Bois de terrasse : choix de l’essence, entretien et erreurs classiques

Conseils pratiques du centre d’information bois Belgian Woodforum

Photo: Belgian Woodforum  

Dès que le soleil brille, les questions relatives au bois de terrasse fusent sur la rubrique des questions de Livios. Nous avons sollicité le centre d’information bois belge Belgian Woodforum pour obtenir des infos pratiques et conseils sur les essences de bois et l’entretien de la terrasse en bois. Le spécialiste du bois Koen De Mesel nous explique aussi comment prévenir et traiter les dégâts occasionnés à une terrasse en bois.

Quelle essence choisir ?

Photo: Brems doors  

Pour une terrasse ou une autre application extérieure, il est important de choisir une essence qui affiche des qualités supérieures en termes de durabilité, de résistance à l’usure et d’ouvrabilité. La formation d’échardes est un autre aspect important. Une terrasse en bois est en effet exposée aux intempéries, vent, humidité et variations de température extrêmes.

En fonction de leur durabilité naturelle, les essences de bois sont réparties en 5 classes de durabilité, allant de I à V. La classe I comporte des essences de bois qui sont très durables. Les essences les moins durables sont de classe V. Le Belgian Woodforum conseille d’utiliser des essences de bois de classe I ou II pour la terrasse en bois avec un contact direct avec le sol, car le bois qui est directement en contact avec la terre est sensible aux champignons.

Les essences de bois de classe IV ou V qui ont subi un traitement de protection durable, un traitement à haute température ou un procédé d’acétylation peuvent aussi être utilisées. Pour le bois qui n’est pas directement en contact avec le sol, la classe de durabilité III peut être utilisée.

Il y en a pour tous les goûts

Photo: Deceuninck  

Pour les applications en extérieur, il existe plusieurs dizaines d’essences adaptées dont certaines possèdent l’écolabel FSC- et/ou PEFC. Chaque essence de bois se caractérise par une figuration et une couleur spécifiques. Outre les essences de bois les plus répandues (padouk d’Afrique, afzelia, bangkirai, ipé, itauba, merbau, …), des essences moins connues comme l’afrormosia, l’iroko, le jarrah, le makoré et le tatajuba affichent une résistance suffisante pour être utilisées pour aménager une terrasse.

Cet été, le Belgian Woodforum constate l’avènement du frêne blanc américain traité à haute température et du chêne européen. Ce traitement à haute température améliore la classe de durabilité du frêne blanc américain de classe V pour atteindre une classe I-II. Le chêne européen naturel fait partie de la classe de résistance II-III.

Entretien

“Une terrasse en bois se nettoie d’elle-même”, explique Koen De Mesel.

“La lumière du soleil et la pluie provoquent un grisaillement naturel et uniforme rapide du bois. Cette décoloration n’a aucune influence sur la longévité et les propriétés du bois.”

“Faites attention à l’utilisation du nettoyeur à haute pression”, ajoute Koen De Mesel. “Vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression à condition que le jet ne soit pas trop puissant. Il existe des solutions alternatives plus douces pour nettoyer une terrasse, comme une eau savonneuse avec un peu de savon noir ou un mélange de ¼ d’eau de javel pour ¾ d’eau. Muni d’une brosse dure et de l’un de ces mélanges, vous obtiendrez le même résultat, sans provoquer de dommages irréparables à votre terrasse en bois.”

Si vous utilisez un nettoyeur à haute pression, dirigez le jet en respectant le même angle d’inclinaison et la même hauteur sur toutes les parties du bois. Sinon, vous risquez de créer des zones claires et d’autres plus foncées sur votre terrasse. Heureusement, selon De Mesel, ces taches disparaissent au fil du temps grâce au grisaillement naturel progressif.

“Mieux vaut prévenir que guérir”

Photo: Livios  

Selon Koen De Mesel, la plupart des problèmes pouvant survenir sur une terrasse en bois peuvent être évités en tenant compte d’une série de choses lors de placement.

“Cela commence par le choix de l’essence de bois. Des essences avec un grain plus serré, comme l’ipé, l’itauba, le padouk, l’afzelia et le merbau, ne forment pas d’échardes. Vous pouvez par ailleurs placer les planches avec le côté lisse vers le haut, de telle sorte que la surface striée soit tournée vers le bas. Vous préviendrez ainsi la formation de mousse. Prévoyez aussi une pente dans le sens longitudinal des planches, pour faciliter l’évacuation des eaux de pluie et de nettoyage.”

Formation d’échardes

“La formation d’échardes est souvent due à l’absence de chanfreinage des trous de vis. Les prétrous vont de ce fait former des échardes. Un nettoyage avec un nettoyeur à haute pression va accentuer la formation d’échardes, ce qui provoque souvent des dégâts irréparables.”

“Lorsque la formation d’échardes n’est pas trop importante, vous pouvez poncer les échardes sur le côté lisse à l’aide d’une ponceuse à bandes avec un papier abrasif de grain 60/80. Les angles et surfaces saillantes doivent être poncés manuellement avec un papier abrasif. Lorsque les échardes sont importantes, il faut envisager de remplacer les planches endommagées ”, conclut De Mesel.

Produits

Terrasses et écrans de jardin en Twinson

Deceuninck

Terrasses et écrans de jardin en Twinson

La céramique, des combinaisons à foison

Coeck sa

La céramique, des combinaisons à foison

Toiture de terrasse avec un store de protection solaire horizontale - Lagune®

Renson Outdoor

Toiture de terrasse avec un store de protection solaire horizontale - Lagune®

Profitez de votre nouvelle terrasse carrelée au soleil

Impermo

Profitez de votre nouvelle terrasse carrelée au soleil

Entretien d'allées, de terrasses et de sentiers

Aquaplan

Entretien d'allées, de terrasses et de sentiers

Arte, une série de pavés klinkers contemporaine

Wienerberger pavés en terre cuite

Arte, une série de pavés klinkers contemporaine