livios logo

Le stop au béton : qu'est-ce que cela signifie pour mes projets ?

Avec le nouveau Code du Développement Territorial, le gouvernement wallon veut interdire les nouvelles constructions d'ici 2050 dans les espaces ouverts de son territoire. Le stop au béton doit donc se débarrasser des allotissements traditionnels et augmenter la densité de logements autour des jonctions importantes.

Le stop au béton a-t-il encore l'air futur ? Pas tout à fait, car le plan du gouvernement prévoit un saut intermédiaire. D’ici 2025, on ne pourra plus faire disparaître que 6 km² par an, soit un peu plus de 1,64 ha par jour. L’étape finale est fixée pour 2050, date à laquelle ce chiffre devra être ramené à 0. 

Construire plus intelligemment

Est-ce que cela signifie que nous devons arrêter de construire ? Non, mais nous allons construire et rénover d'une manière différente. Et vivra plus proche ensemble. Vous pourrez toujours faire construire votre maison, mais il faudra changer d’approche et bâtir sur des espaces déjà bâtis. Construire en hauteur est également une option. L’inverse est l’abandon du développement de rubans et la collecte dans les quartiers résidentiels, à proximité des écoles, des commerces et des transports en commun. De cette façon, vous continuez à faire le déplacement domicile-travail au minimum. 

Photo Getty Images
  

Photo Getty Images
  

Rénovation ciblée

À partir de 2050, nous ne pouvons plus sacrifier aucun espace ouvert. Cela signifie que nous devons investir intelligemment dans les maisons existantes. Nous relevons le défi d'utiliser chaque centimètre carré de manière efficace. Mais aujourd’hui, d’un point de vue administratif, il n’est pas toujours facile de rénover de grandes maisons anciennes, de les transformer en maisons kangourou ou de les démolir. Le gouvernement veut faire sa part pour cela en assouplissant la réglementation sur les colis. Cela facilite la modification de la destination d'une maison. Et vous subirez moins de perturbations si vous souhaitez transformer votre maison en maison de retraite. 

Défi

Le stop au béton représente un défi de taille pour le secteur. Près d’un Belge sur deux vit dans une villa individuelle avec jardin ou envisage d’en construire une. Aujourd'hui en Wallonie, trois hectares de nature en sont extraits chaque jour pour construire des maisons, développer des activités économiques ou créer de nouveaux canaux de communication. De plus, d'ici 2050, environ 300 000 familles supplémentaires auront besoin d'un abri en Wallonie.

11 choses à savoir sur logement durable et évolutif


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/quel-genre-de-logement-ai-je-envie/logement-durable-et-evolutif/le-stop-au-beton-quest-ce-que-cela-signifie-pour-mes-projets/