Régime énergétique, partie 4 : le moyen le plus rapide pour réduire votre facture d’électricité

Vous savez désormais quels sont les coûts énergétiques les plus importants dans votre maison. Vous savez également qu’une bonne isolation, une ventilation et un chauffage intelligent vont de pair avec un confort écoénergétique à long terme. Il est maintenant temps de régler la question de votre facture d’énergie. Paul De Vylder, expert-énergie chez Engie Electrabel, passe en revue les astuces les plus importantes pour faire des économies.

Nous consommons moins, mais…

Chez nous, nous n’avons jamais possédé autant d’appareils électriques qu’aujourd’hui. Heureusement, ceux-ci sont beaucoup moins énergivores qu’avant. Avec un certain succès, car contrairement aux prévisions, la consommation d’électricité en Belgique diminue depuis dix ans (chiffres d’Elia début 2018).

Pourtant, les coûts de l’électricité représentent toujours plus de 30% de notre facture d’énergie. L’électricité est la source d’énergie la plus chère sur le marché privé. Dans le futur, il semble également que la consommation générale d’électricité va encore augmenter. Pensez au nombre croissant de pompes à chaleur et de voiture électriques. Il est donc important d’économiser le plus possible d’électricité à long terme. “Il y a deux moyens pour y parvenir”, indique Paul De Vylder. “D’un côté, en réduisant notre propre consommation. De l’autre, en produisant sa propre électricité via une installation photovoltaïque.”

L’électricité est la source d’énergie la plus chère sur le marché privé. Dans le futur, il semble également que la consommation générale d’électricité va encore augmenter.

Photo: Gettyimages  

 

D’abord balayer devant sa porte

Les panneaux photovoltaïques vous donnent l’opportunité de réduire fortement votre consommation, et donc également vos dépenses. Mais cela n’aura pas beaucoup de sens tant que certains appareils très énergivores continuent de fonctionner nuit et jour chez vous. Où se cachent-ils et comment les éteindre ?

Remplacez vos anciens appareils électriques

Réfrigérateurs, surgélateurs, machines à laver, téléviseurs … sont devenus récemment énormément efficaces énergétiquement. Le label vert A a désormais évolué en A+++. Votre ancien appareil est en fin de vie ? Optez directement pour un remplaçant moins énergivore. “Pour une économie de 20 à 50%” déclare Paul De Vylder.

Éclairage économe

Le règne des ampoules et des lampes halogènes touche à sa fin. Il est préférable de remplacer ces grands consommateurs par un éclairage LED plus économique. Cet éclairage est plus cher à l’achat, mais aura une durée de vie dix fois supérieure à une lampe traditionnelle et est 90% plus économique. “D’ici 2020, nous éclairerons 75% de la population mondiale avec du LED. Il est donc grand temps de changer !”

Lire également : un éclairage économe en 5 étapes 

Éteignez les appareils en veille

La nuit, lorsque vous dormez, de nombreux appareils continuent de consommer de l’énergie. “Couper un réfrigérateur ou un surgélateur n’est évidemment pas conseillé. En laissant un température de respectivement 5° et -18°, la consommation sera la moins importante.”, conseille De Vylder.

Pour votre téléviseur et votre décodeur qui restent en mode veille, l’horloge digitale de votre four et four à micro-ondes, la base de votre brosse à dents électrique, la lampe de votre machine à café … c’est une autre histoire. “Dans chaque ménage, il y a entre 15 et 50% de consommation d’énergie inutile. Le mode veille peut représenter jusqu’à 18% de votre consommation totale d’énergie. La nuit, cela grimpe même jusqu’à 25%. Cela se traduit par une différence allant de 80 à 100 euros sur votre facture. Ce qui est 30% de plus qu’il y a dix ans. ” Que faire dans ce cas ?

  • Calculez votre consommation de nuit et des appareils en veille avec un énergimètre ;
  • Retirez la prise d’un maximum de ces appareils ;
  • Avec un multiprise à interrupteur, vous éteignez facilement ces consommateurs inutiles.
  • Vous retrouvez également des appareils qui coupent le courant d’un appareil en mode veille.

Être pragmatique

Tous ces petits gestes peuvent avoir un gros impact. Il faut également savoir prendre de bonnes habitudes pour améliorer votre consommation d’énergie. Voici quelques exemples :

  • Décongelez votre surgélateur une à plusieurs fois par an ;
  • Vous partez une ou deux semaines en vacances ? Videz votre frigo et éteignez-le ;
  • Remplissez votre lave-linge ou sèche-linge au maximum ;
  • Mettez directement un couvercle sur votre casserole. Votre repas ou votre eau chauffera plus vite ;
  • Éteignez votre plaque électrique un peu avant la fin de la cuisson. Idem pour votre four.

L’aide du soleil

Vous connaissez les bases ? Il est alors temps, selon De Vylder, d’investir dans des panneaux solaires. “Vous ne couvrirez pas seulement une grande partie de votre consommation, mais cela allégera considérablement votre facture d’énergie globale. De plus, les panneaux solaires n’ont jamais eu de meilleur rendement et un coût aussi bas qu’aujourd’hui”, remarque-t-il. “Vous les rentabiliserez entre 6 et 10 ans.”

Attention : le bilan financier précis dépend de la région dans laquelle vous habitez. La Flandre, Bruxelles et la Wallonie possèdent leur propre cadre avec chacun un impact spécifique sur votre facture de courant.

“Avec un compteur réversible, vous économiserez 600 à 800 euros à partir de la première année pour une installation de 14 panneaux. De plus grandes installations peuvent fournir une économie encore plus importante. Comme les panneaux solaires ont une durée de vie de 25 à 30 ans, vous réalisez des bénéfices nets pendant au moins 20 ans.”, conclut Paul De Vylder.

Quels sont les panneaux solaires disponibles sur le marché ? Comment faire le meilleur choix ? Découvrez-le ici.

Produits

Connaissez-vous la directive d'écoconception?

Mitsubishi Electric Europe

Connaissez-vous la directive d'écoconception?

Les panneaux solaires, un investissement facile et rentable

ENGIE Electrabel

Les panneaux solaires, un investissement facile et rentable