Unique : une maison construite dans une serre en Belgique

Pour le passant non averti, il s‘agit simplement d’une maison construite dans une serre. Pourtant, la première serre résidentielle autonome et bio-écologique de Belgique à Rekkem repose sur un concept global. Point de départ important : réduire au strict minimum l’impact sur l’environnement. Cette philosophie intervient à tous les niveaux du processus de construction.

L’architecte spécialisé dans la construction bio-écologique Koen Vandewalle et sa femme Samia rêvaient depuis des années de cette habitation. Dès janvier, ils y prendront leurs quartiers avec leurs cinq enfants. La serre en verre forme à proprement parler une enveloppe extérieure autour de la construction à ossature bois et entoure l’habitation d’un micro-climat.

Autonomes vis-à-vis des fournisseurs de gaz, d’eau et d’électricité

Cette maison fonctionne sur le modèle autarcique : elle est autonome vis-à-vis des fournisseurs de gaz, d’eau et d’électricité. Pendant la première année uniquement, un raccordement au réseau électrique est prévu, car la famille n’a aucune idée de ses futurs besoins en électricité. Après cette année test, ils adapteront la capacité de stockage des batteries. Pour finalement, se déconnecter complètement du réseau.

Des matériaux exclusivement recyclables

Koen Vandewalle a intégré au maximum des matériaux de construction naturels et renouvelables dans la construction. Les réserves de ces matériaux sont inépuisables et leur processus d’extraction ne porte pas ou peu atteinte à l’environnement. Il a aussi sélectionné des matériaux de construction qui épargnent les sources de matières premières limitées. Entièrement selon le principe de cradle-to-cradle : recourir à des matériaux qui pourront encore être recyclés plus tard dans d’autres projets sans perte de qualité.

Ni distribution d’eau ni égouttage

La maison n’est raccordée à aucun système de distribution d’eau (public). L’eau de pluie est récoltée et pompée au travers d'un filtre à lave vers les citernes d’eau de pluie. Les eaux usées aboutissent dans la fosse septique. De là, l’eau circule dans un bassin d’infiltration composé de roseaux et d’autres plantes. Et la nature y fait son travail d’épuration. Enfin, l’eau épurée s’écoule vers un autre bassin.

Le soleil, seul fournisseur d’énergie

Le soleil fournit toute l’énergie nécessaire à cette serre résidentielle. Le choix judicieux des matériaux permet de maintenir une température constante dans l’habitation et partant, d’économiser pas mal d’énergie. Les panneaux photovoltaïques produisent l’électricité nécessaire à la production d’eau sanitaire, à l’éclairage et à toutes les autres installations.

Et la maîtrise climatique ? Au besoin, le faîte de la serre peut s’ouvrir complètement et de grandes portes coulissantes assurent le refroidissement nécessaire quelle que soit l’orientation du vent. Grâce à des conduites enterrées, la famille profite également d’air rafraîchi.

Vent printanier constant

Avec une serre résidentielle, vous ne rendez pas seulement un service à notre Mère Nature. Y vivre est une expérience totalement nouvelle. Neuf mois de sensation printanière dans la maison et grâce à la serre, vous pouvez cultiver vous-même vos légumes, fruits et aromates. En hiver, vous disposez à tout moment d’un confortable espace à l’extérieur.

Matériaux et systèmes innovants 

La serre résidentielle utilise des matériaux et systèmes innovants :

  • Cellules solaires dans les panneaux de verre
  • Panneaux PV raccordés à une batterie à l’eau salée
  • Collecteur solaire pour eau chaude
  • Ventilation équilibrée
  • Béton circulaire
  • Éclairage éco-énergétique
  • Isolation cellulose/laine de bois injectée pour la structure de l’ossature bois
  • Châssis en bois à rupture thermique avec face avant en aluminium et triple vitrage  Simple vitrage pour la serre et verre feuilleté pour la toiture
  • Circuit de récolte d’eau de pluie autonome avec filtre à lave, citerne d’eau de pluie et bassins d’infiltration
  • Raccordement électrique dans la phase de lancement, sert uniquement de relais en cas de pénurie d’électricité