livios logo

Radiateurs

Parmi l’assortiment des radiateurs, l’on trouve d’innombrables dimensions, types et modes de fabrication et donc également de grandes différences de prix.

Emission calorifique

Le principal critère qui préside au choix du radiateur est l’émission calorifique, la capacité qui est exprimée en watts. A partir des dimensions du local, de la taille des fenêtres, du pouvoir isolant, de la situation,... l’installateur doit calculer les déperditions calorifiques de votre maison et partant de là, les besoins calorifiques de celle-ci. A la faveur des excellentes normes d’isolation en vigueur, la demande de chaleur est trois fois moindre qu’auparavant et des radiateurs plus compacts suffisent par ailleurs.

Etant donné que les fabricants investissent énormément dans les nouvelles techniques afin d’accroître le rendement des radiateurs, ces derniers conviennent particulièrement bien aux systèmes basse température. L’excellente émission calorifique de la nouvelle génération de radiateurs contribue certainement à réduire la consommation d’énergie des systèmes de chauffage actuels.

Matériaux

Auparavant, les radiateurs étaient réalisés en fonte. Aujourd’hui, ils sont généralement fabriqués en tôle d’acier qui est moins inerte que la fonte. Cette évolution a également contribué à réduire la taille des radiateurs.

Il existe aussi un petit segment de marché pour les radiateurs en aluminium. Ceux-ci ont l’avantage d’être plus légers, de chauffer plus rapidement et de permettre des constructions plus esthétiques que les radiateurs en tôle d’acier. L’aluminium n’est pas nécessairement plus cher. L’aluminium non laqué est un matériau réfléchissant. L’aluminium laqué affiche la même chaleur rayonnante que l’acier.

Les fabricants investissent énormément dans les nouvelles techniques afin d’accroître le rendement des radiateurs.

Photo Selfmatic
  

Auparavant, les radiateurs étaient réalisés en fonte. Aujourd’hui, ils sont généralement fabriqués en tôle d’acier.

Photo Radson
  

Outre la puissance, les dimensions et les matériaux, les principales différences entre les radiateurs se situent sur le plan esthétique.

Photo Vasco
  

Critères esthétiques

Outre la puissance, les dimensions et les matériaux, les principales différences entre les radiateurs se situent sur le plan esthétique. Pour améliorer l’aspect du radiateur, l’on a équipé des modèles d’un revêtement frontal et latéral. Dans certains radiateurs, ce revêtement peut être facilement retiré et remonté, ce qui simplifie le nettoyage.

Les radiateurs en tôle d’acier ne présentent plus nécessairement une face avant ondulée et profilée. Il existe aujourd’hui des radiateurs avec une face plate qui peut être collée ou soudée. Il vaut mieux opter pour des panneaux soudés car les modèles collés posent des problèmes de perte de chaleur et de rayonnement.

Les radiateurs avec une plaque avant plane qui est en contact direct avec les conduites d’eau sont récents. De cette manière, la chaleur est émise directement, avec un rendement optimal à la clé.

Installation

Demandez à l’installateur des précisions sur les raccordements. Généralement, les tuyaux de raccordement et la robinetterie sont totalement dissimulés. A l’heure actuelle, le raccordement est de plus en plus réalisé via le mur afin d’éviter d’avoir un tuyau vertical inesthétique au bas du radiateur. Ce détail a également son importance pour l’entretien de la maison. Encore plus simples à installer sont les radiateurs avec un raccordement unique central.

9 choses à savoir sur techniques de chauffage


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/radiateurs/