L'expert calcule : ce que vous coûte votre pompe à chaleur

La pompe à chaleur est le chauffage durable de l’avenir. Seul obstacle : son coût élevé entraîne trop souvent des réticences. En outre, la différence de prix entre les types de pompes à chaleur peut s’élever à plusieurs milliers d’euros. Mais qu’allez-vous réellement payer pour une pompe à chaleur ?

Jozefien Vanbecelaere de l’ODE (Organisatie Duurzame Energie) pointe les déterminants du prix lors de l’achat d’une pompe à chaleur. « Les deux facteurs les plus importants sont le type de pompe à chaleur et ses performances. Sa capacité dépendra de la taille de l’habitation et de son niveau d’isolation. » Vous pouvez limiter le coût du système, toujours selon Jozefien, au moyen d’un contrôle efficace : soit en stockant l’énergie dans votre maison (grâce à l’inertie thermique du béton, par exemple) ou dans un buffer (par exemple un réservoir d’eau chaude).

ODE vous donne un prix indicatif de chaque type de pompe à chaleur. Il s’agit à chaque fois d’une pompe à chaleur de 8 kW pour un bâtiment de 140 à 200 m². Important : les prix moyens ne concernent que les chauffages. Si vous souhaitez l’utiliser pour l’eau chaude sanitaire, vous devez augmenter le coût puisque les capacités seront également plus importantes.

1. La pompe à chaleur géothermique

Ces pompes à chaleur sont les plus efficaces en termes d’énergie, mais aussi les plus chères. Elles extraient l’énergie du sous-sol ou de l’eau souterraine et la libèrent dans la maison par l’intermédiaire du chauffage par le sol, des ventilo-convecteurs ou de radiateurs extra-larges. Des tuyaux seront posés dans le sol à cet effet. Verticalement au moyen de trous de puis profonds ou horizontalement, là où les tuyaux se trouvent juste en dessous de la surface de l’herbe.

  • Prix indicatif : 12.500 à 22.000 euros hors TVA (installation et forages compris ; hors système de diffusion du chauffage, par exemple le chauffage au sol).
  • 02_LN_interior
    Photo Mitsubishi Electric Europe
  • pompe à chaleur géothermique
    Photo De Dietrich

2. La pompe à chaleur air-eau

Cette pompe à chaleur puise son énergie de l’air extérieur. Son rendement est inférieur à celui d’une pompe à chaleur géothermique, car la température extérieure est moins constante que la température du sous-sol. D’autre part, ce type de pompe à chaleur est des milliers d’euros moins cher que la pompe à chaleur géothermique.

  • Prix indicatif : 8.000 à 14.000 euros hors TVA (installation comprise ; hors système de chauffage, par exemple chauffage au sol)

3. La pompe à chaleur air-air

Cette pompe à chaleur tire également l’énergie de l’air extérieur, mais à la place d’un chauffage au sol ou de radiateurs surdimensionnés, l’échange de chaleur se fait directement via des convecteurs. Découvrez les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur air-air.

  • Prix indicatif : 6.000 à 10.000 euros hors TVA pour un système multisplit avec une unité extérieure et quatre unités intérieures (installation comprise). Attention : une pompe à chaleur air-air pour une pièce (système split) est moins chère.
  • Loria thermique
    Photo Atlantic Belgium
  • pompe à chaleur air-air
    Photo Daikin Airconditioning Belgium
  • pompe à chaleur hybride tzerra
    Photo Remeha

4. Le système hybride (chaudière gaz à condensation + pompe à chaleur air-eau)

Ce système est la combinaison d’une chaudière à condensation au gaz et d’une pompe à chaleur air-eau. Vous combinez ainsi le meilleur des deux mondes : si les circonstances sont avantageuses, vous tirez votre chaleur de l’air environnant. Durant les jours froids, si le rendement de la pompe à chaleur est bas, vous switchez vers le gaz naturel.

  • Prix moyen : 10.050 euros hors TVA (installation comprise, hors système de chauffage)

Primes en Wallonie

La Région wallonne octroie des primes pour l’installation d’une pompe à chaleur pour chauffage ou chauffage et eau chaude en améliorant la performance énergétique de votre habitation. La prime varie de 1.000 à 6.000 euros selon la catégorie de revenu. Lire plus sur ces primes.

En savoir plus de primes à Bruxelles ou en Flandre ? Consultez notre Indicateur des primes.

Le meilleur de Livios dans votre boîte aux lettres ?

Inscrivez-vous à la newsletter de Livios et recevez deux fois par semaine les dernières nouvelles dans le domaine de la construction et de la rénovation, des conseils utiles et des tonnes d'inspiration.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux