Comment entretenir un chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire comporte plus de pièces mobiles que les panneaux photovoltaïques destinés à produire de l'électricité. Pour lui assurer un bon fonctionnement et une longue durée de vie, un contrôle annuel est recommandé.

A quelle fréquence ?

L'entretien annuel d'un chauffe-eau solaire n'est pas obligatoire mais conseillé. Il faut compter entre 75 et 125 euros pour celui-ci. Le contrôle ne prend qu'une dizaine de minutes et sera donc de préférence réalisé simultanément à d'autres travaux d'entretien.

Parce qu'un chauffe-eau solaire est souvent combiné à une chaudière de chauffage central au gaz ou au mazout, vous pouvez faire réaliser simultanément le contrôle de l'installation du chauffe-eau solaire au contrôle obligatoire de l'installation de chauffage central (annuel pour le mazout et tous les deux ans pour le gaz). Si vous combinez le chauffe-eau solaire à une pompe à chaleur, le contrôle peut être réalisé simultanément au contrôle annuel obligatoire du circuit frigorifique de la pompe à chaleur.

Que contrôler ?

En cas de système sous pression (une installation de chauffe-eau avec eau glycolée), la qualité du liquide antigel doit être contrôlée, afin de garantir une protection même à des températures de -25 °C. En effectuant cette vérification régulièrement, l'installateur peut remplacer à temps l'antigel. L'installateur va ensuite s'assurer que la pression dans le système est suffisante.

Pour éviter l'accumulation de calcaire dans le réservoir de stockage, il est recommandé de vider celui-ci au mieux une fois par an et au moins une fois tous les cinq ans, en fonction de la dureté de l'eau. Vous économiserez ainsi jusqu'à 50 euros sur votre facture d'énergie. La qualité de l'anode doit aussi être vérifiée. Celle-ci protège le réservoir de la corrosion. La plupart des installations sont pourvues d'un témoin lumineux. En l'absence de témoin lumineux, l'installateur opère un contrôle visuel.

Nettoyer les collecteurs solaires

En soi, les collecteurs nécessitent peu d'entretien. Pour être totalement sûr, contrôlez-les une fois par an afin d'éliminer l'éventuelle accumulation de saleté ou formation de mousse. S'ils sont très sales, vous pouvez les laver à l'eau claire avec une loque, une éponge ou une brosse télescopique.

Produits

INISOL: système solaire pour la production de votre eau chaude sanitaire

De Dietrich

INISOL: système solaire pour la production de votre eau chaude sanitaire

Les énergies renouvelables: système solaire et pompes à chaleurs

Remeha

Les énergies renouvelables: système solaire et pompes à chaleurs

Chauffe-eau thermodynamiques SHP

STIEBEL ELTRON

Chauffe-eau thermodynamiques SHP