Comment construire une cabane de jardin?

Vous pouvez acheter des cabanes de jardin en kits à monter. Il est également possible de construire la cabane entièrement vous-même avec le matériel que vous achetez chez votre marché. Ce conseil vous explique en détail comment faire.

Fournitures: pour une cabane de 170 x 240 x 245 cm:Outillage:
  • Dalles de trottoir ou billes de chemin de fer ou poutres pour les fondations
  • Feuille en plastique
  • Produit de protection (Carboxyl ou Black Varnish par ex.)
  • Papier de verre
  • Vernis ou peinture
  • Produit de protection du bois
  • Fongicide
  • 55 profilés (21 x 107 mm) de 240 cm de long
  • 4 poteaux de jonction (7 x 7 cm) de 270 cm de long
  • 5 poteaux terminaux (7 x 7 cm) de 270 cm de long
  • 4 poteaux d'angle (7 x 7 cm) de 270 cm de long
  • 2 poutres en sapin (44 x 69 mm) de 240 cm de long
  • 3 lattes en pin (18 x 27 mm) de 210 cm de long
  • 2 parcloses en pin (13 x 29 mm) de 210 cm de long
  • 2 panneaux de contreplaqué en pin de 18 mm (244 x 122 cm)
  • 1 porte extérieure en pin de 201,5 x 83 cm
  • 4 connecteurs d'angle avec cannelure, 126 x 46 mm
  • 3 charnières, 1 serrure, 1 béquille
  • supports de poteaux zingués
  • vitre pour la porte ou la fenêtre
  • roofing ou bardeaux de toiture
  • clous et vis de 45 mm
  • Niveau à bulle
  • Pinceaux
  • Mètre ruban
  • Tarière
  • Visseuse
  • Scie
  • Raboteuse
  • Marteau
  • Couteau tranchant

Étape 1: les préparatifs

  • Veillez à préparer une bonne fondation. Égalisez le sol sur lequel vous avez l'intention d'ériger la cabane. Un sol fait de dalles de trottoir posées sur un lit de sable tassé de 20 cm d'épaisseur constituera une base idéale. Une autre solution est d'utiliser des billes de chemin de fer ou des poutres de fondation spéciales. Pour une cabane plus grande, préparez plutôt une fondation en béton. Dans tous les cas, la fondation doit être à niveau. Pour éviter les éventuelles remontées d'humidité, placez une feuille en plastique sous le sol.
  • Utilisez de préférence des supports de poteaux zingués. Traitez la partie inférieure sur 20 cm avec un produit de protection (Carboxyl ou Black Varnish, par ex.). Si vous avez l'intention de planter les poteaux directement dans le sol, vous devrez traiter au moins toute la partie enfouie ainsi que la partie émergée jusqu'à 20 cm au-dessus du sol. Vous devrez également appliquer ce traitement aux deux profilés inférieurs en portant une attention particulière aux surfaces de bout.
  • Traitez également toutes les parties découvertes avec un produit de protection du bois incolore. Vous pourrez ensuite appliquer un produit de finition. Ce type de produit est disponible en plusieurs teintes. Plus la teinte est sombre, plus la protection sera durable. Appliquez une couche généreuse sur les rainures, les bouts et les joints.

Étape 2: construction de la cabane

  • Si vous utilisez des supports de poteaux, plantez-les aux intervalles voulus. Si vous n'utilisez pas de supports de poteaux, creusez des trous de 40 cm de profondeur aux intervalles voulus. Le bon intervalle correspond à la longueur des profilés moins l'épaisseur de la rainure des poteaux. Sciez ensuite les poteaux auxiliaires à la longueur voulue et placez-les dans leurs supports ou directement dans les trous que vous avez creusés.
  • Faites glisser les profilés entre les poteaux auxiliaires par le haut, pour les murs latéraux et le mur arrière. Veillez à ce que la partie présentant la rainure soit bien orientée vers le bas. Vissez les profilés sur les poteaux de l'intérieur selon un angle de 45°. Utilisez pour ce faire des vis de 45 mm de long. Vous devrez raboter ou scier la languette des derniers profilés.
  • Montez les murs de la cabane jusqu'à ce que vous ayez obtenu un empilement de 4 profilés et vérifiez encore une fois si tout est bien droit et à niveau.
  • Posez les solives du plancher à des intervalles d'environ un demi-mètre, réparties sur la largeur de la cabane. Fixez ensuite les planches sur les solives en employant 2 clous par point de fixation. Observez une distance d'au moins 10 mm avec le mur pour la dilatation. Posez les plinthes.
  • Après avoir placé la quatrième rangée de profilés, procédez au montage de la porte et des montants de porte. Le chambranle de porte se compose de poteaux terminaux qui en constituent les parties verticales droite et gauche et la partie horizontale. Fixez sur ces poteaux une latte de 18 x 27 mm à une distance de 4 cm (= épaisseur de la porte) de la face avant. Cette latte a pour fonction d'autoriser uniquement l'ouverture de la porte vers l'extérieur. Montez la porte à l'aide des 3 charnières prévues à cet effet.
  • Faites glisser les châssis de fenêtre entre les poteaux auxiliaires par le haut. Confectionnez l'encadrement de châssis avec des poteaux terminaux que vous scierez à mesure puis remplissez les espaces avec des profilés.
  • Après avoir monté les murs montez les pignons avant et arrière en orientant les pinces en métal vers l'intérieur. Laissez un joint entre le pignon et la porte pour que le pignon puisse suffisamment descendre suite au travail du bois. Comblez l'interstice de l'extérieur en y insérant un jet d'eau.
  • Montez ensuite les pignons. Ils se composent de profilés montés à la verticale que vous aurez préalablement sciés selon l'angle adéquat. Montez un poteau de jonction réunissant les parties supérieures des pignons avant et arrière sur lequel vous fixerez les profilés sciés à mesure. Montez un poteau de terminaison au sommet. Pour réaliser le faîte, utilisez les 2 poutres de 50 x 75 mm en les emboîtant dans les cornières métalliques rainurées de 125 x 46 cm.
  • Fixez à présent les voliges. Utilisez pour ce faire des panneaux multiplis de 18 mm d'épaisseur. Commencez par la partie avant en positionnant la première volige à 5 mm à l'intérieur de l'extrémité des pannes. Fixez les voliges sur les poutres du toit en utilisant deux clous par point de fixation. Continuez à ménager un espace de 5 mm à l'intérieur de l'extrémité des pannes. Fixez ensuite la corniche. Si vous prévoyez d'ajouter une gouttière, clouez la corniche sur le petit côté des voliges de toit.

Étape 3: protection

  • Appliquez une couche de fond avec un produit fongicide, insecticide et anti-humidité. Appliquez ensuite 2 couches de vernis teinté ou de peinture résistant aux UV. Traitez également les murs intérieurs de la cabane en appliquant une couche de vernis intérieur. Appliquez trois couches sur la porte. Pour améliorer l'étanchéité, il est recommandé de traiter les angles extérieurs avec du mastic au silicone.
  • Placez pour finir la vitre dans la porte et dans le châssis de fenêtre. Pour la fenêtre, utilisez des parcloses de 3 x 29 mm.

Étape 4: monter la couverture

  • • Si vous utilisez des bardeaux commencez à la partie inférieure du voligeage. Posez la première rangée de bardeaux à l'envers, avec les indentations orientées vers le haut. Les bardeaux doivent déborder de 3 cm sur la corniche. Fixez cette rangée de bardeaux en les clouant en haut et en bas. • Pour les rangées suivantes, disposez les bardeaux en orientant les dentelures vers le bas. La deuxième rangée doit entièrement recouvrir la première avec un décalage de manière à ce que les clous ne coïncident pas. Posez la troisième rangée en décalage par rapport à la deuxième, de manière à ce que les dentelures tombent au milieu des bardeaux de la rangée en dessous. Au commencement et à la fin de la rangée, coupez les bardeaux avec un couteau tranchant le long du voligeage.
  • Les dernières rangées de bardeaux sur les deux versants doivent recouvrir le faîte. Clouez ensuite les corniches des murs avant et arrière sur le voligeage. Veillez ce faisant à ce que la partie supérieure de la corniche coïncide avec le bord supérieur des bardeaux.

Produits

La base parfaite pour votre abri de jardin

Qlikbeton

La base parfaite pour votre abri de jardin

Rénovation de toits existants ou nouveaux toits

Aquaplan

Rénovation de toits existants ou nouveaux toits