livios logo

Jan Jambon demande une baisse du taux de TVA sur la nouvelle construction

Le ministre-président flamand (N-VA) veut que le prochain gouvernement fédéral baisse le taux de TVA sur la nouvelle construction de 21 à 6 %. C’est ce qu’affirme Het Laatste Nieuws. La raison principale : Jambon considère que la différence de prix entre une maison à vendre et une nouvelle construction est trop grande.

Rien que pour l’enveloppe extérieure ?

Dans l’accord de gouvernement actuel, le gouvernement flamand demande déjà au niveau fédéral d’appliquer un taux de TVA général de 6 % pour la démolition et la reconstruction. La nouvelle construction s’y ajoute maintenant. “La différence financière entre l’achat d’une maison existante et une nouvelle construction est trop grande. Cela a à voir en grande mesure avec la TVA”, a dit Jambon lors d’un dîner de l’Union Professionnelle du Secteur Immobilier (UPSI). “C’est pourquoi mon gouvernement demande au gouvernement fédéral de baisser ce taux à 6 %, le cas échéant, rien que pour l’enveloppe extérieure.”

Autant d’avantages pour les constructeurs que pour les reconstructeurs

Bouwunie réagit positivement à la proposition de Jambon. L’association professionnelle considère que la baisse générale du taux de TVA est la seule compensation adéquate à la suppression du bonus logement. “Un taux de TVA général de 6 % pour la nouvelle construction, la rénovation et la démolition-reconstruction garantit aux (re)constructeurs un logement accessible qui répond aux normes actuelles de confort et d’énergie, déclare l’administrateur délégué Jean-Pierre Waeytens. Cependant, Bouwunie demande de ne pas limiter la baisse du taux de TVA à l’enveloppe extérieure. Ainsi, les constructeurs et les reconstructeurs bénéficient des mêmes avantages.

Le CPE obligatoire garantit la qualité

L’Union Professionnelle du Sectuer de l’Immobilier (UPSI) se réjouit également de la proposition. Mais comme le nouveau gouvernement flamand a supprimé la rénovation énergétique obligatoire après achat, il y a également de la déception. “Si nous avons un parc immobilier de qualité, c’est entre autres grâce à l’obligation du score CPE”, raconte le président Serge Fautré. “Ce serait une bonne affaire de rendre obligatoire la rénovation. En outre, nous voulons établir un plafond sur le prix de location si le taux CPE d’une maison à louer ne répond pas aux exigences.”

Qu’en est-il des ambitions climatiques ?

Jambon a également exposé les ambitions climatiques du nouveau gouvernement flamand au secteur de l’immobilier. “Je ne cherche pas d’applaudissements auprès de Greta Thunberg, mais auprès des entrepreneurs en Flandre”, a-t-il fait savoir. “Nous avons des ambitions climatiques, mais au niveau mondial la Flandre est responsable de 0,3 % des émissions de CO2”, selon Jambon. “Nous pouvons prendre des mesures draconiennes, mais je ne crois pas que cela ait beaucoup d’effet à l’échelle mondiale.”

Source: Het Laatste Nieuws


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/renover/budget-de-renovation-et-assurances/55523/jan-jambon-demande-une-baisse-du-taux-de-tva-sur-la-nouvelle-construction/