Rénover: energie

Du point de vue de la consommation d’énergie, une ancienne chaudière constitue souvent un gouffre. Grâce aux techniques actuelles innovantes, vous pouvez réaliser de substantielles économies de frais de chauffage. De plus, les nouvelles chaudières sont plus respectueuses de l’environnement, offrent un meilleur confort et sont souvent plus fiables. Elles ont cependant un prix, mais les primes et stimulants fiscaux peuvent vous aider à réduire la note.

Mazout ou gaz?

Difficile de dire quel est le meilleur combustible. La différence entre les deux n’est pas énorme. Au niveau prix, le gaz suit ceux du mazout, avec un effet retard de six mois. Par ailleurs, les deux ont enregistré d’énormes progrès techniques au profit d’un meilleur rendement. Sur le plan écologique, la différence est aujourd’hui négligeable. Le mazout a cependant la réputation d’être plus sûr que le gaz.

Mazout

Photo: Informazout asbl  
  • Si vous optez pour le mazout, vous avez besoin d’une citerne, d’une chaudière au mazout qui sera un peu plus chère et naturellement aussi de place pour installer la chaudière.
  • Si vous installez celle-ci au grenier, vous n’aurez besoin que d’un conduit d’évacuation suffisamment large et vous pourrez vous passer de cheminée. Sinon, vous devrez installer une cheminée.

Gaz

Photo: Van Marcke  
  • Vérifie auprès de votre gestionnaire si votre rue est desservie en gaz afin de vous raccorder au réseau. Si votre route est desservie en gaz, propane est une alternative idéale. Et quand votre rue est servie après quelques années, vous pouvez facilement inverser à gaz naturel.
  • Dans certains cas, le réseau doit être agrandi pour pouvoir vous raccorder.
  • Une fois que vous êtes raccordé, vous devez vous assurer que vous pouvez utiliser ce combustible.
  • En principe, il suffit de remplacer le brûleur de votre chaudière. Cela réduit les frais.
  • Tient compte de l’éventuelle adaptation de la cheminée.

Une chaudière à pellets

  • Affiche un rendement élevé, est un choix écologiquement justifié et son coût est déductible fiscalement.
  • Ce dernier point vaut également pour l’installation d’une chaudière à condensation (au gaz ou au mazout).
  • L’inconvénient des pellets est le coût d’investissement élevé et la nécessité de disposer d’un grand espace de stockage.
  • Si vous passez du mazout à un autre combustible, vous allez devoir déclasser votre réservoir de mazout.

Et une pompe à chaleur ?

Photo: Rotex Belux  
  • C’est une autre possibilité, puisque vous avez uniquement besoin d’électricité pour alimenter le compresseur. Pour le reste, la pompe utilise la chaleur présente dans la nature.
  • La consommation énergétique d’une pompe à chaleur est très faible.
  • Sachez cependant que l’investissement est lourd, même s’il existe diverses primes pour la pompe à chaleur.
  • Une pompe à chaleur n’est intéressante que dans une maison bien isolée.
  • Par ailleurs, vous associerez une pompe à chaleur de préférence avec un système de chauffage par le sol ou mural ou avec des radiateurs ou convecteurs surdimensionnés, parce que ces systèmes sont capables de fonctionner à basses températures.

Produits

Aide dans le choix de la chaudière/brûleur

Informazout asbl

Aide dans le choix de la chaudière/brûleur

Le propane dans votre temps libre

Primagaz Belgium S.A.

Le propane dans votre temps libre

La citerne de gaz enterrée : votre solution de gaz invisible

Antargaz Belgium S.A.

La citerne de gaz enterrée : votre solution de gaz invisible

Se chauffer au gaz naturel, un appareil pour chaque besoin

gas.be

Se chauffer au gaz naturel, un appareil pour chaque besoin