livios logo

Réseau domestique : câblé ou sans fil ?

Un réseau domestique est constitué du précâblage complet pour la connexion des ordinateurs et des appareillages multimédia comme la télévision, le lecteur DVD, le système audio…

Planification nécessaire 

Une bonne planification est nécessaire pour éviter de devoir ouvrir et refermer les murs ultérieurement. Où vont être placés la télévision et le(s) téléphone(s) ? Dans quelles pièces voulez-vous avoir accès à internet ? Quelles sont les conséquences si l’imprimante se trouve dans la pièce x et pas dans la pièce y ? Fait-on une économie de câble réseau si l’on place le modem et le téléviseur l’un à côté de l’autre ? En bref, dessinez un plan efficace et tenez compte des scénarios futurs envisageables. Comment faire, par exemple, si le bureau devient un jour une chambre d’enfant ?

Réseau domestique câblé

Le câblage universel connaît de plus en plus de succès lorsque vous n’êtes pas limité dans l’installation des câbles, comme c’est souvent le cas dans les nouvelles constructions. Cela vous permettra de connecter différents types d’appareils multimédias à une seule prise murale universelle.

Câblage traditionnel

Jusqu’il y a quelques années, l’habitation était généralement équipée de deux types de câbles. Le câble VVT pour les prises téléphoniques et le câble coaxial pour la télédistribution. Le nombre de câbles et de prises murales prévu à l’époque était aussi très limité. On prévoyait généralement un seul raccordement pour le téléphone et un seul raccordement pour la télévision. 

Plus complexe

Les temps ont bien changé et la plupart des ménages possède désormais plusieurs télévisions, téléphones, ordinateurs et autres appareils multimédia. Le réseau câblé est apparu en même temps que les ordinateurs et internet. Cela a complexifié le câblage.

Si vous choisissez aujourd’hui de créer un réseau avec un câblage classique, vous devrez généralement tirer un câble coaxial dans chaque pièce (câble de télédistribution)
ainsi qu’un ou deux câbles UTP (câble de réseau). On connecte à ces derniers les téléphones, les ordinateurs et tous les autres appareils pouvant nécessiter une connexion à un réseau (imprimantes, scanners, digibox…). Tous ces câbles doivent converger vers une place centrale, généralement l’endroit où arrive la connexion à la télédistribution, au réseau téléphonique et à internet. Les décodeurs auront, eux aussi, une place prédominante dans le réseau domestique. C’est grâce à ces « traducteurs » que la télévision a pu entrer dans l’ère du numérique.

Câblage universel

Plusieurs entreprises développent et commercialisent des systèmes de réseau domestique universels pour particuliers qui intègrent les signaux de téléphone, de données, audio et télévisuel. Ces réseaux utilisent un type de prise murale auxquelles vous pouvez connecter différents appareils multimédias comme le téléphone, la télévision ou un ordinateur. Tout le câblage est dirigé vers un boîtier central dans lequel vous pouvez déterminer les fonctions de chaque câble entrant.

Avec un câble réseau et télécommunication - aussi appelé câble « patch » - vous connectez le module de la télévision, du téléphone ou de l’ordinateur dans le boîtier à la prise correspondante dans la pièce. Le téléphone et la télévision changent de prises ? Pas de problème. Pour modifier la fonction de la prise, il suffit de réaliser une nouvelle connexion sur un autre module.

Boîtier central

Le boîtier central connecte tous les appareils entre eux. De la sorte, vous pouvez regarder dans votre chambre un film qui se trouve sur votre digicorder au salon ou écouter deux stations de radio différentes dans votre cuisine et votre salle de bain. Tous les ordinateurs et portables connectés peuvent bien évidemment échanger des fichiers, utiliser la même imprimante et surfer simultanément sur internet. En fait, les possibilités sont pratiquement infinies.

Une bonne planification est nécessaire pour éviter de devoir ouvrir et refermer les murs ultérieurement.

Photo Luminus
  

Grâce à un câblage universel, vous pouvez connecter différents appareils avec un type de prise murale.

Photo abitana NV
  

Le boîtier central connecte tous les appareils entre eux.

Photo abitana NV
  

Réseau domestique sans fil

Dans les maisons existantes, on a généralement recours aux solutions sans fil. Elles ont en outre l’avantage de permettre une extension facile de votre système. Le WiFi est le système le plus courant pour installer des réseaux informatiques sans fil.

WiFi

Le WiFi est une norme standard pour connecter sans fil des ordinateurs entre eux et pour les connecter à internet. Un routeur sans fil est au coeur du réseau. C’est lui qui contrôle le trafic entre internet et les ordinateurs de la maison. Le routeur est installé là où internet arrive dans la maison et communique par ondes radios avec les autres appareils.

Les ordinateurs doivent, eux-mêmes, être équipés d’un adaptateur sans fil pour comprendre les signaux envoyés depuis le routeur. L’avantage est de bénéficier d’une plus grande liberté de mouvement : vous pouvez ainsi utiliser votre ordinateur portable dans n’importe quel fauteuil ou, s’il fait beau, en extérieur. 

La portée d’un réseau WiFi standard est de 100 mètres, mais elle peut être étendue au moyen d’antennes et d’amplificateurs de signal. Les routeurs sont équipés d’un pare-feu et permettent de protéger votre réseau domestique à l’aide d’un mot de passe. Néanmoins, un réseau câblé aura toujours une longueur d’avance en matière de sécurisation.

Bluetooth et usb sans fil

Comme le WiFi, le Bluetooth autorise des connexions sans fil utilisant les ondes radio entre différents appareils. La condition est que ces appareils (ordinateur, GSM, imprimante…) soient équipés d’une puce Bluetooth. Contrairement au WiFi, le Bluetooth n’est pas indiqué pour l’installation de réseaux plus complexes. Il s’agit plutôt d’un moyen permettant de transférer des données d’un appareil à un autre. La vitesse et la portée sont également un peu moindres. Une alternative un peu moins connue est l’USB sans fil. À cet égard, nous pouvons formuler les mêmes remarques que pour le Bluetooth, mais la vitesse est cependant plus élevée.

9 choses à savoir sur installation


https://www.livios.be/fr/info-construction/techniques/electricite/installation/reseau-domestique-cable-ou-sans-fil/