Ventilation et rénovation : par où commencer ?

Par l’isolation du toit, des murs et du sol, une habitation existante obtiendra de meilleures performances énergétiques. Mais beaucoup de personnes qui rénovent ne savent pas que ce type d’isolation a aussi souvent des effets sur le climat intérieur de l’habitation. Quand on isole une habitation, qu’on s’attaque aux ponts thermiques et qu’on améliore l’étanchéité à l’air, la circulation naturelle de l’air diminue, ce qui a également des effets sur la qualité de l’air intérieur. Il faut donc penser à une ventilation contrôlée. Mais comment intégrer un système de ventilation dans une habitation existante ?

Règles uniquement pour l’amenée

En cas d’ajout d’une construction, la nouvelle partie de l’habitation doit répondre aux exigences PEB.

Photo: Sapa  

« Quand on remplace les châssis dans des locaux secs, il faut prévoir l’amenée d’air. Et l’idée est que les grilles au-dessus des châssis sont souvent la seule possibilité à retenir pour l’amenée d’air dans les habitations existantes. Donc, on prévoit soit des ouvertures d’amenée dans les châssis, soit des possibilités d’amenée par un réseau de canalisations qui facilitera par la suite la mise en place d’un système D », déclare De Roye.

« Attention : cela vaut uniquement pour les pièces où on remplace les châssis et uniquement pour l’amenée. Concernant l’évacuation, il n’y a pas d’obligations légales. » Il va de soi qu’un système de ventilation ne fonctionne pas sans évacuation, il faut donc placer dès que possible un système de ventilation complet.

Agrandir et suivre le PEB

Pour les transformations, il est judicieux de penser ventilation, obligation légale ou pas.

Photo: Getty Images  

Dans la réglementation PEB, il y a une différence entre la transformation des parties existantes et une extension de l’habitation. « Quand on ajoute une construction, la nouvelle partie doit répondre aux exigences PEB. En fonction du type d’espace, il faut prévoir une ouverture d’amenée, de transfert ou d’évacuation », explique Marleen De Roye de Dialoog, une asbl indépendante qui informe les particuliers et les indépendants sur la construction, la transformation et l’habitat durables.

Pensez plus loin que ce qui est légal

« Quand un permis urbanistique n’est pas requis, les exigences PEB ne s’appliquent pas », déclare De Roye. On peut donc en principe isoler le toit, les murs creux et le sol d’une habitation existante sans penser ventilation. Mais est-ce bien judicieux ? « En isolant, on améliore l’étanchéité à l’air de l’habitation. C’est surtout le cas pour l’isolation du toit. Quand on remplit les murs creux, l’étanchéité à l’air est également améliorée dans de nombreux cas. Indépendamment du cadre légal, il est donc néanmoins judicieux d’intégrer la ventilation. Même si ce n’est pas obligatoire, cela en vaut quand même la peine. »

Isoler, c’est aussi ventiler

Isoler, c’est aussi ventiler et en cas d’isolation d’une habitation existante, il en va de même.

Photo: Pluimers Isolation  

La logique est simple. Dans les anciennes maisons, la ventilation se fait de manière « naturelle » par les joints et les fentes. Ce n’est pas l’idéal car cela donne parfois trop ou parfois trop peu de ventilation, il y a des problèmes de courants d’air, le sens de la ventilation peut ne pas être le bon avec comme conséquence une diffusion d’humidité et d’odeurs dans l’habitation et de grandes pertes d’énergie. Mais quand on améliore l’isolation et l’étanchéité à l’air, on met hors jeu cette ventilation « naturelle » et il faudra maintenir le niveau de la qualité de l’air intérieur d’une autre façon.

Etanchéité à l’air

Contrairement à une nouvelle construction, une transformation présente moins de marge de manœuvre pour intégrer la ventilation.

Photo: Ventilair Group  

En cas de transformation, il faudra choisir, tout comme pour une nouvelle construction, entre un système de ventilation A, C ou D. A côté de critères tels que la qualité de l’air, le confort thermique, l’entretien et l’investissement, il faut, dans une transformation, accorder une attention particulière à l’étanchéité à l’air et à la possibilité d’intégration du système. Un système de ventilation contrôlée ne fonctionne correctement que si l’étanchéité à l’air est suffisante. Pour des petites rénovations énergétiques, on ne pourra jamais obtenir le maximum de ce système. Il s’agit donc d’optimiser le mieux possible l’étanchéité à l’air de l’habitation.

Intégration

Il faut aussi penser à intégrer le système de ventilation dans l’habitation. Alors que pour une nouvelle construction, le projet peut être adapté ça et là aux besoins de ventilation, on a beaucoup moins de marge de manœuvre en cas de transformation.

Quelles possibilités l’habitation offre-t-elle ?

« Il est très important d’évaluer les possibilités que l’on a d’intégrer le système », déclare De Roye. « Si le système C est choisi, il faut prévoir les canalisations d’évacuation. Dans le système D, il y a même un double réseau de canalisations. Un bon planning est important : comment intégrer un système défini dans l’habitation ? Les installateurs connaissent bien la question : ils savent immédiatement où il y a de la place et où les canalisations peuvent être dissimulées. » Si un architecte intervient pour la transformation, il pourra bien évidemment aider par ses conseils.

Faux-plafonds et armoires encastrées

Où ces canalisations sont-elles en principe intégrées? « Les faux-plafonds sont la solution idéale », déclare De Roye. « Les canalisations horizontales peuvent aussi être posées dans les armoires encastrées. Pour les canalisations verticales, ce sont naturellement des gaines contenant les canalisations. » Tout comme pour une nouvelle construction, il est important de reprendre le planning ventilation dès que possible dans le planning général de la rénovation. Bien que le système de ventilation soit placé à un stade déjà avancé de la transformation, il faut néanmoins prévoir que l’espace nécessaire reste disponible. »

Produits

Appareil tout-en-un, la ventilation et la pompe à chaleur : LWZ 504

STIEBEL ELTRON

Appareil tout-en-un, la ventilation et la pompe à chaleur : LWZ 504

Combinez des volets roulants et screens verticaux facilement avec ventilation

Wilms SA

Combinez des volets roulants et screens verticaux facilement avec ventilation

Tuyaux, vannes et accessoires pour la plomberie et le chauffage central

Begetube

Tuyaux, vannes et accessoires pour la plomberie et le chauffage central

5 conseils concrets pour un climat intérieur agréable et sain

Duco Ventilation & Sun Control

5 conseils concrets pour un climat intérieur agréable et sain

Avec Easykit, il est facile d’installer soi-même un système de ventilation.

Easykit

Avec Easykit, il est facile d’installer soi-même un système de ventilation.

La ventilation contrôlée Brainbox®: posez... respirez!

Brainbox®

La ventilation contrôlée Brainbox®: posez... respirez!