Lutter contre les fléaux au jardin avec des moyens alternatifs

Aucun jardin n’est à l’abri des maladies et autres fléaux. Les plantes ont en elles-mêmes une très grande résistance naturelle, mais peuvent néanmoins devenir la proie de bactéries, champignons et insectes. Les pesticides chimiques peuvent perturber le fragile équilibre écologique et sont souvent nocifs. Il existe d’autres moyens, comme des produits ‘fabrication maison’ efficaces.

Pesticides

Les pesticides s’avèrent être une solution simple pour enrayer les différents fléaux. Mais ils ne font pas que tuer les parasites, ils tuent aussi les organismes précieux au jardin. Les pesticides sont ensuite absorbés par la terre, ce qui affaiblit progressivement les plantes jusqu’à les faire mourir. Si vous utilisez trop de pesticides, les parasites deviennent résistants à ceux-ci. La seule solution est de pulvériser encore davantage et ceci est néfaste pour la santé de vos plantes.

Mesures générales

Il existe des méthodes sûres et efficaces pour empêcher les parasites de porter atteinte à votre jardin. Il vaut toujours mieux agir avant que le problème ne se pose. De nombreuses méthodes naturelles de lutte contre les maladies est une question de résistance naturelle. Ne supprimez pas toute vie de votre jardin. Des animaux nocifs sont à leur tour source de nourriture de certains organismes et animaux qui colonisent vos fleurs, mangent des déchets et tiennent d’autres parasites à distance de vos plantes.

Une terre fertile

Les maladies touchent d’abord les plantes les plus faibles. Une terre fertile offre suffisamment de nourriture à de nombreux animaux qui volent, rampent et creusent le sol, si bien que les maladies atteignent moins rapidement les plantes. Pour protéger votre jardin, pensez à étendre du compost. Une terre riche en matières nutritives protège en effet contre les parasites et maladies qui se transmettent par le sol.

Abri

Mettez vos plantes à l’abri. Les plantes sensibles aux vents violents ou conditions climatiques extrêmes sont fragiles et vulnérables. Veillez aussi au pH de votre terre. Placez les diverses plantes dans les conditions qui sont favorables au maintien d’une terre saine. Grâce à une végétation variée, les plantes attirent différents insectes et organismes.

Des barrières et des pièges

Vous pouvez ériger des barrières et installer des pièges pour déjouer certains fléaux, comme tendre un filet autour d’arbres ou arbustes à fruits tendres pour éviter que les oiseaux ne s’en approchent, recouvrir vos cultures d’un textile pour jardin pour tenir à distance les insectes volants ou installer des protections ou barrières solides.

Moyens alternatifs

Il existe plusieurs plantes qui permettent de lutter contre les fléaux. Ainsi l’odeur de l’herbe aux chats fait fuir de nombreux insectes. La nicandre ou le plant de fleur de tabac ont l’avantage d’attirer et de tuer la mouche blanche.

En pulvérisant une solution savonneuse, vous pouvez facilement vous débarrasser des cicadidés, mites, coléoptères etc. Comment constituer cette solution ? Mélangez une cuiller à soupe de savon vert et une cuiller à soupe de pétrole dans un litre d’eau. Vaporisez le mélange uniquement sur les insectes sur les parties colonisées de la plante.

Le purin d’orties chasse aussi efficacement les insectes. Pendant plusieurs jours, laissez tremper dans l’eau quelques tiges fraîches ou sèches d’ortie. Ajoutez ensuite une cuiller à soupe de savon vert. Si vous vaporisez ce mélange en été deux fois par jour, cela va chasser les insectes qui ne supportent pas l’odeur du mélange.

Barrières

Vous pouvez aussi installer des barrières sur le sol, que vous devrez néanmoins remplacer après chaque averse. Vous pouvez utiliser différents matériaux à cet effet. Des cendres, du son, des débris, de la sciure, des bandes de cuivre, des feuilles d’aluminium, des boîtes à œufs et des raviers de crustacés et fruits de mer peuvent servir de barrière naturelle à certains parasites et limaces. Vous pouvez également chasser les limaces en plaçant dans la terre un petit pot rempli de bière ou d’eau sucrée, en veillant à ce que le bord du pot affleure la surface du sol. Les limaces sont attirées par l’odeur et tombent ainsi dans le pot.

Pour lutter contre les pucerons, il suffit de les asperger avec de l’eau froide. Vous devez néanmoins répéter l’opération pour éviter qu’ils ne reviennent. Veillez à bien diriger le jet d’eau froide directement sur le puceron. Vous pouvez aussi chasser le puceron à l’aide de lavande ou d’ail. Si vous apercevez des pucerons sur vos plantes, placez un peu de lavande ou d’ail au pied de celle-ci. Les pucerons ne supportent pas leur odeur et disparaîtront. Les fourmis peuvent être chassées à l’aide d’ail, de poivre rouge, de marc de café ou de clou de girofle.

Produits chimiques

Si vous ne savez pas faire autrement ou si le fléau a pris une telle ampleur que vous devez recourir aux produits chimiques, lisez cependant bien l’étiquette avant de commencer. Les symboles de danger vous donnent une bonne indication sur le produit que vous allez utiliser.

Source: Gids voor de biologische tuin, ongedierte natuurlijk bestrijden

Produits

Gabions et solutions non-standard

Betafence Belgium NV

Gabions et solutions non-standard

Authentica: pour créer des environnements stylés

Wienerberger pavés en terre cuite

Authentica: pour créer des environnements stylés

Gravel Fix Pro - Une démarche assurée sur le gravier

ACO Garden

Gravel Fix Pro - Une démarche assurée sur le gravier

Du béton au jardin ? Naturellement !

infobeton.be

Du béton au jardin ? Naturellement !