“Les panneaux solaires, hantise ou non des pompiers?”

Photo: Livios  
Photo: V&R The Solarcompany  
Photo: Izen nv  

Le risque d’électrocution par les panneaux solaires. Une discussion a été lancée à ce sujet après que des pompiers ont mis le feu aux poudres. Ceux-ci risquent en effet des décharges de courants mortelles lorsqu’ils aspergent d’eau une maison équipée de panneaux solaires. La fédération de l’énergie solaire (BelPV) reconnaît le risque, mais nuance aussi directement.

Le gros problème des panneaux solaires c’est qu’ils restent chargés et sont donc alimentés, même lorsque l’interrupteur central du tableau électrique est coupé. L’association des pompiers de Flandre exige de la part des autorités que des procédures soient mises sur pied d’urgence. En Allemagne, il existe un règlement et les maisons équipées de panneaux solaires doivent afficher un pictogramme indiquant qu’il y a des panneaux solaires sur le toit. Chez nous, ce n’est pas encore le cas. Le Ministre de l’Intérieur, Guido De Padt, a d’ores et déjà engagé plusieurs personnes à réfléchir au problème.

Câble

"Le danger que représente l’énergie solaire pour les pompiers s’apparente à celui que vous risquez en traversant la route," réagit le BelPV par la voix de son président Geert Lenoir. "Il n’y a risque d’électrocution que lorsque le pompiers touche simultanément les deux fils de courant continu des panneaux solaires. Lorsque l’on asperge une installation photovoltaïque, il existe seulement un risque si un câble (au sol) entre en contact avec de l’eau ou si ce câble touche l’échelle de pompiers. Il existe bel et bien un risque mais il faut le relativiser. Après concertation avec les deux secteurs et l’organe de qualité de l’énergie photovoltaïque QUEST, ce problème peut être résolu et les pompiers peuvent travailler en toute sécurité."

Piles

En cas d’incendie, le courant est coupé. Il s’agit du courant alternatif de 230V. Ce courant va jusqu’au convertisseur, c.-à-d. la machine qui convertit l’énergie des panneaux solaires en courant de 230V.

"Le courant des panneaux solaires est différent, c’est du courant continu, comme dans une pile, mais à un voltage plus élevé ", explique Lenoir. "Ce courant peut varier entre 200 et 600 volts et peut être maintenu après coupure du courant de distribution. Ce courant continu peut créer des arcs électriques, comme un appareil de soudure, et provoquer des brûlures. L’électrocution est aussi possible si quelqu’un s’empare des deux fils (soit le + et le -) en même temps."

Conseil

Au sein du BelPV, on s’est déjà penché sur le problème de l’électrocution. "Et hasard du calendrier, la veille du jour où ce pompiers s’empare de la presse, le conseil d’administration du BelPV décide pour cette raison de prendre contact avec le secteur des pompiers pour les informer des risques éventuels. Le BelPV envisage aussi de donner des conseils sur les éléments à prendre en compte, sur que faire et comment les pompiers peuvent se protéger. Cela se traduira par un scénario à adopter en cas d’incendie."

“Nous voulons trouver une solution ensemble. Diverses options sont possibles, mais nous ne savons pas encore laquelle nous allons appliquer ou recommander. Un pictogramme ? Non, quelle sécurité supplémentaire peut-il apporter ? De plus, un pictogramme passe plus vite inaperçu que de gros panneaux sur le toit. On pourrait aussi installer un interrupteur à l’extérieur de la maison qui permettrait de couper les panneaux. Mais cette solution n’est pas adaptée pour les zones où la délinquance est fort présente ? De plus quelle serait la garantie sur cet interrupteur ? Qu’en serait-il en cas de panne ? J’ai même été contacté par un inventeur. Il attend un brevet sur son système qui asperge automatiquement de mousse les panneaux en cas d’incendie. Comme les panneaux ne captent plus la lumière du soleil, ils se coupent. Nous espérons trouver une solution rapidement, mais il faut avant tout entre autres une bonne concertation notamment entre la fédération et le corps des pompiers."

Produits

Eau chaude gratuite grâce au  CHAUFFE EAU SOLAIRE

Lambrechts

Eau chaude gratuite grâce au CHAUFFE EAU SOLAIRE