livios logo

Cinq aspects à surveiller que vous devez négocier en contractant votre crédit logement

Tout le monde veut obtenir un crédit logement aussi avantageux que possible, mais ceci est impossible sans bien se préparer. Ci-dessous, nous avons énuméré cinq choses sur lesquelles vous devez vous concentrer.

Le taux

Ce n'est pas un secret que vous disposez d'une marge de négociation considérable lorsque vous contractez un crédit logement. Presque tout le monde négocie le taux d'intérêt et beaucoup de gens se limitent à ce facteur. Pourtant, il ne s'agit que d'un des nombreux éléments que vous pouvez négocier. Ci-dessous, vous trouverez un aperçu.

Bien entendu, le taux d'intérêt est le sujet de négociation le plus évident. A ce niveau, vous pouvez réaliser des économies considérables. Même une différence de taux d'à peine 0,1% vous permettra déjà d'économiser considérablement. Prenons l'exemple d'un crédit de 150.000 euros avec une durée de 20 ans. Selon un taux d'intérêt de 1,9%, vous paierez au total 180.141 euros à la banque. Un taux d'intérêt de 1,8% vous permettra déjà d'économiser 1.660 euros, cependant. Essayez donc de réduire le plus possible le taux d'intérêt afin d'économiser des milliers d'euros.

Tuyau: Simulation prêt hypothecaire

La durée

La durée du crédit est une arme à double tranchant. Au plus la durée est courte, au moins d'intérêts vous devrez payer. D'autre part, le montant du remboursement mensuel sera plus élevé parce que vous devrez rembourser le montant emprunté sur une période plus courte.

Tentez d'obtenir une durée plus longue auprès de la banque si le montant du remboursement mensuel ne vous convient pas. Un exemple: vous empruntez 300.000 euros au taux de 2%. Sur une durée de 20 ans, vous paierez 1.515 euros à la banque tous les mois; sur une durée de 25 ans, vous ne paierez que 1.269 euros, par contre.

Attention: dans ce dernier cas, vous aurez finalement payé 17.057 euros d'intérêts supplémentaires. Tenez également compte du fait qu'en principe, les banques proposent des taux plus bas pour des durées plus courtes.

Lisez également: Quelle banque vous offre la plus grande réduction sur votre crédit logement?

Le mandat

Les banques exigeront que vous preniez une hypothèque afin de se protéger contre le risque de non-paiement. Il s'agit de la garantie au cas où vous ne pourriez plus rembourser le crédit. Mais il n'est pas toujours nécessaire de prendre une hypothèque pour l'entier montant du crédit.

Tentez de convaincre la banque afin d'obtenir un mandat hypothécaire pour un montant aussi élevé que possible. En effet, contrairement à une inscription hypothécaire, avec un tel mandat, vous ne paierez pas de droits d'hypothèque et d'enregistrement. Cela vous permettra donc d'économiser considérablement.

Toutefois, vous devez vous assurer que le montant de votre hypothèque soit suffisant pour profiter à fond de l'avantage fiscal lié au bonus logement.

Lisez également: Remboursez votre crédit à l'aide de vos investissements

Les assurances

Dans la plupart des cas, lorsque les banques vous accorderont leur ‘taux plancher’, elles exigeront que vous contractiez une assurance incendie et une assurance solde restant dû auprès d'elles. Si vous ne faites pas bien attention, vous obtiendrez ainsi des assurances coûteuses neutralisant l'avantage lié au taux réduit. Récemment, une enquête effectuée par Guide-epargne.be a démontré que les polices proposées via la banque sont nettement plus chères que l'offre la plus avantageuse sur le marché. Dans certains cas, le prix supplémentaire à payer pour l'assurance est même supérieur à l'avantage lié à la réduction sur le crédit.

Ne prenez donc pas trop à la légère ces produits supplémentaires. Comparez d'abord les taux des assurances incendie et des assurances solde restant dû auprès des autres banques. Ainsi, vous saurez rapidement si les assurances proposées sont trop chères. Sur base de ces informations, vous pourrez négocier des taux d'assurance plus avantageux. Vous pouvez également essayer de contracter le crédit sans l'obligation liée à ces produits supplémentaires en matière d'assurances.

Les frais de dossier

Pour le traitement administratif, les banques facturent des frais de dossier lorsque vous contractez un crédit. Ceux-ci peuvent varier considérablement d'une banque à l'autre. Les différences peuvent facilement s'élever à 200 - 500 euros. Depuis quelques mois, 500 euros est d'ailleurs le maximum légal que les banques peuvent facturer à cet effet. Souvent, les frais de dossier sont encore négociables. Demandez à la banque de les laisser tomber ou, au moins, de les réduire.

Tuyau: Comment économiser 13.837 euros sur votre crédit logement?  

10 choses à savoir sur budget de construction et assurances


https://www.livios.be/fr/info-construction/services/cherchez-une-entreprise/10730-10807/guide-epargnebe/communiques-des-partenaires/cinq-aspects-a-surveiller-que-vous-devez-negocier-en-contractant-votre-credit-logement/