livios logo

Un avenir économe en énergie ? “2020, l’année des panneaux photovoltaïques”

“À une exception près, le secteur de la construction est le plus gros émetteur de CO2 en Belgique. Pour atteindre à court et long termes les objectifs climatiques, tant les ménages que les entreprises doivent investir massivement dans des techniques durables.” Cédons la parole à Patrick O, CEO de Viessmann Belgium. Vous vous demandez comment vous pouvez contribuer à un avenir éco-énergétique ? Découvrez-le ici.

Des systèmes de chauffage obsolètes

L’ennemi public numéro 1 de l’environnement ? Des systèmes de chauffage obsolètes. “Les zones de basse émission dans les villes et la suppression des voitures au diesel polluantes sont une bonne chose”, déclare Patrick O, CEO de Viessmann Belgium. “Mais nous chauffons nos habitations avec une technologie qui est encore plus vieille que ces moteurs. Or, en Belgique, deux millions de chaudières au gaz et mazout obsolètes qui ne sont pas du type à condensation sont encore actuellement en fonctionnement. Avec un appareil de chauffage à condensation, vous émettez moins de CO2 et vous économisez jusqu’à 30% d’énergie.”

Plus la consommation d’énergie est faible, mieux c’est

Selon Patrick O, la transition énergétique et la modernisation de nos habitations vont par conséquent de pair. Une bonne part de la solution consiste à réduire le plus possible vos besoins énergétiques. Comment vous y prendre ? Avant tout et surtout en isolant correctement. “Une étape nécessaire vers le logement durable consiste par exemple à isoler tous les toits des habitations unifamiliales dès 2020, comme le fait la Flandre”, affirme Patrick O. “Même la technique de chauffage idéale n’est utile que si vous parvenez à maintenir la chaleur produite à l’intérieur. Isoler est donc le maître-mot”.

Optez pour l’énergie durable

En outre, Viessmann fait la part belle aux solutions durables, tant pour la production d’eau chaude sanitaire que d’électricité. “Les pompes à chaleur et l’énergie solaire suscitent de plus en plus l'intérêt”, poursuit O. “À ce niveau, la Belgique accuse un léger retard comparé à des pays comme l’Allemagne. Il reste encore beaucoup à faire, surtout au niveau du marché locatif. Les pouvoirs publics devraient par exemple pouvoir contraindre les bailleurs à optimiser le coefficient de performance énergétique des logements qu’ils mettent en location.”

Le défi est grand

C’est certainement pour les villes qu’atteindre les objectifs climatiques est le défi le plus grand. Rendre les grands immeubles (à appartements) éco-énergétiques nécessite une autre approche que pour les habitations familiales. “Dans un immeuble à appartements, la cogénération est une bonne option”, prétend Patrick O. “Ainsi vous produisez de l’électricité à partir de votre carburant. Le reste de l’énergie peut être utilisé pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage. Les techniques qui permettent de produire à la fois de la chaleur et de l’électricité sont très intéressantes en raison de l’augmentation des prix de l’énergie.”

2020 : l’année des panneaux photovoltaïques ?

Vous voulez accroître votre autonomie par rapport au réseau d’énergie ? Les panneaux photovoltaïques sont la solution. “Avec des panneaux photovoltaïques, vous cumulez une série d’avantages,” explique Patrick O. “Vous ne soulagez pas seulement l’environnement mais aussi votre porte-monnaie. Alors que les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter, ceux des panneaux solaires ont diminué de moitié au cours des dernières années. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 500 € par an en produisant votre propre énergie. De plus, 2020 est l’année idéale pour encore installer ce genre de panneaux. À partir de 2021, avec le compteur numérique, vous ne pourrez notamment plus opter pour le principe du compteur qui tourne à l’envers (en Flandre). Dans cinq ans, on s’attend à une percée des batteries domestiques, ce qui vous permettra de stocker plus facilement l’électricité que vous aurez produite.”

Restera-t-il une part pour les combustibles fossiles ?

Viessmann souligne l'importance de l’énergie renouvelable, mais n’exclut pas totalement les combustibles fossiles. “C’est surtout la combinaison des deux qui ouvre des perspectives”, explique Patrick O. “Nous devons exploiter un maximum de sources durables, mais cela ne suffit pas toujours. Songez aux panneaux photovoltaïques en hiver. Si vous les exploitez de manière optimale, vous pouvez intégrer les combustibles fossiles. Avec une chaudière gaz à condensation, par exemple. De plus, des chaudières gaz à condensation qui fonctionnent en partie au biogaz ont déjà été mises au point.”

Connecté à votre habitation

Il n’y a pas que la source d’énergie et la technique de chauffage qui comptent, mais aussi la façon dont vous les utilisez. Comment faire pour que votre consommation d’énergie soit optimale et efficace ? En la gérant à distance. “Grâce à une application, vous pouvez facilement régler votre système de chauffage et le faire fonctionner uniquement quand c’est nécessaire. Cela vaut également pour les appareils électriques comme votre machine à lessiver et votre sèche-linge. Vous économisez ainsi de l’argent et de l’énergie. Avec un thermostat intelligent, vous pouvez également chauffer votre habitation de manière plus efficace”, conclut Patrick O.

9 choses à savoir sur techniques de chauffage

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/un-avenir-econome-en-energie-2020-lannee-des-panneaux-photovoltaiques/