livios logo

La micro-cogénération peut-elle être une solution pour mon habitation ?

Un système de micro-cogénération permet de produire de l’électricité et de la chaleur à partir d’un seul combustible. Deux pour le prix d’un. Une économie garantie, vous dites-vous. Mais cette économie n’est parfois pas assez substantielle pour récupérer rapidement l’investissement d’une installation de micro-cogénération. Avec l’aide de COGEN Vlaanderen, l’organisation sectorielle pour la cogénération en Flandre, nous avons voulu vérifier si l’investissement dans la micro-cogénération en valait la peine.

Quelle est votre consommation thermique ?

La micro-cogénération ne devient intéressante pour votre portefeuille qu’à partir d’une consommation thermique minimale de 15.000 kWh.

Photo Viessmann Belgium SPRL
  

Le Vitotwin de Viesmann sort sur le marché en avril 2012. Prix conseillé : 13.000 euros.

Photo Viessmann Belgium SPRL
  

Une installation de micro-cogénération n’est financièrement rentable qu’à partir d’une consommation annuelle de chaleur de 15.000 kWh minimum. Une étude de l’institut de recherche VITO avance un chiffre de référence oscillant entre 15.000 et 25.000 kWh. Pour savoir rapidement si votre habitation bénéficierait d’une installation de micro-cogénération, vous devez repérer votre consommation thermique sur votre facture énergétique.

Approximation

Mais, c’est un peu plus compliqué que cela. Si votre facture indique 20.000 kWh, mais que le rendement de votre chaudière est de 60 %, votre consommation énergétique n’est en fait que de 12.000 kWh.
Qu’en est-il, si par exemple, vous cuisinez au gaz ? Vous devez également tenir compte de cela pour connaître vos besoins thermiques. Le résultat ne sera donc dans un premier temps qu’une approximation.

L’avis des fournisseurs

Vous allez ensuite trouver quelques fournisseurs avec ce résultat. C’est un peu la même démarche que lorsque vous voulez acheter une simple chaudière. Le fournisseur étudiera alors en détail si la micro-génération peut être rentable pour vous.

Uniquement pour la rénovation

Sachant que la demande minimale en chaleur doit être supérieure à 15.000 kWh pour qu’un système de micro-cogénération soit rentable, il est évident qu’un tel système n’a pas sa place dans les nouvelles constructions.
L’installation est par contre intéressante dans le cadre de rénovations si vous avez l’intention de remplacer votre ancienne chaudière. Dans les vieilles maisons, les besoins en chaleur sont toujours beaucoup plus élevés que dans les maisons contemporaines bien isolées et étanches à l’air. À moins bien sûr que vous ne construisiez une habitation très grande ou que pour l’une ou l’autre raison, par exemple l’installation d’une piscine, votre demande en chaleur soit plus élevée.

Type d’habitationConsommation thermique annuelleLa micro CHP n’est rentable qu’à partir d’une surface de ...
Vieille maison de 1960 200 kWh/m² 75 m² ( = 15.000 kWh / 200 kWh/m²)
Habitation basse énergie < 60 kWh/m² 250 m² ( = 15.000 kWh / 60 kWh/m²)
Maison passive < 15 kWh/m² 1000 m² ( = 15.000 kWh / 15 kWh/m²)

Que nous réserve l’avenir ?

Avec le développement des technologies de micro-cogénération, ces installations finiront par être rentables pour des habitations avec une demande thermique plus faible. Mais nous n’en sommes encore qu’aux développements, et à moins d’avoir une boule de cristal, il est pratiquement impossible de dire quand ce sera le cas.

Primes et certificats

Tenez également compte du fait que, comme pour de nombreuses mesures de rénovation permettant de réduire la consommation d’énergie, vous avez droit à des primes et des certificats thermiques. Pour en savoir plus, consultez notre Indicateur de primes.

-------------------

Aidez d’autres bâtisseurs et rénovateurs en partageant cet article

9 choses à savoir sur techniques de chauffage


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/la-micro-cogeneration-peut-elle-etre-une-solution-pour-mon-habitation/