livios logo

Tarif « prosumer » reporté au 1er octobre 2020

Le jeudi 7 mai, le Gouvernement wallon a approuvé un arrêté de prolongation du report du tarif dit « prosumer » ou « prosommateur » (producteur-consommateur) jusqu’au 1er octobre 2020. Ce tarif aurait du apparaître sur la facture des détenteurs de panneaux photovoltaïques, constituant une contribution aux frais de gestion du réseau électrique.

Reporté jusqu’au 1er octobre

Initialement prévu pour le 1er janvier 2020, le tarif prosumer était reporté jusqu’au 1er mai, mais après un accord au sein du Gouvernement wallon en vue de l’élaboration d’une indemnisation des prosumers à hauteur de 200 millions d’euros, il a à nouveau été reporté, cette fois jusqu’au 1er octobre.

Cette indemnisation vise à permettre aux détenteurs de panneaux photovoltaïque, à qui un report de cinq ans avait initialement été promis, de récupérer une partie de ce qu’ils vont payer via le tarif prosumer, au moyen de des primes à l’investissement et une compensation financière. À cette fin, une Task force sera créée pour concrétiser ces mesures, sur base de consultations avec la CWaPE (Commission wallonne pour l'Energie) et les GRD (Gestionnaire du Réseau de Distribution).

Installateur de toiture de panneaux solaires 800x600


© Getty Images  

panneaux solaires


© Getty Images  

Compensation ou primes ?

Le Gouvernement wallon devra maintenant se mettre d’accord sur la façon dont cette indemnisation sera attribuée aux prosumers. Georges-Louis Bouchez du MR est en faveur d’une compensation favorisant ceux qui autoconsomment en grande partie de leur production. Philippe Henry (Écolo), le ministre wallon de l’Énergie, quant à lui, propose des primes pour de la domotique et le placement de compteurs bidirectionnels. Ces derniers permettent d’appliquer le tarif prosumer sur la base des prélèvements réels d’électricité sur le réseau. Sans ces compteurs, un forfait lié à la puissance de l’installation photovoltaïque sera appliqué.

Le report du tarif prosumer jusqu’en octobre entraînerait pour les gestionnaires de réseau de distribution d’électricité (Ores, Resa) un manque à gagner de 45 millions d’euros. Il n’est pas encore clair si cette somme serait compensée par les consommateurs sans panneaux ou si elle serait retranchée de l’enveloppe de 200 millions d’euros prévue pour l’indemnisation des prosumers.

Source : Le Soir, La Libre Belgique

9 choses à savoir sur installation électrique

En collaboration avec

Découvrez tous les partenaires

Ce site web est sécurisé par reCAPTCHA et le politique de confidentialité et conditions générales d’utilisation de Google s’appliquent.

track

http://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/electricite/installation-electrique/tarif-prosumer-reporte-au-1er-octobre-2020/