Entretien et réparations de votre installation de chauffage

Mieux vaut prévenir que guérir. Un entretien régulier est nécessair pour la sécurité de votre installation de chauffage. Grâce aux contrôles, vous évitez aussi d’importants frais de réparation.

Entretien obligatoire ?

L'entretien n'est pas réglementé par la législation wallonne, mais il est recommandé de le faire régulièrement. Pour un chauffage au mazout, le contrôle doit être effectué tous les ans. Pour le gaz naturel, un entretien de l’installation tous les trois ans est recommandé.

Conseil : faites appel à un technicien agréé. Le label Cerga constitue la garantie que l’installateur gaz respecte les règles de l’art, de manière à vous fournir une installation de gaz sûre.

Que fait le technicien ?

L'entretien de votre installation CC comprend une à deux heures. Quels travaux fait le technicien ?

  • Contrôle des critères de fonctionnement.
  • Contrôle du local ou la chaudière est située (y compris la ventilation et la cheminée)
  • Contrôle du système de régulation et de la pompe de circulation.

Aussi important

Sauf un entretien régulier, les choses suivantes sont aussi importantes : 

  • Purge des conduits.
  • Nettoyage régulier des corps de chauffe (radiateurs, convecteurs, etc.), la poussière pouvant réduire le rendement.
  • Remplissage de la citerne à mazout en temps utile.
  • Nettoyage régulier des filtres éventuels (pour un chauffage par circulation d’air, par exemple).

Contrat d’entretien et d’intervention avec le fournisseur d’énergie

Moyennant un montant mensuel fixe, votre installation de chauffage sera automatiquement entretenue par un professionnel agréé. La qualité est garantie et vous ne devez plus vous en occuper. Besoin d’aide urgent ? Grâce au service d’intervention rapide, un agent se rend chez vous dans les 2 heures, même pendant les week-ends et les jours fériés. Pour les interventions normales, le fournisseur envoie chez vous, après votre appel, un professionnel agréé de votre région. Le contrat comprend un certain nombre de réparations sur une période donnée. Les pièces supplémentaires et les heures de travail en sus sont facturées séparément à des tarifs fixés au préalable.

Réparations : changer le bruleur ou la chaudière ?

Si voter chaudière est en bon état, il est possible de ne changer que le brûleur. Néanmoins, il est important de contrôler si le nouveau brûleur est compatible avec l’ancienne chaudière. L’amélioration du rendement de combustion avec un nouveau brûleur permet d’obtenir une économie d’environ 2 %. Sans compter le gain d’énergie lié à la réduction des pertes d’énergie lors du préchauffage du brûleur.

Ne changer que le brûleur n’est pas une bonne idée si la chaudière est obsolète ou si elle est en mauvais état. Il n’est d’ailleurs pas recommandé de changer le brûleur seul d’une chaudière de plus de 15 ans. En achetant une nouvelle chaudière et son système de réglage adapté, vous pouvez engendrer un gain énergétique de 30 à 40 %.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux