livios logo

Assurance perte de revenus : la garantie en cas de coup dur

En 1999, la Région wallonne mettait en place une assurance perte de revenus pour les propriétaires. Elle visait à protéger les propriétaires qui, pour cause de perte d’emploi ou d’incapacité de travail, n’étaient plus en mesure de payer leur prêt hypothécaire. Un échec aux yeux du gouvernement actuel puisque seulement 2.000 dossiers par an ont été introduits. Un semi-échec d’autant plus étonnant que cette assurance est totalement gratuite.

Photo Getty Images
  

Trois freins qui vont être réformés

Les autorités wallonnes ont donc décidé d’alléger les obligations liées à cette assurance perte de revenus. Trois axes ont été privilégiés.

  • L’assurance n’était accordée qu’aux ménages effectuant des travaux pour un montant supérieur à 7.500 euros. Il est apparu que les couples capables d’entamer des travaux de cette envergure directement après l’achat d’un bien immobilier étaient relativement rares.
  • Le délai pour pouvoir introduire son dossier va être allongé. Les propriétaires pourront ainsi avoir un délai plus confortable pour mettre de l’ordre dans leurs affaires et mettre en œuvre des travaux de rénovation en s’assurant de pouvoir prendre un prêt hypothécaire sans craindre une perte de revenus.
  • Les plafonds n’intéressaient personne, car trop bas. Ainsi, la réforme devrait faire porter les montants accordés par an de 6.200 euros à 9.000 euros.

Notez que les conditions générales pour accéder à cette assurance perte de revenus ne seront pas réformées. La base sera donc d’avoir un contrat à durée indéterminée ou d’être indépendant à titre principal.


https://www.livios.be/fr/info-construction/guide-du-logement/vendre/budget-de-vente-et-assurances/51958/assurance-perte-de-revenus-la-garantie-en-cas-de-coup-dur/