livios logo

Le raccordement provisoire et définitif

Du raccordement provisoire au raccordement définitif : quelles étapes préparatoires devez-vous entreprendre pour alimenter en courant votre installation électrique ?

L'électricité sur le chantier

Dans une habitation terminée, l’électricité est une évidence, mais il faut naturellement aussi prévoir de l’électricité sur le chantier. Pour ce faire, vous avez besoin d’un tableau ou d’une installation de chantier : un tableau fermant à clé avec câble de raccordement et compteur électrique.

Eventuellement, une seconde option consiste à se raccorder à l’installation électrique de l’un de vos futurs voisins. Dans ce cas, passez certainement des accords clairs avec celui-ci et placez un petit compteur séparé pour le relevé de votre consommation.

Le raccordement provisoire

Pour raccorder le tableau au réseau électrique, vous devez demander le raccordement provisoire au gestionnaire du réseau de distribution. Profitez-en pour régler votre raccordement définitif, car la paperasserie que celui-ci suppose risque de prendre du temps.

Le câble d’alimentation

Une fois que votre chantier est alimenté en électricité, les travaux peuvent commencer. Une partie de ces travaux consiste à préparer votre habitation en vue du raccordement définitif au réseau de distribution. Le câble pénètre dans votre habitation au niveau de la courbe de raccordement placée dans les fondations.

Une fois que l’installation répond auxexigences du RGIE, le tableau de chantier estraccordé au réseau.


  

Lors du raccordement provisoire, profitez-en pour déjà planifier le raccordement définitif.

Photo Luminus
  

La courbe deraccordement se compose de cinq conduits en matière synthétique.


  

La courbe de raccordement

La courbe de raccordement se compose de cinq conduits en matière synthétique qui permettent les raccordements au gaz, à la télédistribution (télévision, internet, ...), au téléphone, à l’électricité et à l’eau. Les ouvertures pour les conduits se trouvent juste au-dessus du niveau de sol fini. Cette courbe doit être placée dans la fondation.

Outre la courbe de raccordement, il existe aussi le panneau de raccordement. Sur ce panneau résistant à l’eau en multiplex, se trouvent les différents compteurs, tableaux et câbles.

Le raccordement définitif

Pour le raccordement définitif au réseau électrique, vous devez adresser une demande de raccordement définitif au gestionnaire de réseau. Le gestionnaire varie d’une localité à l’autre. Vous pouvez trouver le formulaire de demande sur son site web ou en faire la demande par e-mail ou courrier.

Le gestionnaire envoie ensuite un contrôleur pour vérifier que l’installation répond à toutes les normes du RGIE. Si l’installation est en ordre, il raccordera définitivement le compteur et le câble d’alimentation.

Monophasé ou triphasé ?

Au moment de la demande, vous devez indiquer si vous voulez du triphasé (400/230 V) ou du monophasé (230 V). Ce choix dépend du nombre et de la nature des appareils électriques.

Pour une utilisation domestique normale, un raccordement monophasé suffit et il est absurde de débourser davantage pour un triphasé. Le bon compromis est d’installer un câble triphasé et de le raccorder en monophasé. Ainsi, plus tard, vous pourrez facilement permuter vers le triphasé.

9 choses à savoir sur installation électrique


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/electricite/installation-electrique/16263/le-raccordement-provisoire-et-definitif/