livios logo

Où faire des économies sur votre construction ou votre rénovation ?

Construire ou rénover nécessite un énorme investissement financier. Chaque euro épargné est donc le bienvenu. Mais sur quels postes pouvez-vous faire, vous-même, des économies ? Et quels autres nécessitent que vous fassiez appel à un spécialiste ?

Aidez votre entrepreneur

Peu nombreux sont ceux qui effectuent leurs rénovations ou leurs constructions eux-mêmes. Mais donner un coup de main à votre entrepreneur vous permettra de gagner des heures de main d’œuvre. Comment ? Par exemple en installant les briques ou les blocs de construction là où ils doivent être utilisés, en préparant différents mélanges, en effectuant des saignées, etc. Vous êtes en mesure de maîtriser de nombreuses tâches, rapidement. Vous ne pouvez donc rien faire de mal. 

En général, plus les travaux demandent de main d’œuvre, plus votre implication aura un impact économique. La maçonnerie représente un coût important tandis que le coût de placement des fenêtres représente seulement 10% de l’ensemble. Mieux vaut donc laisser faire votre installateur de châssis. Pour les coûts d'un entrepreneur, il faut compter en moyenne 40 euros par heure. Même si cela peut vous prendre un peu plus de temps, le nombre d'heures de travail vous donne une idée exacte de ce que vous économisez.

Attention : prenez des dispositions claires avec votre entrepreneur. Assurez-vous qu’il tient bien compte de votre aide dans son offre et pensez à prendre une assurance.

Donner un coup de main à votre entrepreneur vous permettra de gagner des heures de main d’œuvre.

Photo Easykit
  

De nombreuses entreprises font des offres vous permettant de mettre la main à la pâte.

Photo Easykit
  

Tous les postes techniques que vous installez vous-même peuvent vous faire épargner jusqu’à 50% des frais ou facilement 20.000 euros.

Photo Selfmatic
  

Techniques : économisez plus de 20.000 euros

Les coûts d’une nouvelle construction ou d’une rénovation augmentent de par l’apparition de nouvelles exigences légales. Dans le même temps, de nombreuses entreprises font des offres vous permettant de mettre la main à la pâte. Ce sont des packages sur mesure qui vous permettent d’installer votre chauffage, vos sanitaires, l’électricité ou la ventilation, en ce compris la mise en place et le suivi par un spécialiste.

Vous gagnez ainsi sur les deux tableaux : vous économisez sur les frais de placement et vous êtes certain de la qualité. Tous les postes techniques que vous installez vous-même peuvent vous faire épargner jusqu’à 50% des frais ou facilement 20.000 euros.

La rénovation coûte plus cher que la construction neuve

Pour la rénovation d'une maison existante, le coût d'un entrepreneur est généralement plus élevé que pour un bâtiment neuf. Dans la construction neuve, on part de zéro, alors qu'une rénovation peut causer des difficultés imprévues. Faire appel à un professionnel coûte donc souvent 30 à 40 % plus cher que pour un bâtiment neuf. Le coût du matériel et de l'équipement reste le même, ce qui vous permet d'économiser encore plus en agissant vous-même lors d'une rénovation.

Finitions : en fonction de vos intérêts

Les finitions sont essentiellement une question de choix des matériaux. Vous préférez un carrelage simple ou de la pierre naturelle ? Les grands carrelages ne sont pas seulement coûteux à l’achat, ils sont également onéreux en termes de placement. Quant à la salle de bain, vous en carrelez l’ensemble ou seulement l’espace douche ?

Ici encore, plus il y a de la main-d’œuvre, plus vous pouvez faire des économies.  Pour vous faire une idée du coût de placement, vous multiplierez le coût du matériel par 2. Si vous avez pour 5.000 euros d’appareils, votre salle de bain ne vous coûtera pas moins de 10.000 euros.  Rappelez-vous toutefois que le travail d’un artisan ne peut avoir la même qualité que celui effectué pour la première fois par une personne.

Suivez vos intérêts. Vous aimez travailler le bois ? Fabriquez vos propres meubles. Vous préférez le gros œuvre ? Installez votre terrasse. Considérez l’utilité de suivre une formation en cours du soir, par exemple sur la pose d’un plancher ou de carrelage.

Le bricoleur averti peut ainsi épargner jusqu’à 70% sur le gros œuvre.

Gros œuvre et finitions comptent, l’un et l’autre, pour environ 50% des coûts de construction. Sauf si vous optez pour une finition basique ou une structure simple, bien isolée et étanche à l’air. Ce n’est qu’après ce choix que les coûts grimperont de 60 à 70%. En d’autres mots, il y a là moyen de faire de belles économies.

Cherchez donc un architecte prêt à vous signer des plans et des systèmes de construction qui demandent le moins d’expertise possible. Les murs porteurs en béton cellulaire sont un exemple de matériau de construction facile, éventuellement après une courte formation sur le site du fabricant.

Attention pourtant à ne pas être trop enthousiaste. Un bricoleur qui effectue son gros œuvre reste quelqu’un d’intrépide qui a en lui une forme de persévérance. Le soutien de la famille est également essentiel. Un coup de main peut toujours être le bienvenu. Et n’oubliez pas que pendant que vous êtes sur votre chantier, vous n’avez pas beaucoup de temps pour faire autre chose.


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/renover/argent-et-assurances/ou-faire-des-economies-sur-votre-construction-ou-votre-renovation/