

3. Les couloirs soient suffisamment larges

Les couloirs doivent être suffisamment larges pour que chacun puisse s’y déplacer confortablement, également avec une chaise roulante.

4. Les portes intérieures: suffisamment grands

Tant les dimensions des portes que l’espace à proximité (avant et derrière) des portes doivent être suffisamment grands. Pour les portes intérieures, prévoyez une largeur de 90 cm. Non seulement, cette largeur permet le passage d’une chaise roulante, mais facilite aussi votre passage chargé d’un bac de bière ou d’une manne à linge.

5. La porte d’entrée: aménagez une zone accessible

L’intérieur de l’habitation peut être aussi sûre et accessible que possible, si la zone entre le domaine public et la porte d’entrée n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite, elle restera une maison inaccessible.

6. Installez des serrures adaptées aux seniors

Les serrures destinées aux seniors sont équipées d’un cylindre placé au-dessus de la poignée. Lorsque vous voulez insérer la clef dans la serrure, vous n’êtes pas gêné par l’ombre de votre main qui tient la poignée. Pratique, non ?

7. Important: une sonnette !

Prévoyez un numéro de porte très visible et une sonnette avec votre nom. Cela facilitera l’intervention éventuelle de la police et des services de secours.

8. Prêtez attention au living

Le living est le centre névralgique de l’habitation. Les gens qui ont une mobilité réduite y passent souvent une grande partie de leur temps. Veillez à ce que, de cette pièce, un contact reste possible avec le monde extérieur. C’est crucial.

9. Positionnez correctement portes, châssis et appareils

Il est important de pouvoir ouvrir et fermer les portes aisément. Les châssis constituent la relation avec le monde extérieur et ils doivent donc être correctement positionnés tant au niveau de l’accessibilité que de la sécurité et du confort.

10. Prévoyez une chambre à coucher spacieuse

Nous passons environ un tiers de notre temps à dormir. Il est donc important de prévoir une pièce agréable, séparée et suffisamment spacieuse qui sert de chambre à coucher.

11. Imaginez une cuisine confortable

Pour les personnes à mobilité réduite, savoir travailler de manière autonome dans la cuisine est un signe d’indépendance. Raison suffisante pour aménager cette pièce de manière accessible, sûre et confortable. A plus forte raison que nous y passons énormément de temps dans une journée.

12. Concevez une salle de bains sûre

La salle de bains doit pouvoir être utilisée par tous de manière sûre et confortable. Prévoyez par exemple des tapis antidérapants, un détecteur de CO, si vous avez un chauffe-eau instantané dans la salle de bains, etc.

13. Achetez des robinets sûrs

Achetez des mélangeurs à monocommande avec un limiteur de débit et thermostat. Ces robinets sont plus sûrs pour les enfants et certainement pas plus chers.

14. Faites en sorte de pouvoir utiliser la toilette séparément

Se rendre aux toilettes relève de l’intimité. Il est donc important que chacun puisse utiliser les toilettes de manière indépendante. Installer une seconde toilette dans la salle de bains n’est cependant pas un luxe. La salle de bains est en outre une pièce spacieuse où une personne en chaise roulante pourra éventuellement utiliser la toilette plus tard. Installez la cuvette de WC de préférence à 45 cm de hauteur.

15. Placez suffisamment d’interrupteurs et de prises

Interrupteurs et prises doivent être placés en suffisance et être accessibles à tous. Placez-les à 50 cm de hauteur à partir du niveau du sol. Cette position procurera plus de confort à une personne âgée en train de passer l’aspirateur, mais aussi aux femmes enceintes et dames qui portent souvent de belles robes.

16. Installez un éclairage de secours

Prévoyez un éclairage de secours dans le hall de nuit et placez une porte en verre entre le living et le hall, de telle sorte qu’en cas de coupure d’électricité, ces deux pièces soient éclairées.

17. Aménagez suffisamment d’espace de rangement

Prévoyez suffisamment d’espace de rangement, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

18. Faites de l’extérieur/la terrasse un endroit agréable

Une zone extérieure agréable où l’on peut discuter tout en jouissant d’une vue sur l’environnement n’est certainement pas un luxe pour les personnes à mobilité réduite.

19. Prévoyez suffisamment d’espace de manœuvre dans le garage

Il faut que le garage ou le car-port soit suffisamment large afin de permettre des manœuvres avec une chaise roulante : 3,30m est un minimum, 3,60m est recommandé.

20. Prévoyez suffisamment d’équipements techniques

L’habitation doit être alimentée en électricité, eau, téléphone et télédistribution. En outre, l’habitation doit disposer d’un système de chauffage central correct.

11 choses à savoir sur logement durable et évolutif


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/quel-genre-de-logement-ai-je-envie/logement-durable-et-evolutif/construire-pour-lavenir-de-quoi-sagit-il/