livios logo

Votre chaudière à mazout doit-elle être remplacée ?

Votre chaudière actuelle est en fin de vie et vous devrez bientôt en chercher une autre ? Il existe alors de nombreuses options que vous pouvez envisager. Il faut garder à l'esprit qu'à partir de 2035, la vente de chaudières à mazout sera interdite et qu'à partir de 2021, vous ne serez plus autorisé à en installer dans une nouvelle maison. Découvrez ici les autres options pour l'avenir.

Chaudière gaz à condensation

Votre maison est-elle raccordée au réseau de gaz ? Le gaz naturel reste alors une option, surtout si votre maison n'est pas (encore) adaptée à une pompe à chaleur. Comme le mazout, le gaz naturel fait partie des combustibles fossiles, mais les chaudières à gaz naturel d'aujourd'hui sont beaucoup plus écologiques que les vieux modèles presque usés. N'oubliez pas qu'un jour vous ne pourrez peut-être plus vous chauffer au gaz naturel, comme ce sera bientôt le cas aux Pays-Bas. Mais une telle loi ne soit pas encore en place en Belgique et il y a une réelle chance qu'à l'avenir vous puissiez vous chauffer avec du gaz vert ou du biogaz via le réseau actuel de gaz naturel.

RemehaSanifix04.JPG

Photo Remeha
  

Viessmann Batibouw 2018

Photo Viessmann Belgium SPRL
  

Pompe à chaleur

Vous voulez chauffer avec une pompe à chaleur ? Dans ce cas, vous n'utilisez pas de mazout ou de gaz, mais de l'électricité. Une pompe à chaleur est donc plus efficace si vous pouvez utiliser autant d'électricité que possible produite par vos propres panneaux solaires. D'ailleurs, vous pouvez l'utiliser non seulement pour chauffer vos espaces de vie, mais aussi votre eau chaude. Assurez-vous que votre maison est bien isolée avant d'installer une pompe à chaleur. Si trop d'air chaud s'échappe par l'enveloppe du bâtiment, vous consommez beaucoup plus d'électricité. Non seulement c'est coûteux, mais c'est aussi peu respectueux de l'environnement.

Il existe quatre types de pompes à chaleur. Les pompes à chaleur air-air et air-eau extraient la chaleur de l'air (extérieur), les pompes à chaleur géothermiques et eau-eau l'extraient à leur tour du sol ou de la nappe phréatique. Le modèle qu'il faut choisir dépend, entre autres, de l'endroit où vous habitez. Par exemple, pour un modèle géothermique, il vous faut beaucoup d'espace autour de votre maison. Votre maison ne convient-elle pas (encore) à 100% à une pompe à chaleur ? Dans ce cas, un modèle hybride est une bonne option. Vous chaufferez votre maison en partie à l'électricité et en partie au mazout ou au gaz.

Chaudière à biomasse

Tout comme une chaudière de chauffage central ou à condensation au mazout ou au gaz, une chaudière à biomasse se raccorde parfaitement au réseau de chauffage central existant. La plus grande différence est que vous utilisez comme combustible des pellets fabriqués à partir de déchets de bois. Il faut donc un peu plus de temps avant que votre chaudière ne soit à température. Vous optez pour une chaudière à biomasse ? Combinez-la avec un réservoir tampon. Vous pouvez, par exemple, y raccorder une pompe à chaleur et des panneaux solaires. Le réservoir tampon stocke la chaleur produite et ne la libère que lorsque c'est nécessaire. De cette façon, il ne faut pas allumer ou éteindre la chaudière tout le temps, ce qui prolonge également sa durée de vie.

Réseau de chaleur

Votre maison est-elle située dans la zone d'un réseau de chaleur ? En Belgique, ce n'est souvent pas le cas en ce moment. Mais si vous habitez près d'une centrale thermique ou d'une usine avec beaucoup de chaleur résiduelle, cela pourrait venir dans l'avenir. En fait, ce sont ces sources qui sont utilisées pour chauffer la maison lorsque vous êtes connecté à un réseau de chaleur. Le grand avantage est que vous pouvez toujours maintenir la température intérieure de manière durable sans avoir besoin d'une chaudière conventionnelle. D'ailleurs, le raccordement à un réseau de chaleur ne nécessite pratiquement aucun travail d'installation.

Système de micro-cogénération

Comme une chaudière condensation à gaz, un système de micro-cogénération est alimenté au gaz naturel ou au propane. Le grand avantage d'une telle installation est qu'elle permet non seulement de chauffer votre maison et votre eau chaude, mais aussi de produire de l'électricité en même temps. L'inconvénient est que la demande de chaleur doit être élevée afin d'en tirer le meilleur parti. Une telle installation est donc particulièrement efficace si vous vivez dans une maison grande ou moins bien isolée, ce qui est contraire à la façon dont nous vivrons à l'avenir. De plus, la production d'électricité d'un système de micro-cogénération n'est pas assez élevée pour être dépendante du réseau électrique.

9 choses à savoir sur techniques de chauffage

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/chauffage-et-refroidissement/techniques-de-chauffage/votre-chaudiere-a-mazout-doit-elle-etre-remplacee/