livios logo

Chauffer efficacement son logement : les options

Grâce à la Directive Ecoconception, les nouvelles chaudières de chauffage central sont plus éco-énergétiques que jamais. Mais dans quelle mesure cette réglementation a-t-elle de l'importance pour vous ? Jo Notaerts, directeur de Weishaupt et président de l'Association pour les techniques thermiques de Belgique, pose avec nous un regard sur l'avenir.

Rendement minimum de 86 %

Recticel Insulation isolation de la toiture, l'isolation du plancher, l'isolation des murs

“Je prêche contre ma chapelle, mais en toute sincérité (lol) : une enveloppe de construction bien isolée est le plus important.”

Photo Recticel Insulation
  

agrafeuse

“Si vous en avez la possibilité, placez un système de chauffage de sol. Je l'ai fait et j'ai diminué ma consommation de moitié.”

Photo Easykit
  

Jo Remarque Ore

Jo Notaerts: “Une pompe à chaleur n'est efficace que si vous chauffez à basse température. Par degré en moins que votre eau de chauffage ne doit pas atteindre, vous économisez 2,5 % sur votre consommation d'électricité.”

Photo Weishaupt s.a.
  

Vitodens 111-W chaudière gaz à condensation

“Osez réduire drastiquement la puissance de la chaudière. En rénovation, c'est généralement possible, même si les possibilités d'isolation sont parfois limitées.”

Photo Viessmann Belgium SPRL
  

“L'écoconception aide les consommateurs à réduire leur consommation. Une bonne chose, car selon une récente enquête, seule une minorité des Belges se préoccupe réellement de son chauffage. Vraisemblablement parce que la chaudière n'est pas sous leur yeux. Ils sont moins impliqués émotionnellement.”

“Selon la Direction écoconception, les nouvelles chaudières doivent avoir un rendement minimum de 86 %. Une chaudière à condensation se trouve dans la classe énergétique A. Les techniques renouvelables affichent un meilleur score, avec une cote A+ à A++.”

200.000 chaudières versus 7.000 pompes à chaleur

L'an dernier, 200.000 chaudières ont été vendues dans notre pays, contre 7.000 pompes à chaleur. La conversion à l'énergie renouvelable est-elle trop lente ? Pas nécessairement, estime Notaerts : “Le marché de la construction se compose à 90 % de rénovations. Si vous conservez les radiateurs existants, une pompe à chaleur n'est pas toujours rentable.”

“Une pompe à chaleur n'est efficace que si vous chauffez à basse température. Par degré en moins que votre eau de chauffage ne doit pas atteindre, vous économisez 2,5 % sur votre consommation d'électricité.”

Succès des chaudières au mazout

Le niveau bas des prix des combustibles encouragent également les gens à remplacer leur ancienne chaudière. “En outre, ils sont peu enclins à passer au gaz, en raison du prix exceptionnellement bas du mazout. La vente de chaudières au mazout a le vent en poupe depuis quelques mois.”

Les combustibles fossiles conserveront leur place sûrement encore pendant 10 ans, pense Notaerts. “De plus, les fabricants améliorent considérablement leurs systèmes. Les chaudières à condensation modernes relèvent de la technologie de pointe. Avant, les chaudières de 30 à 40 kW étaient la norme. Aujourd'hui, 7 kW suffisent le plus souvent.”

Conseils pour les bâtisseurs

Un projet de construction en vue ? Jo Notaerts a deux conseils pour vous assurer un confort thermique pendant de longues années.

1. Isolez

“Je prêche contre ma chapelle, mais en toute sincérité (lol) : une enveloppe de construction bien isolée est le plus important.

2. Puisez la chaleur dans le sol

“Si vous avez la place et le budget, investissez dans une pompe à chaleur géothermique. Le forage vertical garantit un rendement supérieur. Les toutes nouvelles pompes à chaleur air-eau sont une alternative intéressante. Elles sont silencieuses et éco-énergétiques avec des COP supérieurs à 4,0. Les pompes à chaleur sont plus chères à l'achat, mais leur consommation est moindre.”

Conseils pour les rénovateurs

Dans une rénovation, vous n'avez pas les mêmes cartes en mains. Mais là aussi, vous pouvez réduire fortement votre facture d'énergie.

1. Chauffez en continu

“Supprimez le mode start-stop et adoptez un régime de chauffage en continu avec une régulation dépendant de la température extérieure.”

2. Posez un rayonnement de sol

“Si vous en avez la possibilité, placez un système de chauffage de sol. Un fluide caloporteur à basse température est capital pour garantir le rendement du système de chauffage. L'économie d'énergie est colossale. Je l'ai fait et j'ai diminué ma consommation de moitié.”

3. Réduisez la puissance de la chaudière

“Osez réduire drastiquement la puissance de la chaudière et passez à un régime de chauffage continu, éventuellement avec une température de nuit de quelques degrés en moins. En rénovation, c'est généralement possible, même si les possibilités d'isolation sont parfois limitées.”

“Une chaudière surdimensionnée s'allume et s'éteint régulièrement, ce qui n'est pas favorable au rendement. Plus la puissance est basse, moins il y a de start-stops et plus basse est la consommation,” explique Jo Notaerts.

9 choses à savoir sur techniques de chauffage

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/chauffer-efficacement-son-logement-les-options/