Votre installation au gaz est-elle sûre ? Notre expert vous explique comment le savoir en 15 minutes

L’explosion à Anvers nous met la réalité en face : si les choses tournent mal avec le gaz, les conséquences sont extrêmes. Mais comment savoir si votre installation à domicile est toujours sûre ? Livios a posé cinq questions à Kris Van Dingenen, expert et directeur technique chez Techlink, la fédération des ingénieurs en électricité et monteurs d’installation gaz. 

L’expert Kris Van Dingenen, directeur technique chez Techlink, la fédération des ingénieurs en électricité et monteurs d’installation gaz répond à cinq questions.

Photo: Techlink  

1. Quelle est la fréquence des explosions de gaz dans les maisons ? 

« En 2017, il y a eu 24 explosions au gaz, dont 14 dans des maisons et 10 dans d’autres endroits, comme des caravanes ou des établissements Horeca. Ces explosions ont touché, au total, 33 bâtiments. Elles ont fait 32 blessés et 4 morts. Attention, il ne s’agit pas de chiffres officiels, mais de chiffres basés sur la presse » explique Kris Van Dingenen. 

2. Quelles sont les principales causes de fuites et d’explosions de gaz ? 

« Les fuites et les explosions de gaz se produisent souvent dans des installations trop vieilles. Celles-ci ont des joints en bemp, à base de lin. Auparavant, cela était suffisant pour le gaz de ville, relativement humide. Mais depuis que le gaz de ville a été remplacé par du gaz naturel, plus sec, le joint a séché et n’est plus réellement étanche au gaz. Souvent, la canalisation n’est plus étanche que grâce à sa peinture. Il ne faut pas grand-chose alors pour que les choses tournent mal. »

« Une autre cause est un travail mal exécuté par des personnes incompétentes, comme les bricoleurs et les installateurs de chauffage qui n’ont pas les compétences requises » poursuit Kris Van Dingenen. « Souvent, ils veulent changer le système de tuyauteries et les choses tournent mal. Ils pensent pouvoir faire leur propre branchement ou raccordement à un appareil au gaz supplémentaire. Il est toujours préférable de laisser ces remplacements à des professionnels. »

3. Y a-t-il des situations où les risques de fuite et d’explosion sont plus importants ? 

« Vous courrez un plus grand risque si votre installation est plus vieille et que vous n’avez pas une ventilation suffisante. En cas de fuite, une situation explosive est plus rapidement atteinte. La seule chose dont on a besoin est une étincelle suffisamment forte. » 

4. Comment peut-on éviter une explosion au gaz ?

« Assurez-vous tout d’abord d’une ventilation adéquate dans les pièces où il y a des tuyaux de gaz » insiste Kris Van Dingenen. « Faites effectuer des inspections régulières par un installateur agréé ou un organisme de contrôle agréé. En outre, vous pouvez aussi installer un système de détection de gaz. Et si vous remarquez une odeur de gaz, appelez sans attendre votre installateur ou le gestionnaire du réseau de distribution. » 

5. Comment vérifier si son installation de gaz est encore sûre ? 

« Vous pouvez effectuer vous-même des mesures. Vous éteignez tous les appareils fonctionnant au gaz et enregistrez l’index du compteur de gaz. Notez l’index après 15 minutes et vérifiez la différence. Ce nombre doit être multiplié par quatre pour connaître la perte sur base horaire. La différence est supérieure à 6 litres ? La perte est alors trop grande et il vaut mieux faire appel à votre installateur » conseille Kris Van Dingenen.

Conseil : en notant l’index, tenez compte de tous les chiffres, avec précision, même ceux après la virgule. 

D'autres récits de sécurité ? Lisez les articles suivants :