livios logo

Convecteurs

Etant donné que les convecteurs chauffent et se refroidissent plus rapidement, ils sont mieux réglables que les radiateurs et il n’y a pas de gaspillage d’énergie dû à l’inertie. Ils réagissent plus vite aux besoins de chaleur, à la pénétration du rayonnement solaire ou à d’autres sources de chaleur et ne produisent pas plus de chaleur que la quantité nécessaire.

Fonctionnement

Dans les convecteurs, l’eau chaude ne traverse par les panneaux en acier comme dans un radiateur mais s’écoule à travers un tuyau en cuivre situé sous l’appareil. Ce tuyau est entouré de lamelles en aluminium qui avec l’habillage du convecteur produisent la chaleur de convection. La surface du convecteur est donc moins chaude que celle d’un radiateur, de sorte que l’on ne risque pas de s’y brûler.

Les convecteurs se différencient des radiateurs surtout par leur capacité de réaction plus rapide et leur plus large palette de design. La tuyauterie des convecteurs peut être complètement invisible et intégrée dans l’habillage.

Dans les convecteurs, l’eau chaude ne traverse pas par les panneaux en acier comme dans un radiateur...

Photo Daikin Airconditioning Belgium
  

... mais s’écoule à travers un tuyau en cuivre situé sous l’appareil.

Photo Radson
  

Critères esthétiques

A l’instar des radiateurs, les convecteurs ont fort évolué avec le temps. La teneur en eau des convecteurs a fortement diminué (c’est pourquoi on les appelle aussi «appareils Low H2O»), ce qui favorise la vitesse de chauffe et les économies.

Il existe par exemple des convecteurs qui, grâce à un microprocesseur incorporé, garantissent un réchauffement encore plus rapide et une température constante. Il existe aussi des convecteurs qui grâce à un raccord mural, permettent un renouvellement de l’air dans l’habitation.

On pense souvent à tort que les convecteurs sont incompatibles avec des basses températures de chaudière. La nouvelle génération de convecteurs y est désormais parfaitement adaptée et vous permet même de passer aux pompes à chaleur ou systèmes à énergie solaire.

Possibilités d’encastrement

Grâce à leurs nombreux modèles, les convecteurs peuvent être facilement intégrés dans votre intérieur. Ils sont bien souvent plus petits qu’un radiateur, tout en émettant la même chaleur. Il existe aussi des exécutions avec un double échangeur de chaleur de sorte que l’on obtient une chaleur maximale avec des dimensions minimales.

Outre les modèles muraux ordinaires, il existe également des modèles très petits et de faible hauteur (8 à 13 cm de haut) qui peuvent être placés sous une tablette de fenêtre basse ou devant une fenêtre. Il existe aussi des convecteurs encastrables qui peuvent être placés dans un caisson, derrière des panneaux ou une armoire.

Carniveau de convecteur

Le caniveau de convecteur forme un cas à part. Il a l’avantage, tout comme le chauffage par le sol, d’être (presque) invisible et de n’imposer aucune limite dans l’aménagement de l’intérieur. Il constitue souvent une bonne solution pour les fenêtres coulissantes. Ils attirent beaucoup de poussières et toutes sortes de petites choses peuvent tomber dedans. Pour éviter ceci, utilisez des grilles enroulables en bois qui peuvent être facilement placées et retirées. Si l’on opte pour des caniveaux de convecteur, il faudra assurer une étanchéité à l’eau afin qu’il n’y ait pas d’humidité ascensionnelle dans le caniveau.

On trouve aussi des caniveaux de convecteur à très faible profondeur d’encastrement (à partir de 9 cm). Ceux-ci peuvent être simplement encastrés dans le sol brut et éventuellement, être utilisés aux étages, ce qui était difficile à réaliser avec les caniveaux de convecteur traditionnels. Pour accroître la puissance de ces convecteurs, ils peuvent être équipés d’un ventilateur afin d’être utilisés comme système de chauffage principal.

9 choses à savoir sur techniques de chauffage


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/convecteurs/