Les prix de l'énergie : du neuf pour 2013 ?

La semaine dernière, les journaux ne parlaient que de ça, à la radio et à la télévision, Johan Vande Lanotte, Melchior Wathelet et une poignée d'experts s'exprimaient sur différentes questions : quid des prix de l'énergie au 1er janvier 2013 ? Notre facture aura-t-elle un goût amer après la Nouvel An ?

Quel est l'objet de la discussion ?

Wathelet et Vande Lanotte sont-ils seulement d'accord sur la réforme du marché de l'énergie ?

Tant les consommateurs que les fournisseurs d'énergie eux-mêmes ne savent pas ce que l'avenir leur réserve.

Faisons un petit retour en arrière : au printemps de cette année, le gouvernement gelait les prix de l'énergie. En empêchant l'indexation des prix, pas d'augmentation brusque des prix ni facture exorbitante. Mais cette mesure sera supprimée à la fin de cette année.

Date butoir

C'est la grande question. Même si l'échéance avance à grands pas, le secrétaire d'Etat à l'Energie Melchior Wathelet et le ministre de l'Economie Johan Vande Lanotte n'ont pas encore préparé de réforme du marché de l'énergie. Ils ne parviennent pas à s'accorder sur le contenu précis de celle-ci.

Lien pétrole-gaz

Sur quoi doivent-ils trouver un accord ? Il semble en tout cas que le prix du gaz va être dissocié de celui du pétrole. Bonne nouvelle pour le consommateur, car certains fournisseurs d'énergie augmentent leur prix au moindre saut du prix du pétrole. Wathelet souhaite une période transitoire, Vande Lanotte pas.

Pas de plafond

Le point de rupture semblait cependant affecter le système des prix maximum. Vande Lanotte voulait bloquer les prix faramineux du gaz lorsque ceux-ci atteignaient une certaine limite. Mais cette proposition a été rejetée. Ou du moins pas comme le voulait le ministre de l'Economie. C'est en effet une sorte de version allégée qui a été proposée : le gouvernement intervenant seulement à partir de janvier lorsque les prix s'écarteraient beaucoup trop de ceux pratiqués à l'étranger.

Quelles sont les conséquences ?

Que se passera-t-il alors au 1er janvier 2013 ? C'est le marché et lui seul qui en décidera. "Ce sera un peu comme au salon de l'automobile, chaque fournisseur annoncera son prix ", déclare Wathelet à la VRT.

Hausse de 5 à 15 %?

Certains experts prévoient une hausse pouvant aller jusqu'à 15 %. Il est vraisemblable en effet que certains fournisseurs d'énergie tenteront de récupérer leurs pertes subies pendant le gel des prix par une augmentation des prix. D'autres pensent par contre que la hausse ne sera que limitée car la concurrence s'est accrue sur le marché de l'énergie. En augmentant les prix, vous vous mettez hors jeu en tant que fournisseur d'énergie, estiment-ils.

Produits

Le réseau de gaz propane

Antargaz Belgium S.A.

Le réseau de gaz propane

Cuisiner : Le gaz naturel est la source de chaleur idéale en cuisine.

gas.be

Cuisiner : Le gaz naturel est la source de chaleur idéale en cuisine.

Travaillez avec un professionnel : l'ExpertMazout

Informazout asbl

Travaillez avec un professionnel : l'ExpertMazout

Le propane dans votre temps libre

Primagaz Belgium S.A.

Le propane dans votre temps libre