livios logo

Tarif prosumer compensé par le gouvernement wallon jusqu’en 2023

Le gouvernement wallon a conclu, le jeudi 9 juillet, un nouvel accord concernant le tarif prosumer (« producteur-consommateur »). Annoncé début mai par le MR, une compensation financière ainsi que des primes accompagneront l’entrée en vigueur de ce tarif, qui était reporté jusqu’au 1er octobre.

Initialement, le gouvernement avait prévu de reporter au 1er janvier 2025 l’introduction de ce tarif prosumer, à charge des propriétaires wallons de panneaux photovoltaïques. Ce rapport aurait créé un manque à gagner pour les gestionnaires de réseau de distribution. Ce trou de 363 millions d’euros aurait dû être compensé en augmentant les tarifs de distribution des ménages et des entreprises qui n’ont pas de panneaux. La Cwape, régulateur allons de l’énergie, s’était donc opposée à ce report. Le tarif prosumer entrera en vigueur, mais elle sera compensée durant les premières années.

Compensation financière

Le gouvernement wallon prévoit 200 millions d’euros de compensation financière pour l’entrée en vigueur du tarif prosumer. Ajoutons la TVA de 21% que le gouvernement paiera sur ce montant, et le coût total de la mesure pour le budget wallon sera de 242 millions d’euros.

Le tarif sera compensé intégralement en 2020 et 2021, et à 54% en 2022 et 2023. Les gestionnaires de réseau de distribution factureront donc le tarif prosumer, comme prévu, mais ce sera la Région wallonne qui paiera directement l’addition. Les prosumers ne devront donc pas avancer l’argent et attendre un remboursement de la région.

Panneaux solaires

Photo STIEBEL ELTRON
  

panneaux solaires


© Getty Images  

Compteur bidirectionnel gratuit

En outre, à partir de 2020, les prosumers pourront faire installer gratuitement un compteur bidirectionnel. Le prix de 181,50 euros (TVA inclus) sera également financé par le budget wallon, en dehors des 242 millions d’euros prévus pour la compensation financière. Ces compteurs permettent de calculer le tarif prosumer à base des prélèvements réels d’électricité sur le réseau, et ce pour inciter les ménages d’autoconsommer, c’est-à-dire consommer l’électricité au moment où leurs panneaux produisent.

Mais le montant de la compensation financière du gouvernement wallon correspondant exactement au montant du tarif prosumer en 2020 et 2021, elle pourrait rendre cette mesure d’incitation inintéressant avant 2022. En effet, les ménages qui autoconsomment davantage recevront une compensation inférieure, et par conséquent, ils seront moins incités à maximaliser leur autoconsommation avant 2022.

Primes

Au niveau des primes servant à inciter les prosumers à investir dans des équipements favorisant l’autoconsommation, le cabinet Henry indique qu’il « finalise un système de primes pour des équipements de ‘monitoring’ et de ‘pilotage’ dont pourra bénéficier l’ensemble des consommateurs d’électricité ». Les primes pour les ‘sans panneaux’ « proviendront du Fonds de Transition », précise le cabinet.

9 choses à savoir sur installation électrique

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/electricite/installation-electrique/58115/tarif-prosumer-compense-par-le-gouvernement-wallon-jusquen-2023/