Entretenir la citerne d’eau de pluie : les 5 erreurs

Une citerne d’eau de pluie est un moyen efficace de réduire votre facture liée à la consommation d’eau. Comment s’assurer que cette citerne continue à vous fournir une eau de qualité supérieure ? Frederik Pardo de chez Reni nous indique cinq erreurs qu’il vaut mieux ne pas commettre. 

Il est important de trouver un bon équilibre entre une citerne qui sera vide le moins souvent possible et une autre qui débordera de manière régulière.

Les parois en tant que telles ne doivent pas être traitées, d’autant plus s’il s’agit d’une citerne d’eau de pluie en béton. Les micro-organismes présents sur le béton assurent une purification naturelle tant de la citerne que de l’eau qui s’y trouve.

Photo: GEP Watermanagement   

Nettoyez vos gouttières tous les six mois, mais en tout cas tous les ans. Si vous avez de nombreux arbres autour de votre maison, rappelez-vous que nous entrons dans l’époque des feuilles qui tombent. Vous rencontrez un souci d’approvisionnement ? N’hésitez pas à vérifier à nouveau vos gouttières.

A gauche : un exemple d'un post-filtre sale. A droite : un post-filtre tout neuf et propre.

1. Choisir une mauvaise taille de citerne d’eau de pluie

Votre citerne d’eau de pluie ne doit être ni trop grande ni trop petite. Une citerne trop grande n’est jamais complètement pleine. Il est possible que la qualité de l’eau en pâtisse. Une citerne trop petite se vide trop vite s’il ne pleut pas depuis un certain temps. Vous devez alors à nouveau vous pencher sur l’eau potable.

Il est important de trouver un bon équilibre entre une citerne qui sera vide le moins souvent possible et une autre qui débordera de manière régulière. 

Conseil

Laissez un expert calculer la taille de votre citerne d’eau de pluie idéale. Les facteurs importants dont il faut tenir compte : le nombre de personnes qui vont l’utiliser, les applications où vous utilisez de l’eau de pluie, la taille et le type de toit (toiture plate, en pente…) et la période de l’année durant laquelle vous vidangez la citerne. 

2. Ne pas contrôler vos filtres à temps

Votre installation de récupération d’eau de pluie se compose d’un certain nombre de filtres : le préfiltre, le post-filtre et un éventuel filtre au charbon actif. Le préfiltre est généralement placé dans la citerne de récupération d’eau de pluie et retient les impuretés les plus dures, à l’instar des feuilles et des branches. Le sable et les boues se retrouvent de toute façon dans votre citerne de récupération d’eau de pluie.

Il est préférable de contrôler ce filtre tous les six mois pour voir si rien n’y est coincé. Il peut aussi être intéressant de nettoyer les filtres après un certain temps afin de s’assurer qu’aucune matière organique ne vient encombrer le filtre. Cela empêche en effet à l’eau de pluie de s’écouler via les évacuations. Conséquence : vos tuyaux sont engorgés et le mécanisme de sécurité renvoie l’eau directement vers les égouts et plus vers votre réserve d’eau de pluie. Il existe des préfiltres autonettoyants, mais un contrôle régulier n’est certainement pas un luxe. 

Conseil

Nettoyez vos gouttières tous les six mois, mais en tout cas tous les ans. Si vous avez de nombreux arbres autour de votre maison, rappelez-vous que nous entrons dans l’époque des feuilles qui tombent. Vous rencontrez un souci d’approvisionnement ? N’hésitez pas à vérifier à nouveau vos gouttières.

3. Nettoyer la citerne trop souvent

Si votre préfiltre fonctionne correctement – et que vous ne vivez pas dans une région sablonneuse – une maintenance tous les cinq ans de votre citerne d’eau de pluie est généralement suffisante. Il a fait sec durant une longue période ? Soulevez le couvercle et vérifiez si une couche de boue recouvre le fond de la citerne. Si oui, le niveau de l’eau est assez bas pour lancer un nettoyage. 

Conseil

Laissez la citerne d’eau de pluie ouverte pendant au moins une journée. Il y a effectivement un risque de manque d’oxygène parce que le volume est resté fermé très longtemps. La citerne peut aussi contenir des gaz de décomposition. Donnez-leur le temps de s’échapper. 

Les parois en tant que telles ne doivent pas être traitées, d’autant plus s’il s’agit d’une citerne d’eau de pluie en béton. Les micro-organismes présents sur le béton assurent une purification naturelle tant de la citerne que de l’eau qui s’y trouve. Dans une citerne en plastique, les parois sont trop glissantes pour que quelque chose y adhère. Pour résoudre ce problème, ajoutez une fine couche adhérente afin qu’ils puissent faire leur travail. 

4. Employer de trop grands moyens

Un tuyau d’arrosage ordinaire, une brosse et un seau suffisent pour éliminer les boues présentes dans la citerne d’eau de pluie. Il est préférable de laisser nettoyeurs haute pression et produits de nettoyage pour ce qu’ils sont. Bien frotter fera déjà des merveilles. Les boues résiduelles seront récupérées et sorties à l’aide du seau. Vous pouvez aussi utiliser une pompe de rinçage pour pomper les restes d’eau polluée. 

Conseil

Si, pour une raison ou l’autre, vous ne savez pas vous mettre au travail (restriction physique…), vous pouvez faire appel à une société qui gère habituellement les fosses septiques. 

5. Perdre le siphon de vue

Il est préférable de garder les odeurs désagréables hors de portée. Mais les risques sont grands qu’elles interviennent. Et elles peuvent avoir différentes origines comme des filtres obstrués, de la boue ou une dimension de citerne mal choisie. Une cause importante est aussi que votre siphon est sec depuis trop longtemps. Cela arrive après de longues périodes de sécheresse. Vous pouvez résoudre ce problème en connectant le siphon à l’évacuation du débordement d’eau de pluie. 

Conseil

Les odeurs persistent ? Vous pouvez alors utiliser un filtre à charbon actif tel que décrit ci-dessus.

Produits

Installez vous-même vos appareils sanitaires

Easykit

Installez vous-même vos appareils sanitaires

Récupération d'eau de pluie: préservez l'environnement et réalisez des économies

Lambrechts

Récupération d'eau de pluie: préservez l'environnement et réalisez des économies

Placez vous-même votre installation sanitaire

Selfmatic

Placez vous-même votre installation sanitaire

Zeneo: Chauffe-eau électrique pour de l'eau chaude instantanée, partout !

ATLANTIC BELGIUM

Zeneo: Chauffe-eau électrique pour de l'eau chaude instantanée, partout !

GROHE Sense : Le détecteur de fuite intelligent

GROHE

GROHE Sense : Le détecteur de fuite intelligent