livios logo

Le Belge vit le plus souvent seul et en appartement

Nous vivons le plus souvent seuls en Belgique, de préférence dans une petite maison ou dans un appartement. Les statistiques ont parlé. Mais pourquoi ? Et comment ces tendances vont-elles évoluer à l'avenir ?

Le marché immobilier belge a considérablement évolué ces dernières années. Le Belge n’a plus une brique dans le ventre. Nous optons de plus en plus pour des petites maisons ou des appartements.

Appartements

La population vieillit et à un certain âge beaucoup de gens préfèrent opter pour un appartement.

Photo Getty Images
  

Selon Statbel, le nombre d'immeubles d'appartements en Belgique a augmenté de 87 % au cours des 20 dernières années. Entre 2012 et 2017, la surface de terrain construit avec des appartements a augmenté d'environ 40 %. En revanche, la surface de terrain construit avec des maisons n'a augmenté que de 3 %.

L’agent immobilier Mathieu Vansweevelt a également remarqué cette augmentation considérable. Selon lui, le vieillissement de la population en est une des causes. « La population vieillit et à un certain âge beaucoup de gens préfèrent opter pour un appartement. » Mais aussi, les jeunes optent plus rapidement pour un appartement. « En général, ils n'ont pas les moyens d'acheter une maison tout de suite, et commencent par acheter un appartement », explique M. Vansweevelt.

Petites maisons

Les maisons de conteneurs et les «petites maisons» deviennent de plus en plus populaires.

Photo Getty Images
  

De manière générale, les Belges préfèrent acheter une maison plutôt qu'un appartement. Mais ici aussi, les tendances ont changé : nos maisons sont de plus en plus petites. Les maisons de conteneurs et les «petites maisons» deviennent de plus en plus populaires. Et de tels projets sont également encouragés pour les architectes en formation. À l'avenir, ils devront concevoir ces projets avec moins d'espace.

Les terrains disponibles se font de plus en plus rares, mais l'aspect financier joue également un rôle dans le choix d'une petite maison. « Le prix des terrains à bâtir et les coûts de construction sont de plus en plus élevés. Le budget de construction des ménages belges n'augmente malheureusement pas de la même manière. Habiter dans du plus petit peut être alors une solution. De plus, l’entretien d’une grande maison et d’un grand jardin demande beaucoup de temps et coûte de l’argent. Les jeunes préfèrent partir en vacances », déclare Vansweevelt. 

Selon le cadastre belge, le nombre de petites maisons mitoyennes (45 m² - 64 m²) a augmenté de 6 % entre 2013 et 2018. Le nombre de grandes maisons mitoyennes (64 m² - >104 m²) n'a augmenté que de 2 %. Cela peut sembler une petite différence, mais elle est déjà perceptible à grande échelle.

Vivre seul

Selon le Bureau fédéral belge du Plan, d'ici 2060, la moitié des ménages sera composé d'une seule personne.

Photo Getty Images
  

Les appartements et les petites maisons sont de plus en plus populaires. Le fait que nous vivions le plus souvent seuls y est certainement pour quelques chose. Selon le Bureau fédéral belge du Plan, d'ici 2060, la moitié des ménages sera composé d'une seule personne. En 2016, ce n'était qu'un sur trois. La construction d'appartements et de petites maisons continuera donc probablement d'augmenter.


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/quel-genre-de-logement-ai-je-envie/vivre-en-appartement/le-belge-vit-le-plus-souvent-seul-et-en-appartement/